Brutus accueillera les petites finales

La petite finale Elite (dont le vainqueur sera qualifié pour la finale le 14 mai, et le perdant éliminé) du championnat de France aura lieu le dimanche 8 mai à 16h au stade Gilbert-Brutus de Perpignan, précédée à 14h de la petite finale juniors Elite (Lézignan ou St Estève-XIII Catalan – Pia ou Carpentras).

LE TABLEAU DES PLAY-OFF

PLAY-OFF 1
MATCH A : Limoux – Pia 8-22
MATCH B : Villeneuve-sur-Lot – Carcassonne 37-30 (Carcassonne éliminé)

PLAY-OFF 2 (30 avril – 1er mai)
MATCH C à Lézignan : Lézignan – Pia (vainqueur MATCH A) samedi 30 avril à 17h30
MATCH D à Limoux : Limoux (perdant MATCH A) – Villeneuve-sur-Lot (vainqueur MATCH B) dimanche 1er mai à 15h

PETITE FINALE (dimanche 8 mai à 16h)
Sur terrain neutre : Perdant Match C (Pia ou Lézignan) – Vainqueur Match D (Limoux ou Villeneuve)

FINALE (samedi 14 mai à 15h)
A Narbonne : Vainqueur Match C (Lézignan ou Pia) – Vainqueur Petite Finale

 

Composition d’équipe

Le club de SMPIA13 est heureux de vous communiquer par l’intermediaire de son manager général Jean Marc CRESPO la composition d’équipe que les entraineurs Benoit ALBERT et Patrick ALBEROLA ont composé pour se rendre demain chez les tenants du titre. Coup d’envoi 17h30

1: Anthony CARRERE
2: Frederic CERMENO
3: Tom KINGSTON
4: Andreas BAUER
5: Thomas AMBERT
6: Loic GIMENEZ
7: Christophe MOLY
8: Artie SHEAD
9: John BOUDEBZA
10: Unaloto LAMELANGI
11: Neale WYATT
12: Josh SIMM
13: Ben VAEAU

Remplaçants à definir.

Limoux aura l’occasion de se refaire samedi avec la réception de Villeneuve.

Limoux grille un joker

Limoux aura l’occasion de se refaire samedi avec la réception de Villeneuve.

Limoux aura l’occasion de se refaire samedi avec la réception de Villeneuve.

Les Blanquetiers ont subi la loi de Pia (22-8), hier à l’Aiguille, lors du 1er tour des play-off.
FICHE
TECHNIQUE
Limoux 8
Pia 22
Hier à Limoux (stade de l’Aiguille).- Pia bat Limoux 22-8. (Mi-temps : 8-0). Arbitre : M. Vincent. 2 000 spectateurs.
Pour Limoux : 1 essai de Towers (49), 1 transformation et 1 pénalité (57) de Ramage.
Pour Pia : 5 essais de Cermeno (8), Ambert (24, 80), Carrère (66), Vaeau (76), 1 transformation de Carrère
LIMOUX : 1 Towers, 2 Marrot, 3 Jimenez, 4 Blackwood, 5 Bastien Almarcha, 6 Ramage,7 Murcia, 8 Davies, 9 Key, 10 Dean, 11 Hérold, 12 Mathieu Alamarcha, 13 Wagon. Sont entrés: Pramil, Delarose, Braconnier et Teixido
PIA : 1 Carrère, 2 Cermeno, 3 Bauer, 4 Kingston, 5 Ambert, 6 Grésèque, 7 Moly, 8 Shead, 9 Boudebza, 10 Léger, 11 Wyatt 12 Simm, 13 Vaeau. Sont entrés : Lamelangi, Knecht, Garrabé, Amigas. La suite >

St-Estève-XIII Catalan trop fort pour Pia

FICHE TECHNIQUE
Pia 10
St-Estève-XIII Cat. 66
PIA. Mi-temps 18 à 10 – Arbitre M. Grandjean.
Pour Pia : 2 essais Belkhiri (16), E. Billerach (29), 1 transformation Belkhiri (16).
Pour Saint-Estève / XIII Catalan : 11 essais Nègre (5, 14, 44, 52), Miloudi (22), Mekkaoui (49), Scimone (56, 60), J. Salgues (64), Cordoba (70), Doutres (75) ; 11 transformation J. Guasch.
PIA. Berga – E. Billerach, Paloffis, Jacquet, Parent – (o) Albérola, (m) Belkhiri – Matouk – Gonzalez, Baixas – Delpech, Crespo, Mir. Sont entrés : Lopez, Demier, Raynal, Janicot.
SAINT-ESTEVE / XIII CATALAN. Nègre – Doutres, C. Salgues, Miloudi, Mekkaoui – (o) Boudebza, (m) J. Guasch – Borras, Laffite, Scimone –Margalet, Cordoba, Bouchareb. Sont entrés : Capdeillayre, Cyriaque, J. Salgues, Garreta La suite >

Les Baroudeurs s’inclinent lourdement

FICHE TECHNIQUE
Baroudeurs 18
La Réole 52
PIA. Mi-temps 22 à 10 – Arbitre M. Vergnes.
Pour les Baroudeurs : 3 essais Rancière(12), Reynier (30), M. Arasa (60), 2 transformations (30, 60) et 1 pénalité (17) Reynier.
Pour La Réole : 9 essais, 6 transformations et 2 pénalités.
BAROUDEURS DE PIA. Buche – Lahéra, G. Vicens, Larroze, David – (o) M. Arasa, (m) Reynier – Rancière – C. Balent, Formenti– A. Levy, E. Arasa, Denis. Sont entrés : Larnaudie, M. Janicot, Malet, M. Vicens. La suite >

Trentels 34 Claira 20

Mi-temps: 14-10.
Pour Claira : 4 essais: Rosillo, Pailles, Tépenier, Cortez; 2 transformations Pailles.
J CLAIRA: Teil, Llopis, Cortez, Bégué, Basty, Pailles (o) O. Farran (m), Martinez, F. Farran, Véra, Montésinos, Valade, Rosillo, Pédro, Tépenier, Mach, Nierga.
NATIONALE 2. C’est William Pailles qui le dit. «On n’a pas été bons». L’ouvreur salanquais pouvait tout de même nourrir des regrets, car les équipiers de Ludovic Mongay étaient prenables. Le problème pour les Clairanencs, c’est qu’ils payent l’étroitesse de leur effectif, le manque d’assiduité aux entraînements et l’absence de Fabien Cabestany. «On ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes, car on a manqué de sérieux cette saison ». Pourtant tout n’a pas été négatif cette saison pour le club du président Claude Montésinos, vainqueur de la Coupe du Roussillon, deuxième de la poule en championnat et qualifiés en championnat de France.

Cliquez sur l'image pour accéder à la vidéo

La finale de la Coupe de France en vidéo

Cliquez sur l'image pour accéder à la vidéo

Cliquez sur l'image pour accéder à la vidéo

Des pianencs euphoriques

Les Cadets de SM Pia XIII reprennent confiance

 

Des pianencs euphoriques

Des pianencs euphoriques

Pour le troisième match de play-off nationaux, les Salanquais se sont rendus en terre Audoise pour affronter les Carcassonnais. Après leur défaite à domicile face à Albi (actuel premier), les pianencs se devaient de rassurer l’encadrement. Ce fut chose faite face à des locaux bien plus réguliers que les catalans en championnat mais qui sont les seuls à avoir rencontré trois fois l’équipe rouge et verte au complet. Le match a été avancé à dix heures afin de pouvoir ralier ensuite le stade Domec pour les finales de coupe élite.

L’enjeu pour les deux équipes : la qualification. Deux équipes motivées sur le pré et, dés la cinquième minute, une interception des locaux aboutit à l’essai (6 à 0), mais un en-avant à l’engagement permet sur sortie de mêlée au centre Amoros de marquer en puissance (6-4). Les visiteurs mettent la main sur le ballon et, après cinq tenus, chandelle du n° 7 Toreilles, l’ouverture Fages subtilise le ballon à l’arriere et aplati au milieu des poteaux (6-10). Les locaux reviennent dans la partie et passent devant au score (12-10). Avant la mi-temps, le centre international local,  positionné en pilier, contre un ballon et, sans être inquiété par le dernier défenseur, se positionne dans l’en-but. Mais le n° 13, revenu d’on ne sait où, l’empêche d’aplatir en le maintenant sur le dos. Carcassonne manque l’occasion, avant les citrons, de distancer les catalans. Le talonneur Rocher est de tous les palquages et permet aux avants de s’exprimer, les charges de Doutres et Sofian font avancer l’équipe et le seconde ligne Navarette réussi sa plus belle performance de la saison. A la vingt-cinquième, faute de Carcassonne sur sortie de mêlée, l’ouverture distille une passe millimétrée au centre Bonnet, enfin, qui trouve son ailier Marwan qui ne se fait pas prier pour aplatir (12-1).
En deuxième mi-temps, difficile de comprendre cette pénalité sifflée contre Pia alors que l’arrière local fait un en avant et un pilier de son équipe le reprend dix mètres devant (hors jeu signalé au départ) . Ajoutez à cela le carton jaune au n° 13 Maury et voilà Carcassonne qui marque et revient dans la partie (18-14). Mais la brillante charnière pianenque décide de faire son festival et son jeu au pied donne de l’air aux catalans. Les centres ne laissent rien passer et Bonnet peut distribuer les cartouches. Quarante-cinquième, passe au pied du 6 pour le troisième ligne qui déboule entre les poteaux (18-20). Magnifique coup de pied décroisé du 7 qui trouve le centre Bonnet qui vole le ballon à deux canaris, il est vrai aidé par des rebonds incroyablement favorables (18-26). Que dire de ce coup de pied de trente-cinq mètres du 6, un ballon qui doit
sortir mais qui rebondit verticalement, l’arrière en attente sans trop de pression, mais un autre dernier rebond inversé qui jette le ballon dans les bras du seul attaquant présent, le numéro 7 ? Les salanquais, euphoriques face à des canaris pas tout à fait cuits, attaquent à tout va et, sur un magnifique renversement, le centre Amoros, qui a retrouvé ses mains, marque à nouveau. Les avants visiteurs, qui ont sauvé la situation face à Carpentras et Albi, jouent leur rôle mais ce sont les trois quarts qui, ce jour-là, mènent le bal. Une dernière combinaison entre l’ouverture et le 13, suite à un faux appel du 7, et c’est deux intervalles gagnants pour un essai au milieu des poteaux.
50 à 18, l’addition est trop lourde pour les jeunes de la MJC qui, encore une fois, ont joué de malchance face aux pianencs.
Le club de Pia remercie la MJC pour sa réception et souhaite que les audois remportent leur deux prochaines rencontres (Albi dom Carpentras ext), permettant ainsi leur qualification si PIA prend sa revanche à Albi. Dans le cas contraire, le perdant de la dernière journée, qui opposera Pia à Carcassonne au stade Ambert, aura terminé sa saison.

 

Auteurs de huit essais, les Baroudeurs ont fait la différence en deuxième période. Photo O.A.

Des Baroudeurs de feu

Auteurs de huit essais, les Baroudeurs ont fait la différence en deuxième période. Photo O.A.

Auteurs de huit essais, les Baroudeurs ont fait la différence en deuxième période. Photo O.A.

FICHE TECHNIQUE
Baroudeurs 44 Salses 18
PIA (stade Daniel-Ambert). Mi-temps : 10-8.
Arbitre : Robert Gallégo, assisté de MM. Guitard et Arasa
Pour les Baroudeurs : 8 essaisde Lévy (36), Buche (39, 79), Djalout (43), Bens (45, 49, 53), Rancière (74), 6 transformations Paillés.
Pour Salses : 3 essais de Foncillas (28), Rodénas (61), Scarpetta (76), 2 transformations, 1 pénalité (21) Foncillas.
BAROUDEURS : Buche, Lahéra,Vicens, Larroze, Bens, Pailles, Denis, Larnaudié, Arasa, Lévy, Balent, Formanty, Rancière, Henric, Djalout, Dixmier, Basty.
SALSES : Scarpetta, Lautrey, Pauls, Foncillas, Cologni, Mendez, Rodénas, Raynaud, Torreilles, Galiano, Amberny, Arasa, Benkita, Véla, Chaubet. La suite >

ambition a  pia

Ambition Dragons à Pia