Mission accomplie pour les protégés de Gérard Arasa qui se sont imposés dimanche dernier à Albi.
Défaits à domicile 22 à 24 pour la premier fois en trois ans par les Tarnais en phase aller, les Pianencs devaient l’emporter de plus de 2 points pour s’assurer la qualification et une éventuelle première place. Une semaine studieuse, avec des ateliers défense et ras de tenu animés par Patrick Toreilles, l’ex tricolore, des scéances vidéo décortiquées par les entraineurs ont précédé ce déplacement à haut risques.
Le pack d’Albi, certainement le plus lourd du championnat, et ses trois-quarts aux gabarits impressionnants mènent la vie dure aux catalans qui n’arrivent pas suffisamment à contenir les oranges et noirs qui marquent en force dès qu’ils approchent des 20 mètres. Une première mi temps difficile qui a vu les locaux mener 14 à 10 mais rattrapés à la corne par un essai de filou (14-14).
Aux citrons, l’entraineur parle à ses troupes et leur demande de monter plus vite en défense et de jouer au pied pour les maintenir dans leur camp. Les 3/4 locaux, aux physique de quinzistes, jouent, comme des quinzistes, trop en profondeur et de façon prévisibles avec des passes molles… Les rouges et verts, déterminés, appliquent les consignes et prennent le dessus sur leur adversaires. Le roseau a plié mais n’a pas rompu. Les grands centres d’Albi essayent toujours de passer en force mais les plaqueurs veillent, le second rideau visiteur distribue des caramels et, en attaquant de façon classique, les Tarnais, face à une simple défense glissée, ne peuvent concrétiser et commettent des fautes exploitées par des catalans bien plus vifs sur les contres. Les 40/10, trouvées par le 6 et le 7, privent de ballon les locaux qui ne trouvent pas la faille et commencent à manquer de fraîcheur physique. La charnière visiteuse sait distribuer les ballons là ou il faut quand il faut et les centres n’ont qu’a prendre les intervalles, toujours quelqu’un au soutien, la défense locale s’affole. Plus rapides dans le jeu, les Salanquais prennent le score et terminent en trombe devant un public médusé.  Albi, en deuxième mi-temps, n’a pas pu marquer, pourtant ses joueurs étaient appliqués mais ils paraissaient réciter une leçon et, face à une équipe de Pia au collectif bien rodé et à ses joueurs capables de coup de génie, ils n’ ont pu que s’incliner 38 à 14.
Il faudra aux rouges et verts l’emporter sur Carcassonne samedi 14h à Pia pour s’assurer une demi -finale à domicile le week-end du 5 juin face à Toulouse.
La seule équipe du Roussillon présente dans le dernier carré, n’a plus que deux matches à remporter pour se retrouver en finale, probablement à Limoux le dimanche 12 juin. Venez nombreux encourager ces jeunes samedi prochain.