sm-pia-roi-du-touch_304803_516x343 [Miniature WP]Les Pianencs s’offrent le premier National Touch. Hier matin se déroulait au stade des PTT de Canohès le premier National Touch de rugby à 7. Cette discipline apparentée au rugby à XIII sans plaquages qui se déroule sur des demi-terrains reste très spectaculaire. Les 20 formations soit près de 300 participants à cette manifestation étaient réparties en quatre catégories : féminines, loisirs, vétérans et compétition. C’est la formation de l’AS Carcassonne XIII qui est repartie avec le trophée chez les féminines, le club de Saint-Martin de Crau s’est lui offert le titre du tournoi loisirs. La compétition vétérans est tombée dans l’escarcelle de la formation d’Entraigues XIII. Le SM Pia XII s’est lui adjugé de fort belle manière la Coupe de la catégorie compétition. Les joueurs du SM Pia Méditerranée.

viaSM Pia roi du « Touch » – Lindépendant.fr.

Maigre consolation pour les juniors rouges et verts qui, cette saison, pouvaient nourrir de réelles ambitions en championnat.
Le staff devra analyser ce qui n’a pas marché afin de ne pas reproduire les mêmes erreurs l’an prochain où la majorité des joueurs sera » junior 3. »
Une saison encore pendant laquelle les Salanquais peuvent espérer jouer le haut du tableau et au cours de laquelle il faudra recruter et donner sa chance à un maximum de cadets montants qui doivent s’exprimer dans cette équipe qui devra aussi fournir l’équipe séniors tout au long de la saison.
Les stagiaires ( J 2) Navarette et Toreilles, dans l’effectif des champions de France actuels mais sans avoir été retenus pour la finale, devront, la saison prochaine, mener les troupes juniors et gagner leur place de titulaires en élite.
D’autres frappent à la porte libérant ainsi des postes en juniors.
Mais pour cela il faudra que le club, cette intersaison, fixe les objectifs à l’ensemble des participants et donne encore plus les moyens à ces jeunes de progresser.
Cela passera par plus de professionnalisme…
Cest le souhait exprimé par la majorité d’entre eux et c’est la seule façon de stopper l’hémorragie de bons joueurs qui s’annonce avec les sollicitations des sergents recruteurs de la maison d’à coté. Le meilleur moyen aussi de s’assurer le recrutement externe et par la même l’avenir d’un club !