DSC04544 [Miniature WP]Le co entraîneur de SM Pia, Benoît Albert, n’a pas douté hier.Au club depuis neuf saisons, Benoît Albert est un entraîneur heureux. Six ans après le titre soulevé avec un certain Luc Mendez aux affaires, le Villelonguais avait la banane hier après-midi. Comment analysez-vous cette victoire ? Il y a eu cette chaleur que l’on redoutait face à une équipe qui n’a jamais lâché. Je leur tire mon chapeau, d’autant que certains de leurs joueurs évoluent désormais avec les Dragons. À la pause, vous êtes menés 10 à 8. Qu’avez-vous dit pour produire la réaction qui a suivi ? Il fallait mieux gérer nos temps faibles, communiquer davantage et être plus patient. Il fallait aussi que les deux meneurs soient plus présents. J’ai demandé aux joueurs de produire davantage d’efforts sous la fatigue. On a eu quinze bonnes minutes d’application et l’équipe s’est mise en évidence sur les extérieurs. On a recentré les débats avant de jouer sur les extérieurs. Voilà votre revanche sur les deux dernières finales perdues ? Au-delà d’une revanche, je préfère évoquer une belle récompense sur l’année effectuée. C’est une équipe qui prend beaucoup de plaisir à s’entraîner et à jouer ensemble. C’est, à mon sens, une des clés aussi de cette victoire et de ce titre. Serez-vous encore à Pia la saison prochaine ? On ne sait pas encore, on ne sait pas qui sera président l’année prochaine. On va déjà savourer ce titre de champion, ça fait neuf ans déjà que je suis au club et je suis déjà très heureux d’être arrivé là avec eux. Le pilier Vaeau a largement contribué au titre de Pia.

viaAlbert : « La clé c’est le plaisir » – Lindépendant.fr.