L’exclusion de la Coupe de France 2012-2013 de Pia Salanque Méditerranée n’ pas fini de maintenir le petit monde de l’élite du rugby à XIII français en haleine.Alors que le 8e de finale devant opposer Pia à Lescure était programmé ce dimanche, les Pianencs étaient dans l’attente, aujourd’hui, dune décision du tribunal administratif de Montpellier qu’ils avaient saisi en référé, via Maître Fayant leur avocate, suite au refus de la FFR XIII d’accepter la conciliation du Comité National Olympique et Sportif CNOSF. Finalement, le tribunal administratif n’a pas eu le temps d’étudier, ce vendredi, le dossier. Mais Pia a obtenu un léger sursis puisque dans le même temps, la FFR XIII publiait sur son site internet un communiqué indiquant que si le tribunal administratif, qui doit statuer ces prochains jours, donnait raison à Pia, elle organiserait le match contre Lescure avant le 10 février, date des quarts de finale.Pour rappel, Pia a été exclu de la Coupe de France 2012-2013 par la commission de discipline de la FFR XIII qui avait estimé que les dirigeants salanquais menaçaient de boycotter la finale de la dernière Coupe de France perdue par Pia face à Carcassonne pour laquelle les Salanquais avaient récusé l’arbitre initialement désigné. Une accusation toujours niée du côté de Pia. En fin d’année 2012, sollicité dans le cadre dune conciliation, le CNOSF sétait prononcé pour la réintégration de Pia en Coupe de France et pour des sanctions financières et personnelles suspension du président salanquais plus réduites. Recommandation que la FFR XIII n’avait pas souhaité suivre.

viaCoupe de France : du sursis pour Pia – Lindépendant.fr.