• Mars 2007
  • Avril 2007
  • Mai 2007
  • Juin 2007
  • Juillet 2007
  • Aout 2007
  • Septembre 2007

  • Septembre 2007

    Octobre 2007

    Novembre 2007

    Décembre 2007

    Janvier 2008

    Février 2008

    Mars 2008


    Archives avril 2008


    Examen réussi pour le XIII Baroudeurs

    Par Bernard Baratgin, le 29 avril 2008

    Au terme d'un match sérieux et plaisant, nos baroudeurs ont atomisé une équipe de VILLEFRANCHE D'ALBI plutot vieillissante et à court de souffle en fin de match. Lire la suite

    Plus de peur que de mal

    Par Guillaume, le 29 avril 2008

    Devant l'épidémie de blessures depuis le début de saison, la cellule médicale du club pensait que le sort nous avait frappé à nouveau sur la personne de Christophe CALEGARI. Le diagnostic du médecin de WIGAN était bien le bon, suite à l'IRM passée hier, Christophe souffre d'une grosse entorse du ligament latéral médial de niveau 2. Sa période d'indisponibilité est estimée à 4 semaines. Le club et les joueurs lui souhaitent un prompt rétablissement.

    Un stage formateur pour les minimes et benjamins

    Par l'Indépendant, le 29 avril 2008


    Les jeunes joueurs ont apprécié
     les conseils avisés des entraîneurs
     qui s’occupent de l’équipe élite.

    A l'initiative des entraîneurs élite de SM Pia13, Dean Bosnich et Benoit Albert, s'est déroulé le 4e stage de formation individuelle destiné aux minimes et benjamins de Salanque. Pendant que les jeunes écoutaient les conseils prodigués par les deux professionnels, René et Antoine préparaient les repas pour ces rugbymen en herbe. Une mise au point a été faite à midi, et après le repas pris en commun, Maxime Grésèque a proposé aux trois-quarts un entraînement spécifique. Le stage s'est terminé vers 16 h et les 26 enfants présents ont remercié chaleureusement leurs éducateurs. Les joueurs d'élite ont pris possession du terrain et ont échangé quelques mots avec ces  futurs grands joueurs.
    La formation treiziste sur tous les fronts
    Depuis lundi, Benoit Albert et des joueurs de SM Pia entrainent les après-midi au stade D. Ambert les écoliers du primaire participant au challenge petit XIII.

    Les juniors de Pia en demi

    Par l'Indépendant, le 28 avril 2008

    SAINT-GAUDENS. 1/4 de finale du championnat. Pia bat Saint-Gaudens 38 à 18 (20 à 6). Lire la suite

    Baroudeurs de Pia 56 - 18 Villefranche d’Albi

    Par l'Indépendant, le 28 avril 2008

    Mi-temps 32 à 4. Lire la suite


    RETRANSMISSIONS EN DIRECT SUPER LEAGUE et NRL DU W.E


    VENDREDI 2 MAI
     CELTIC CRUSADERS / FEATHERSTONE ROVERS à 20h30

    SAMEDI 3 MAI
     NEWCASTLE KNIGHTS / GOLD COAST TITANS à 09h30
    CASTLEFORD TIGERS / WAKEFIELD à 18H
    BRADFORD BULLS / LEEDS RHINOS à 20H

    DIMANCHE 4 MAI
     HULL KR/ HULL FC à 17H25
    SAINT HELENS/ WIGAN WARRIORS à 19h30

    CLUB HOUSE ET BUVETTE OUVERTE
    INSCRIPTIONS AU CLUB HOUSE

    VENEZ NOMBREUX


    Nos juniors qualifiés pour les demi finales.

    Par Guillaume, le 27 avril 2008

    Grace à leur excellent succès en terre commingeoise, les protégés de Jean marc Crespo atteignent le dernier carré. Lire la suite


    Les baroudeurs peuvent mieux faire

    Par l'Indépendant, le 27 avril 2008

    FEDERALE, 8ede finale. Les Baroudeurs de Pia accueillent Villefranche d'Albi cet après-midi à 15h au stade Daniel-Ambert. Lire la suite.


    Pia avec toutes ses armes à Saint Gaudens

    Par l'Indépendant, le 27 avril 2008

    JUNIORS ELITE, 1/4 de finale. Pour la première fois de la saison, l’équipe de Pia se présentera au grand complet à 16 heures sur le
    terrain des Ours des Comminges. Lire la suite.


    Premier avertissement sans frais

    Par Bernard Baratgin, le 23 avril 2008

    Le manque de compétition a une nouvelle fois démontré que le XIII BAROUDEUR a acquis sa victoire au forceps. Sauvés par un bon physique et quelques mouvements individuels de qualité, les baroudeurs ont arraché au BARCARES une victoire,certes méritée,mais qui aurait pu tourner à l'avantage des maritimes... Lire la suite

    Les Baroudeurs se sont fait peur

    Par l'Indépendant, le 21 avril 2008

    COUPE FALCOU, 8e de finale. Les Baroudeurs de Pia ont bataillé pour se défaire d’une équipe réserve du Barcarès très courageuse. Pia se qualifie en s’imposant 26 à 16mais ils devront montrer un tout autre visage s’ils veulent atteindre leurs objectifs. Lire la suite...

    Pia passe au courage

    Par l'Indépendant, le 21 avril 2008

    JUNIORS ELITE, barrage. Les jeunes salanquais n’ont pas tremblé contre Albi malgré de nombreuses absences. Ils se sont qualifiés 48 à 20. Lire la suite...

    Pia chute logiquement à Wigan

    Par l'Indépendant, le 21 avril 2008

    Wigan bat Pia 74 à 4 (44-4). 4 423 spectateurs. Arbitre : M. Laughton.
    Pour Wigan : 14 essais : Calderwood (3), Richards, Carmont, Higham, Hansen, Colbon (3), Paleaaesina (2), Mossop, Coley ; 9 transformations Coley.
    Pour Pia 1 essai Mohamed Djalout.
    WIGAN : Richards, Calderwood, Goulding, Carmont, Colbon, (o) O'Loughlin, (m) Leuluai, Fielden, Higham, Coley, Bailey, HaHansen, Tomkins. Puis : Paleaaesina, O'Carroll, Coyle, Mossop
    SM Pia XIII : Fort, Gregory Gimenez, Mahmoud Djalout, Calegari, Muniesa, (o) Sant, (m) Traversa, Martins, Garrabe, Kennedy, Franze, Pradal, Fruteau. Puis : Sylvain Amigas, Thomas Ambert, Leger, Blasy.

    Pia n’a pas résisté bien longtemps avec 5 essais encaissés dans le premier quart d’heure (30 à 0), dont le premier par Calderwood après seulement 2 minutes de jeu. Trop diminués les Salanquais ont subi les foudres d’une équipe des Warriors conquérantes à souhait.



    Pia diminué à Wigan

    Par l'Indépendant, le 20 avril 2008

    La formation Salanquaise n'aura pas toutes ses armes pour défier les résidents du JJB Stadium, cet après-midi à 16 h. Pia devra composer aujourd'hui dans ce quatrième tour de Cup, avec ce déplacement chez desWarriors qui pénétreront sur leur pré le couteau entre les dents, histoire de se faire pardonner auprès de leurs 15000 fans de leur première défaite de la saison concédée face aux Dragons Catalans, une semaine plus tôt.
    Les "Donkeys" sont amputés par de nouvelles blessures. En effet, le capitaine Maxime Grésèque victime d'une déchirure à l'entraînement mercredi après une séance de vitesse est out pour un bon mois et son binôme à la charnière Anthony Carrère doit rester en Roussillon pour des raisons familiales.
    Les juniors en renfort
    Steel, qui devait faire sa rentrée, s'est lui aussi déchiré en milieu de semaine tandis que West est sous le coup d'une lombalgie. Si l’on rajoute à ces absences celles sur blessure de Knecht, Bosnich, Piquemal, Athiel, Bois et Chaubet, on se demande combien de temps, Pia va tenir la distance face à Wigan.
    Et pour palier à ces défections, quatre juniors (Thomas Ambert, Fruteau de Laclos, Manu Fort et Mohamed Djalout) intègrent l'effectif avec le privilège de se frotter à un des monstres sacrés de la Super League. Anthony léger effectuera pour sa part son grand retour autour d'une équipe instrumentée par sa paire de demi expérimentale et de fortune Traversa-Sant.
    Maxime Pradal sérieusement touché aux côtes sera tout de même du déplacement au sein d'un six de devant où Martins et Kennedy seront mis à contribution. Wigan sera toujours privé de Barrett, Hock et Prescott à l'instar de Mc Ilorum et de l'arrière Mathers qui se sont blessés face aux Dragons Catalans.
    Le centre Darrell Goulding fera sa rentrée au sein d'une attaque emmenée par un Thomas Leuluai éblouissant depuis le début de la saison.
    B.O.
    Les équipes
    PIA : 1 Fort, 2 Muniesa, 3 Calégari, 4 Mohamed Djalout, 5 Gimenez, 6 (o) Sant, 7 (m) Traversa, 8 Kennedy, 9 Garrabé, 10 Martins, 11 Pradal, 12 Franze, 13 Fruteau de Laclos.
    Remplaçants : Thomas Ambert, Blazy, Léger, Amigas.
    WIGAN : 1 Richards, 2 Calderwood, 3 Colbon, 4 Goulding, 5 Carmont, 6 (o) Coyle, 7 (m) Leuluai, 8 Fielden, 9 Higham, 10 Paleaaesina, 11 Bailey, 12 O'Carroll, 13 O'Loughlin.
    Remplaçants : Coley, Hansen, Tomkins et Mossop.

    Interview : Guillaume Knecht

    Par Webmaster, le 19 avril 2008

    Véritable taulier de cet ensemble salanquais, Guillaume KNECHT, à tout juste 28 ans, fait figure d’ancien au sein de ce groupe. Blessé aux adducteurs il ne pourra pas fouler la pelouse du JJB stadium de WIGAN mais sera présent malgré tout aux cotés de sa jeune garde.


    Age : 28 ans
    Taille : 178 cm
    Poids : 97 kg
    Poste : 2° ligne
    Au club depuis : 22 ans, formé au club
    Surnom : Nap
    Parrainé par AMICALE DES ANCIENS ET AMIS DE PIA XIII

    En direct de WIGAN, le 19 avril

    SM13.INFO : Guillaume, vous voilà dans la dernière ligne droite, il ne vous reste que trois matchs au maximum, cette saison fut-elle éprouvante ?

    Cette saison fut terriblement éprouvante pour les organismes, nous nous somme très tôt retrouvés confrontés à de nombreuses blessures. Notre intersaison fut pourtant très bonne mais nous avons fait parfois preuve de malchance. Il a fallu sans cesse recomposer car le groupe ne s’est jamais entraîné au complet. Cette saison est riche en enseignements car elle a permis de dévoiler au grand jour nos nombreux jeunes talents.

    SM13.INFO : Comment l’équipe aborde-t-elle ces dernières joutes et surtout comment se prépare le déplacement à WIGAN ?

    Encore une fois nous avons du faire face à une nouvelle série de blessés. STEEL Mitchell a fait une rechute lors de l’entraînement de mercredi, Maxime GRESEQUE s’est quant à lui déchiré sur 3 cm, Patrick CALA est revenu de Villeneuve avec une entorse du rachis cervical. Sur un groupe de 29 joueurs nous comptons douze blessés dont plusieurs de longue date, le compte est simple les dix sept autres montent à WIGAN.
    Nos entraînements cette semaine ont été très sérieux et appliqués en vue du choc de dimanche. Les joueurs sont très concernés par l’évènement.

    SM13.INFO : C’est une saison noire comme le club n’en a jamais connu en termes de blessures mais vous avez tenu le cap car les objectifs ont été presque atteints.

    Nous avions comme objectifs de faire aussi bien que l’an passé. Malheureusement, à ce stade de la compétition nous sommes tombés sur une équipe de Limoux bien plus compétitive que la notre. Je considère cela comme un échec, je m’étais promis d’amener ce groupe jeune aux deux finales mais je n’y suis pas arrivé mais rien n’est fini car je compte bien les y conduire pour le championnat.

    SM13.INFO : Dans les forums, on peut lire ici et là que la Cup anglaise n’a jamais représenté un intérêt majeur pour votre club, qu’avez-vous à répondre à vos détracteurs ?

    Beaucoup d’encre a coulé ces dernières saisons sur notre dos, nous avons fait dos rond et avons montré à tout le monde que SM PIA est un grand club. Face aux Harlequins l’an passé nous nous sommes retrouvés avec dix blessés, cette année ce sera Wigan mais cette fois ci avec douze absents. Que voulez vous nous jouons de malchance mais la vie continue.


    SM13.INFO : Ces dernières années vous avez été gâtés par le tirage au sort, après Londres voici WIGAN, pensez vous affronter un WIGAN revanchard suite à leur déconvenue face aux Dragons ?

    Après leur déconvenue de la semaine dernière, Wigan tentera de redresser la barre avec brio et quoi de mieux qu’une équipe française pour laver cet affront. Nous n’allons pas là bas en victime mais très sincèrement avec la farouche envie de bien faire. Ceci est un match à marquer dans les annales de notre club, nous avons la ferme intention de bien figurer. Ces jeunes que j’ai vu grandir à l’école de rugby sous la houlette de Denis BAIXAS puis de Thierry COUDERC ont vraiment touts les qualités de baroudeurs et de gagneurs afin de faire douter cette formidable formation de Wigan.

    SM13.INFO : Que direz-vous à vos ceux qui ne manqueront pas de persifler sur la performance du diminué champion de France face au club le plus titré d’Angleterre ?

    Je leur dirai simplement que s’ils se sentent valides et bien meilleurs que ceux qui sont alignés sur le terrain de venir faire un tour du coté du stade AMBERT et de postuler pour une place parmi ces dix sept joueurs. Mes coéquipiers vont vendre chèrement leur peau et défendre becs et ongles nos désormais très célèbre couleurs rouges et vertes.


    Triste nouvelle

    Par Guillaume, le 18 avril 2008

    Notre soigneur Thierry BOST vient de perdre son papa. Ce dernier sera enterré à Corbères le château ce samedi à 15h30. L'ensemble du club souhaite lui apporter son soutien par ces quelques mots et arborera un brassard noir a WIGAN.

    VOTRE PEINE EST NOTRE. COMMENT MIEUX S'Y ASSOCIER QU'EN VOUS REITERANT TOUT NOTRE ATTACHEMENT POUR VOUS-MEME ET CELUI QUE VOUS VENEZ DE PERDRE.
    AMITIES.

     Le club, ses dirigeants, son école de rugby, les baroudeurs et les joueurs.

    Interview : Marc AMBERT

    Par Guillaume, le 17 avril 2008

    A quelques jours du match face à WIGAN pour le compte du quatrième tour de la Challenge Cup 2008, le président Marc AMBERT nous présente son groupe étoffé et le caractère très spécial de cette rencontre. Son équipe semble bien décidéé à vendre chèrement sa peau face aux Wiganners.




    SM13.INFO : Marc, pour ce déplacement à Wigan, vous allez pouvoir compter sur un groupe un peu plus étoffé que les dimanches précédents.
    Malheureusement l’entraînement de mercredi fut catastrophique pour nos couleurs, avec la rechute de Mitchell STEEL mais aussi GRESEQUE victime d’une déchirure et WEST d’une lombalgie. Ces trois joueurs viennent grossir les rangs de notre infirmerie qui est à nouveau copieusement garnie.

    SM13.INFO : Les critiques infondées des dernières saisons concernant les soi-disant impasses que le club ferait en Challenge Cup sont à présent oubliées ?
    Vous savez, nos détracteurs auront encore du blé à moudre puisque nous allons affronter ce qui se fait de mieux en Europe avec pas moins de dix joueurs sur le flanc.

    SM13.INFO : Wigan dans son antre du JJB stadium, cela représente tout de même un sacré défi pour vos joueurs mais aussi une grande satisfaction dans la carrière d’un joueur.
    Il va de soi que les joueurs qui seront alignés sur la feuille de match par les entraîneurs auront toute leur vie en mémoire ce tour de Cup face au plus prestigieux club d’Angleterre.

    SM13.INFO : Le club semble grandir et se structurer peu à peu sous l’impulsion de nouveaux dirigeants et d’éducateurs de qualité.
    Le club, fort de très bons résultats ces dernières années, voit affluer, dans toutes les catégories, beaucoup de nouveaux joueurs talentueux et prometteurs qui font l’orgueil de notre village

    SM13.INFO : Malgré les nombreux pépins survenus en cours de route, votre club semble pourtant tenir le haut du pavé. L’hémorragie semble s’arrêter, croyez vous récupérer l’ensemble de votre effectif avant les dernières joutes du mois de mai.
    Malheureusement l’hémorragie continue et l’échéance capitale des demies finales approche à grand pas, nous miserons alors, le moment venu, sur la force de ce groupe que nous avons choisis en début de saison.

    SM13 .INFO : Les jeunes sont une réelle satisfaction cette année, ils progressent vite et ont constitué un sacré bol d’air lorsque le club en avait bien besoin. Thomas, votre fils, pur produit de l’école de rugby rouge et verte pointe le bout de son nez en équipe fanion, quel sentiment cela vous procure-t-il ?
    Vous avez tout a fait raison de noter que l’aide de nombreux juniors et réservistes tels que MAGNOUAT, DJALOUT, GIANNICI, FORT, CRESPO, AMBERT, KHEDIMI et BLAZY a été bénéfique au groupe et a amené du dynamisme. Quant à mon fils, les entraîneurs, après l’avoir invité à ALBI, l’ont reconduit depuis, c’est une belle récompense pour Thomas et pour notre famille.


    Le club communique

    Par Philippe, le 16 avril 2008

    Ce jeudi aura lieu un stage de perfectionnement pour les cadets au stade Daniel Ambert. Le lendemain, les benjamins de Salanque XIII et futurs minimes profiteront des conseils de Dean Bosnich et benoit Albert pour un troisième stage sur la journée.
    Les minimes, qui jouent samedi contre St Martin de Crau, auront un programme allégé.
    Les joueurs élite seront présents comme à chaque fois et tous prendront un repas en commun à midi.
    Rendez-vous au stade Daniel Ambert à l'heure indiquée par les responsables lors de l'entrainement de ce mercredi.




    RETRANSMISSIONS BBC CHALLENGE CUP 2008 ET PROGRAMME DU WEEK-END

    Par Guillaume, le 15 avril 2008


    SAMEDI 19 AVRIL 2008

    Minimes SMPIA 13 / ST MARTIN DE CRAU à 16h00
    En direct sur la BBC : LONDON HARLEQUINS / CASTELFORD TIGERS à 18h15

    DIMANCHE 20 AVRIL

    Juniors SM PIA XIII / RC ALBI XIII à 13h00
    XIII BAROUDEURS / BARCARES 13 à 15h00
    En direct sur la BBC : SALFORD REDS / WAKEFIELD WILDCATS à 18h15


    VENEZ NOMBREUX AU CLUB HOUSE DU STADE DANIEL AMBERT
    ANTOINE ET LE XIII BAROUDEURS VOUS SOUHAITENT LA BIENVENUE
    BUVETTE OUVERTE ET AMBIANCE GARANTIE


    Pia assure à Villeneuve

    Par l'Indépendant, le 13 avril 2008

    VILLENEUVE 16 – PIA 22. Rajeuni, l’effectif salanquais a rempli sa mission, hier, dans le Lot.

    A Bias : Pia bat Villeneuve par 22 à 16 (6-4). Arbitrage de M. Segura (Midi-Pyrénées).
    Pour Villeneuve : 3 E Szostak (15), Benais (48), Jatz (61) ; 2 T J. Hermet (1), Moualkia (1).
    Pour Pia : 4 E Carrere (38), Khedimi (57), Cala (76), Djahout (78) ; 3 T Gimenez.
    Villeneuve : Van Snick-Soulayres, Perolari, Lamarti, Fakir- J. Hermet, Dabertrand - Szostak - Cornut, Sabathié - N. Hermet, Jatz (cap), Fagot. Entrés : Benais, Moualkia, Bouisset, Novais.
    Pia : West - Gimenez, Sant, Djalout, Muniesa - Khedimi, Carrere - Calégari - Amigas, Freeteau - Cala, Traversa (cap), Martins. Entrés : Garrabé, Ambert, Fort, Reyes.

    Lourdement sanctionnés par la Fédération en début de semaine, les Villeneuvois avaient pris un sérieux coup sur lemuseau. Et pourtant le co-entraîneur Franck Goffin voulait terminer la saison sur une bonne note, hier après-midi, avec la venue de Pia. Mais à la lumière des premières minutes de jeu, le coeur n'y était pas trop. Devant des champions de France diminués par l'absence de plusieurs titulaires, laissés volontairement au repos pour la rencontre de Cup à Wigan le week-end prochain, les Léopards d'Aquitaine ne parvenaient pas à imposer véritablement leur jeu. Si Villeneuve ouvrait la marque, les Salanquais réagissaient sur le tard, peu avant la pause par le demi de mêlée Carrère.
    La seconde mi-temps voyait les "vert et blanc" un peu plus volontaires en attaque. Le Catalan Khedimi répondait à un essai du talonneur villeneuvois Benais (10-10). Sur un coup de pied à suivre de Mickaël Van Smick, le capitaine Mickaël Jatz aplatissait en bonne position, permettant à ses partenaires de reprendre les devants au score (16-10). Mais les cinq dernières minutes tournaient à l'avantage des Pianencs, arrachant finalement la victoire sur un essai du jeune centre Djahout.
    Philippe Bertin


    La Composition pour samedi


    Par Guillaume, le 11 avril 2008

    Voici l'équipe pour le match de demain face à Villeneuve
    1- WEST Craig
    2- GIMENEZ Gregory
    3- CALEGARI Christophe
    4- DJALOUT Mamhet
    5- MUNIESA Stephane
    6- CARRERE Anthony
    7- KHEDIMI Samir
    8- CALA Patrick
    9- TRAVERSA Franck (cap)
    10- MARTINS Sebastien
    11- FRUTEAU de LACLOS Sylvain
    12- AMIGAS SYlvain
    13- SANT Luke
    Remplaçants:
    14- AMBERT Thomas
    15- FORT Emmanuel
    16- GARRABE Matthias
    17- REYES cyril

    Programme des manifestation avril 2008

    Par Guillaume, le 10 avril 2008

    Le club de SM Pia XIII, en association avec le comité des fêtes de la ville de Pia, a le plaisir de vous communiquer le programme des animations sur notre commune pour le mois d'avril.

    Le club et les jeunes

    Par Philippe, le 9 avril 2008



    La saison se terminera d'ici 2 mois pour la plupart des équipes de SM XIII. Nous dresserons un bilan mais d'ores et déjà on peut mesurer le chemin parcouru au sein du club. Les deux derniers doublés de l'équipe élite et les titres de DN1 et DN2 obtenus montrent le dynamisme des équipes de Salanque.
    Comment faire mieux cette saison ?
    Cliquez sur www.ecole.sm13.info

    Matthias Garrabé renaît à la vie

    Par l'Indépendant, le 9 avril 2008

    A 26 ans, le talonneur de Pia va renouer samedi à Villeneuve avec la compétition, 374 jours après sa blessure au genou.


    Sylviane, la maman et ses deux fils Matthias et Willy
    au comptoir de sa cave à vin "M ton vin". A. H.


    Les mots ne chantent pas le pays des merveilles. Dans la tête de Matthias Garrabé (1m74, 82kg), les images se bousculent. Le film repasse en boucle. C’était le 31 mars 2007. Un soir de fête pour la cité salanquaise. Pensez donc, un huitième de finale de Cup. Face à un des mammouths de la Super League, les Harlequins de Londres. La première, mi-temps s’étire en longueur. Le chronomètre digital du stade Ambert égrène les minutes. Célia, sa petite amie, à peine sortie du travail franchit, les grilles de l’enceinte et prend place en tribune. "Un de mes coéquipiers demande à sortir. Je me propose de rentrer à nouveau sur la pelouse. Je récupère un coup de pied adverse. Guillaume Knecht arrive lancé sur ma droite. Je décide d’ignorer cette solution et je reviens à l’intérieur".
    L’étau se resserre. L’intervalle se referme. Un premier adversaire l’attrape à la poitrine. Un second le saisit à la hanche. Les crampons plantés dans l’herbe, le corps amorce un pivot. Le genou ne résistera pas. Diagnostic : rupture des ligaments croisés postérieurs et du latéral interne. "Immédiatement, j’ai su que c’était grave. Ma première phrase à l’adresse de mon entraîneur Luc Mendez a été "C’est foutu". En quittant le stade, sur sa civière de douleur, c’est un véritable ciel des ténèbres qui s’abat sur ce futur papa d’un petit scorpion.
    Passionné de hockey
    "Je m’en veux terriblement car sur cette action, je n’y vais pas franchement. Je suis trop détendu", peste- t-il encore contre lui. L’opération lui est déconseillée. S’ensuivent six semaines d’immobilisation et dix de kiné. En août, le passionné de hockey sur glace, originaire de Font-Romeu, chausse à nouveau les "baskets". "Mon genou se dérobait à chaque course".
    Cap sur Montpellier. Rendez- vous avec le docteur Christian Bénézis. L’intervention est inéluctable. Opération, rééducation deux mois à St-Clément-la-Rivière. "C’était dur, l’évolution était si lente. Et puis c’était ma première grosse blessure. C’est traumatisant. Elle a perturbé
    de nombreuses nuits". Un dernier petit séjour dans l’Hérault et l’aîné d’une fratrie de quatre enfants entrevoit le bout du tunnel. Un an qu’il s’éclaire à la lumière de l’espoir. Samedi, à la Myre-Mory, ce talonneur de métier inhalera à nouveau les effluves de camphre. Un retour en forme d’acte de renaissance. Deux fois quinze minutes. Comme si un jour nouveau déchirait l’air brumeux. Plutôt que de l’effrayer, ce retour semble l’exalter. "Bien sûr que j’appréhende, mais j’attends ce moment depuis si longtemps", poursuit ce garçon à la gueule d’ange, simple, attachant et réservé qui s’est orienté, de force, vers le XIII, peu après l’incendie de la patinoire de Perpignan. "Un ami de classe Antoine Bourdin dont le papa présidait l’école de rugby du XIII Catalan m’a convaincu d’essayer". La progression va être constante et linéaire : XIII Catalan, UTC 2, capitaine de l’UTC 1 à 24 ans, quelques rares entraînements avec les Dragons où Julien Rinaldi et David Berthézène lui sont préférés et un prêt à Pia d’une année en 2005. L’époque Jacques Jorda. "Un entraîneur avec qui ce n’est pas facile tous les jours mais qui m’a donné les moyens de réussir. Il m’a redonné confiance. C’est un passionné". Retour à l’UTC une saison avant de définitivement rallier la Salanque. Aujourd’hui, à l’heure du retour ses jambes vibrent à nouveau, comme chatouillées de mille flammes. "Nous avons été sortis de la Coupe. Reste le championnat. L’objectif a été clairement défini : conserver notre titre". Ça tombe plutôt bien, celui qui joue depuis dix-neuf ans aux côtés de Maxime Grésèque, déborde d’enthousiasme.
    Arnaud Hingray

    RETRANSMISSIONS EN DIRECT DES MATCHS DE SUPER LEAGUE DU W.E

    JEUDI 10 AVRIL 

    DEWSBURY RAMS / BATLEY BULLDOGS à 20h30

    VENDREDI 11 AVRIL

    MELBOURNE STORM / MANLY SEA EAGLES à 17h00

    CASTELFORD TIGERS/ HULL F.C à 20h30

    SAMEDI 12 AVRIL

    HUDDERSFIELD GIANTS / WAKEFIELD à 19h00

    ST GEORGE DRAGONS/ N. QUEENSLAND COWBOYS à 21h00


    CLUB HOUSE ET BUVETTE OUVERTS

    INSCRIPTIONS AU CLUB HOUSE

    VENEZ NOMBREUX


    STEEL Mitchell pas rétabli pour le déplacement à Villeneuve

    Par Guillaume, le 8 avril 2008

    Après avoir passé une échographie de contrôle ce matin, le deuxième ligne salanquais STEEL Mitchell s'est vu signifié une nouvelle prolongation pour cause de non cicatrisation. La cicatrisation de son quadriceps n'étant pas terminée, le staff et sur avis médical du docteur ROQUES a décidé de le laisser au repos une semaine de plus. Son retour étant programmé a présent pour le déplacement à WIGAN. L'hécatombe ne cessant de s'abattre sur le club, c'est au tour de Guillaume KNECHT et de Max PRADAL de rejoindre l'infirmerie. Le premier souffre d'une déchirure aux adducteurs et le second d'une lésion inter costale, leur retour étant programmé pour le week end du 3 et 4 MAI. Seule satisfaction, les retours dans le groupe de Sebastien MARTINS après avoir purgé ses 3 matchs de suspension et enfin Matthias GARRABE pourrait être du voyage après plus d'un an absence suite à sa blessure contractée face aux Harlequins en AVRIL 2007.

    Interview : Benoit ALBERT

    Par Guillaume, le 7 avril 2008

    Au lendemain d’une victoire importante face aux albigeois, tombeurs de l’ogre Lezignanais, Benoit ALBERT revient sur l’échec face à LIMOUX en coupe de France. Il évoque également la grosse remise en question et cette victoire acquise face au RCALBI sur le score de 12-22

    Au stade Daniel AMBERT, le 07 AVRIL 2008

    SM13.INFO :Les lendemains de match ne sont jamais les mêmes, Benoit, comment ça va ce matin ?
    Ca va pas trop mal ce matin, dans le sens où l’équipe a montré un autre visage que celui affiché en demi-finale de coupe. Je suis satisfait de l’état d’esprit dans lequel l’équipe a abordé ce match. Nous avons retrouvé les valeurs du combat.

    SM13.INFO :Comment as-tu vécu cette demi-finale perdue face aux limouxins ?
    A la suite de la demi-finale, j’ai eu le sentiment que nous avions été résignés, dans la mesure où nous n’avons à aucun moment contesté l’épreuve de force que nous a imposé cette belle équipe de Limoux. Limoux a gagné tous ces duels et a remporté la bataille du tenu trop facilement. Dés lors, j’ai été frustré de voir le manque de réaction et de combativité de mes gars.

    SM13.INFO : Dans quel état d’esprit as-tu repris le groupe au lendemain de ce cuisant échec ?
    Il fallait se retrouver, se dire les quatre vérités, réaliser un électrochoc. La semaine suivante a été abordée avec détermination, souffrance et discipline afin de retrouver du cœur à l’ouvrage.

    SM13.INFO : Comment avez-vous abordé ce match face aux albigeois tombeurs tout de même des lézignanais en demi de coupe de France ?
    Nous savons que le promu est une grande équipe, avec de grands joueurs. Nous savions également qu’il était très difficile de jouer cette équipe puisque Lézignan, leader incontesté du championnat, avait perdu deux fois cette année contre cette même équipe. Ce match devait être un rachat au niveau du comportement et des attitudes des joueurs de Salanque Méditerranée Pia XIII, d’autant plus que de jeunes joueurs comme Mamhed DJALOUT et Thomas AMBERT prenaient place respectivement au centre et sur le banc.

    SM13.INFO : Tout le monde au club, les dirigeants, les présidents et les supporters vous ont soutenus après l’élimination en coupe, est-ce important pour ce groupe jeune mais également pour vous le staff ?
    Oui, bien évidemment qu’il est important de faire bloc dans les moments difficiles et de se sentir épaulé. Tout le monde au club sait que le groupe travaille dur et que nous jouons de malchance avec les blessés mais les jeunes montrent un avenir prometteur pour ce grand club qu’est S.M Pia XIII.


    Pia assure en première période

    Par l'Indépendant, le 6 avril 2008


    La suite sur le site de la F.F.R. XIII


    ALBI. – Pia bat Albi 22 à 12 (mi-temps : 12-2). 1500 spectateurs environ. Arbitre : M. Alibert (Midi-Pyrénées).
    Pour Albi : 2 essaisD. Lima (61), Olieu (69), 1 transformation (61), 1 pénalité Delgal (4e).
    Pour Pia : 4 essais West (30), Grésèque (32), Carrère (54), Knecht (72), 3 transformations Grésèque (30, 32, 54).
    Les équipes :
    ALBI : Bromley, Jankowiak, Fabre, Araye, Olieu, (o) Castagnet, (m) Delgal, Peter Lima, Teixido, Danny Lima, Frayssinet, Lamelangi,
    Anselme (cap), entrés en jeu : Emilien Gaillac, Ludovic Gaillac, Ballet, Afele.
    PIA : West, Gimenez, Djalout, Sant, Muniesa, (o) Greseque (cap), (m) Carrere, Pradal, Traversa, Kennedy, Franze, Knecht, Calegari, entrés en jeu : Amigas, Fruteau De Laclos, Khedini, Ambert.
    Evolution du score : 2 / 0, 2/6, 2/12 ; 2 / 18, 8 / 18, 12 / 18, 12 / 22.
    Dans un match au cours duquel les deux formations semblaient avoir été usées par les demi-finales de Coupe, Albi n’a jamais vraiment été en mesure d’inquiéter l’équipe pianenque. La rencontre a pourtant débuté sur un assez bon rythme pour les deux formations.
    Salanquais dominateurs
    D’entrée, les Tarnais bénéficieront toutefois d’une pénalité que Delgal réussira, ce qui permettait à sa formation de mener sur le score de 2 à 0.
    À partir de ce moment-là, les Catalans de Pia ont eu quasiment tout le temps la possession de la balle. Ils feront fructifier cette domination à la demi-heure de jeu par un essai de l’arrière Craig West.
    Il sera aussitôt suivi par son capitaine, Maxime Grésèque, deux minutes plus tard. Le score sera de 12 à 2 était en faveur de Pia à la pause.
    Malgré une réaction des Tarnais en seconde période, les Roussillonnais resteront maîtres des débats et du score jusqu’au coup de sifflet final.
    Ceci leur permettant de renouer avec la victoire, après l’échec en Coupe de France face à Limoux de la semaine dernière et avant de se déplacer àVilleneuve-sur-Lot pour la dernière journée du championnat.
    P.C.

    Quelques nouvelles de John ELIAS , entraineur au club en 2002 et 2003.

    Par Guillaume, le 6 avril 2008



    Après avoir conduit l'équipe en finale de coupe de France en 2002 et 2003, John Elias avait repris le chemin de l'Australie pour laisser la place d'entraineur à Craig FIELD.
    De retour en Australie, il fut emprisonné suite à une bagarre. John qui vient de purger sa peine souhaite retrouver le chemin des stades en tant que coach. Il étudie diverses propositions dont celle menant à la succession de Mick POTTER à la tête des Dragons. Information relayée et confirmée (voir article) par nos confrères du Dailyt Telegraph de Sydney. John Elias , a marqué le club de part ses qualités de meneur d'hommes mais aussi d'entraineur. Entraineur respecté et pointilleux, il a permis au club de tutoyer les sommets et d'instaurer un certain professionalisme. Lors de son interview, John déclare qu'il a beaucoup appris lors de son passage à PIA et que le fait de connaitre la culture francaise était un bon point quant à sa candidature aux dragons. Le club de SMPIA 13 et ses anciens joueurs lui souhaitent bonne chance.

    Pia revanchard

    Par l'Indépendant, le 5 avril 2008

    Eliminés en demi-finale de la Coupe de France par Limoux le week-end dernier, les Salanquais veulent laver cet affront inattendu à Albi.

    Exit la Coupe, place au championnat. La page est tournée, après l'élimination de dimanche dernier en demi-finale de Coupe de France face à Limoux, Pia doit se remotiver pour finir la phase qualificative en toute quiétude. Car et cela n'était pas arrivé depuis fort longtemps, les Salanquais restent sur deux défaites consécutives, contre Lézignan en Championnat et Limoux en Coupe. Il est donc urgent de rebondir. Et à ce titre, le déplacement à Albi aujourd'hui s'inscrit comme un test. Car, à l'inverse des Pianencs, les Albigeois traversent une période euphorique après s'être qualifiés, contre toute attente, pour la finale de la Coupe de France au détriment de Lézignan.
    Première de Sant
    Dès lors, ce match s'annonce beaucoup plus difficile que prévu. Sous la houlette d'Anselme, Lamelangi ou Teixido, les Tarnais voudront prouver face à leur public que la victoire de dimanche dernier n'est nullement le fruit du hasard. Pia est averti, mais Pia est en période de doute. Les absences de Martins, Bosnich et Steel, ajoutées à celles de Garrabé (qui reprendra le week-end prochain) et Léger au sein du paquet d'avants se font cruellement ressentir, et de plus les durs combats livrés lors des deux dernières rencontres risquent fort d'avoir laissé des traces. C'est certainement ce qui a poussé les entraîneurs salanquais à remanier quelque peu leur équipe. C'est ainsi que Franze occupera un poste inhabituel pour lui de seconde ligne associé à Amigas, le junior Djalout évoluera au centre de l'attaque, alors que West retrouvera son poste de prédilection, à l'arrière. La nouveauté principale viendra du banc des remplaçants avec l'arrivée du joker médical Sant qui peut évoluer à différents postes de la ligne de trois-quarts, mais surtout la présence de trois juniors, Fruteau, Khedimi et Crespo ou Ambert.
    Bernard Tuffi

    Les équipes :
    Albi : Bromley – Olieu, Fabre, Araye, Jankowiak – (m) Delgal, (o) Castagnet – Anselme – Frayssinet, Lamelangi – Lima, Teixido, Danny Lima. Remplaçants : Bibal, Ballet, Buttignol,Marty.
    Pia : West – Gimenez, Calegari, Djalout, Muniesa – (o) Grésèque, (m) Carrère – Knecht – Amigas, Franze – Pradal, Traversa, 8. Kennedy. Remplaçants : Fruteau, Sant, Khedimi, Crespo ou Ambert.
    Arbitre : M. Molinier

    Trois nouveaux juniors en Elite

    Par Guillaume, le 4 avril 2008

    A l'occasion du perilleux déplacement en terre albigeoise et afin de palier aux nouvelles blessures de Piquemal, Athiel et Bois, les coach salanquais ont fait appel à trois nouveaux jeunes juniors afin d'intégrer le groupe dès cette semaine. Il s'agit de Mamet DJALOUT, centre ou ailier, véritable révélation de ce début de saison. Il a scoré un hat rick lors de la demi finale face aux léopards de villeneuve. Le second Julien CRESPO, fait un retour fracassant au poste de pilier suite aux nombreuses blessures l'ayant frappé en ce début de saison. En fin le dernier agé tout juste de 17 ans, Thomas AMBERT, pensionnaire du sport études de Carcassonne, impressionne de plus en plus les nombreux observateurs au fil des dimanches. Ceci est une belle récompense pour ces trois jeunes joueurs mais aussi pour tous les éducateurs du club leur ayant permis de joindre l'Elite.

    RETRANSMISSIONS EN DIRECT DES MATCHS DE SUPER LEAGUE DU W.E

    Par Guillaume, le 2 avril 2008



    Et de un pour le XIII Baroudeur

    Par Bernard BARATGIN, vice président, le 1 avril 2008

    A lire section Baroudeurs


    Archives mars 2008

    Les juniors de Pia accèdent en finale

    Par l'Indépendant, le 31 mars 2008

    A lire section Juniors


    Limoux brille et assomme Pia

    Par l'Indépendant, le 31 mars 2008

    LIMOUX 36 – PIA 14. Après Albi, Limoux a créé ladeuxième surprise de ces demi-finales de Coupe. Les Blanquetiers empochent leur billet pour "Domec" face à une équipe de Pia copieusement bousculée devant. Limoux, génial, a réalisé le match parfait.

    LEZIGNAN. Stade du Moulin. Limoux bat Pia 36 à 14 (mi-temps 19 à 4).
    Arbitre M. Alibert assisté de M.M. Pereira et Blanchys. Pelouse excellent état, 1900 spectateurs.
    Pour Limoux : 6 essais : Teixido (17), Pala (20), Mathieu Mayans (24), Shead (47, 63), Murcia (52) ; 4 transformations (17, 24, 47, 63) et 1 pénalité (13) Ramage ; 2 drops Murcia (32, 73).
    Pour Pia : 3 essais : Franze (34), Grésèque (57), Amigas (80) ; 1 transformation Grésèque (80).
    Les équipes :
    Limoux. Key, Marot, Mathieu Mayans, Pala, Ximenez, (o) Ramage, (m) Murcia, Shead, Sylvain Teixido, Wood, Casal, Simon, Picolo. Puis : Rachid, Salim Sabri, Herold, O’Sullivan.
    Pia. Gimenez, Piquemal, Franze, Calegari, Muniesa, (o) Grésèque, (m) West, Blasy, Traversa, Cala, Knecht, Pradal, Kennedy. Puis : Sylvain Amigas, Bois, Athiel, Anthony Carrère.


    Les charges de Matt Kennedy ont le plus souvent été enrayées
    par des Limouxins supérieurs. Photo N. D.-B.

    Dame coupe de France a ses caprices et ses sautes d’humeur. Et le "Moulin" a été le théâtre d’une sacrée démonstration effectuée hier par des Limouxins qui se sont permis le luxe de passer 36 points au détenteur du trophée. La blanquette peut couler à flots. Limoux est en finale de la Coupe Lord Derby. Et ce n’est que justice ! La finale, inattendue, face à Albi, tombeur de Lézignan samedi, apporte un brin d’air frais rafraîchissant et appétissant. Le désormais Clasico Pia-FCL attendra. Peut-être en finale du championnat ? Mais, ce week-end, les outsiders ont bousculé la donne. Et Limoux l’a fait avec talent. Pia, privé de ses deux chars d’assaut Bosnich et Martins, n’a pas tenu la comparaison et, à force de plier, le six de devant a cédé face à la fougue des Shead, Wood, Casal et Simon. Partant de là, le duo Murcia-Ramage a brillé, récitant sa partition sans anicroche aucune.
    3 essais en 7 minutes
    Limoux, débordant d’envie, marque les esprits d’entrée et impose logiquement un défi physique que Pia a bien du mal à tenir. Ce travail de sape ne tarde pas à payer. Ramage fait sauter le rideau défensif, Murcia est à hauteur et son relais avec Teixido au soutien est imparable. Trois minutes plus tard, Pala profite de deux plaquages manqués pour inscrire un essai en coin. Rien ni personne ne parvient à bloquer l’élan audois. La preuve : la chandelle magistralement claquée par Murcia trouve preneur. Mayans saute plus haut que ses vis à vis pour le troisième essai des siens en 7 minutes seulement (18 à 0).
    Pia est dans le brouillard, multiplie les grossières erreurs et ne termine plus ses chaînes, rendant de précieuses munitions à leurs rivaux
    du jour. Le stratège Blanquetier Murcia, fait parler son expérience avec un premier drop, juste avant que Franze en force ne réduise la marque. Limoux ne s’enflamme pas et se souvient qu’en championnat ils menaient 16 à 0 à la pause avant d’encaisser 30 points en suivant.
    Shead impressionne
    Du côté de Pia, le vent de la révolte n’est pas d’actualité, malgré les efforts des Traversa, Pradal et Knecht au sein d’un six de devant qui souffre. Dès la reprise, Limoux ne change pas son fusil d’épaule et continue d’organiser sa bataille du milieu. Shead en force et au pied des poteaux s’offre un essai. Quelques tenus plus loin, Murcia feinte la passe et prend la tangente laissant sur place Franze (29 à 4).
    Les Salanquais sont abattus et cherchent des solutions pour endiguer la vague limouxine. La solution viendra d’un solo de Grésèque qui se jette dans la bataille avec fougue pour un essai rageur. Mais Pia n’y est pas : fautes directes, approximation des passes, mauvais choix et énormément de plaquages manqués…
    Il faut dire que Limoux fait tout pour faire déjouer les tenants du titre. Shead à l’heure de jeu, et malgré trois joueurs qui font barrage, s’offre son second essai.
    Les joueurs de Delarose sont euphoriques, Murcia garde la tête froide et ajoute un second drop à son tableau de chasse. Le Limoux d’Ismaël Ximenez bouscule tout sur son passage et fait de gros dégâts chez des "vert et rouge" qui réduisent la marque en toute fin de match par le jeune Sylvain Amigas après un essai derrière le tenu. Pia quitte donc la compétition la tête basse, laissant Limoux savourer un exploit amplement mérité et qui fera date. Rendez- vous en finale, le 25 mai à Domec face à Albi.
    Bruno Onteniente

    Jean-Luc Delarose (entraîneur de Limoux) : "C’est une joie immense de faire une finale. Cet été, on ne savait pas si on pourrait faire la saison et quelques mois plus tard on se retrouve en finale de laCoupe de France… C’est quelque chose de formidable et de presque incroyable ! Le groupe est vraiment super et notre équipe a fait ce qu’il fallait pour contrer Pia. On sait comment ils jouent et on s’est réglé
    par rapport à notre match chez eux. On est parvenu à les museler et collectivement on a fait un très gros match".
    Mathieu Mayans (centre de Limoux) : "On a très bien préparé ce match contre Pia. On a travaillé tout le négatif après notre match perdu chez eux et on savait qu’il fallait les museler d’entrée. Ensuite, tout nous a réussi. On a ensuite géré le match en proposant aussi un jeu différent, ce qui a perturbé Pia. Je ne suis pas peu fier de voir Limoux XIII en finale. Ce club revient de loin, et on va savourer cette qualification que nous n’avons pas volée".
    Guillaume Knecht (seconde ligne de Pia) : "Limoux mérite d’avantage la victoire que nous, il n’y a rien à dire à cela. Ils avaient aussi plus envie que nous. On savait très bien qu’un jour ça allait s’arrêter, ça ne pouvait pas durer éternellement. C’est peut-être la fin d’un cycle, on ne sait pas, mais une chose est certaine on va tout faire pour repartir du bon pied en championnat".
    Recueilli par B. O.

    Pia en sérieux danger

    Par l'Indépendant, le 30 mars 2008

    Pia, handicapé par l’absence de nombreux joueurs, risque de peiner, aujourd’hui au Moulin en demi-finale de la Coupe de France. Car  Limoux, au complet, ne souffre d’aucun complexe.

    Il faut s'attendre à une belle empoignade dans le mythique stade du Moulin, pour le compte de la demi-finale entre le détenteur de la Coupe et le XIII Limouxin. Certes, les Salanquais présentent une carte de visite qui en font logiquement les favoris, forts notamment deux doublés consécutifs, mais dans les deux camps tout le monde s'accorde à penser qu'à ce niveau c'est du 50-50.
    Les Limouxins n'ont rien à perdre et sont tout heureux de se retrouver à ce stade de la compétition. S'ils arrivent à ne pas trop subir la pression liée à l'événement, ils possèdent les atouts nécessaires pour jouer crânement leurs chances. Les amateurs de beau jeu devraient en tout cas être comblés, car ils vont être confrontés à deux oppositions de style.
    Les Blanquetiers ne sont en effet jamais aussi efficaces que lorsqu'ils parviennent à emballer la partie, à mettre du mouvement, et à entreprendre dans toutes les situations. Pour être efficaces et espérer rivaliser, il leur faut se montrer rigoureux et disciplinés dans la construction de leur jeu, réduire au maximum leurs déchets, lesquels les obligeraient à laisser des forces dans le secteur défensif. Les Pianencs ont pour eux l'expérience, et la capacité de rester sereins et patients, afin d'imposer leur propre rythme.
    Expérience
    Malgré les absences de Dean Bosnich, Florian Chaubet (saison terminée), Matthias Garrabé, Sébastien Martins (voir ci-dessous), Anthony Léger et Mitchell Steel, ils ont prouvé que leur effectif est de qualité, en continuant à collectionner les bonnes performances et en conservant leur efficacité quand il faut concrétiser les occasions. Mis à part Anthony Carrère, de retour sur le banc, l'effectif ne subira pas d'autres changements et misera encore sur la charnière Maxime Gresèque- Craig West pour atteindre une nouvelle finale. L’infirmerie limouxine, elle, est vide, preuve de bonne santé, et les Audois comptent s’ouvrir la porte menant au bonheur. Simon change son poste avec Mathias Pala, du centre à la deuxième ligne. Et entre la rigueur et l'expérience des uns, l'engouement vers l'offensive des autres, seul celui qui saura imposer son rythme s'ouvrira les portes du Graal.
    Raphaël Bueno

    Une "affaire" Sébastien Martins ?
    Suspendu 3 matchs le mardi 18 mars par la RFL, suite au match de Cup Gateshead-Pia, Sébastien Martins a cependant évolué le lendemain en France A, et devrait dès lors être autorisé à jouer aujourd’hui à Lézignan, estime son club, Pia. Lequel, en l’absence de réponse de la part de la FFR XIII à sa requête, faxée le 27 mars, ne l’alignera pas contre Limoux. On notera que Vincent Duport, suspendu six matchs par la même RFL suite à une rencontre de la Super League 2007, a joué avec l’UTC avant la fin de sa suspension. Celle-ci avait finalement été ramenée à cinq matchs, car lui aussi avait disputé en son temps un match international pris en compte dans le nombre de matchs de suspension. Alors, deux poids, deux mesures ?
    H.G

    Programme des jeunes

    Par Guillaume, le 27 mars 2008

    Ecole de rugby : week end de repos.
    Minimes 3ème division poule A : ST MARTIN DE CRAU/ SMPIA13 le 30/03/08 à 15heures.
    Cadets 1ere division poule B: SMPIA13 / CARPENTRAS le 30/03/2008 à 15h au stade AMBERT.

    RETRANSMISSIONS EN DIRECT DES MATCHS DE SUPER LEAGUE DU W.E

    Par Guillaume, le 27 mars 2008

    JEUDI 27 MARS : FEATHERTONE ROVERS / SHEFFIELD UNITED à 20h30
    VENDREDI 28 MARS: ST HELENS / LEEDS RHINOS à 20h30
    SAMEDI 29 MARS : CANBERRA RAIDERS / ST GEORGES DRAGONS à 14h00
    WARRINGTON WIZZARDS / LONDON HARLEQUINS à 19h00

    CLUB HOUSE ET BUVETTE OUVERTE

    NRL DIGEST ROUND 2

    Par Guillaume, le 27 mars 2008

    En ce début de saison , les broncos de BRISBANE malgré une équipe fortement remaniée en fin de saison semblent avoir trouvé leur rythme de croisière. Fort de leur dernièr succès sur le terrain des ROOSTERS de SYDNEY , ils occupent la première place après deux journées, suivi des WEST TIGERS, des KNIGHTS chèrs à nos amis FRANZE KENNEDY et STEEL. Quelques grosses écuries telles que SOUTHS, NORTH QUEENSLAND et MANLY dernièrs finalistes semblent fermer la marche. Rendez vous dès samedi 14 heures au club house de PIA afin de voir la retransmission de la rencontre CANBERRA RAIDERS face aux DRAGONS de ST GEORGES. Des midi vous pourrez également assisté à la remise du trophé de champions de ligue aux baroudeurs par M. BONNERY.

    Interview : Dean Bosnich

    Par Guillaume, le 26 mars 2008

    Au lendemain du revers subit sur sa pelouse du stade D.AMBERT, Dean BOSNICH espère que son équipe passera avec succès les demi finales de ce week end. Le coach vert et rouge revient également sur le match perdu face au FCL et aborde sans contours sa blessure et sa première année d’entraîneur



    Au stade D.AMBERT le 25 mars 08.

    SM13.INFO :Dean, face à de rugueux et expérimentés Lezignanais, votre équipe largement remaniée a fait preuve de vaillance et de détermination. Le match s’est joué a très peu, est ce de bon augure pour aborder la suite du championnat ?
    Je suis satisfait du contenu de notre performance et je crois qu’on aurait mérité de gagner le match. Nous avons marqué 6 essais et eux 5 donc en toute logique nous aurions du l’emporter. Dans la semaine avant le match, mon équipe a fait beaucoup de progrès, et il est vrai qu’au cours de ce match nous avons fait preuve d’envie et de détermination. J’ai vu de bonnes choses, mais il faut se souvenir que nous avons une équipe très jeune et qui apprend beaucoup au fil des semaines.


    SM13.INFO :Des dimanche vous remettez votre trophée en jeu, Préparez vous la rencontre cruciale de ce week end comme un match habituel,
    C’est difficile parce qu’il ne faut pas mettre trop de pression sur les joueurs mais on sait bien qu’un match de coupe est à élimination directe. Perdre serait rendre notre titre alors oui il y a de la bonne pression. Nous concernant, nous préparons notre équipe depuis déjà un bon mois avec pour objectif principal cette demie de coupe. Le groupe a fait énormément de progrès et il faut continuer sur cette voie. Je crois que les joueurs sont prêts. Nous avons en notre faveur l’expérience des saisons passées, j ‘espère que cela se traduira sur le terrain..

    SM13.INFO : l’équipe semble être plus soudée qu’en début de saison et un système de jeu prend forme. Malheureusement les blessures a répétition ne vous ont pas permis de travailler sereinement avec l’ensemble de votre effectif.
    Les blessures au rugby à 13 sont toujours la. C’est un sport très physique. Notre système de jeu n’est pas difficile mais il demande beaucoup de rigueur et d’implication à mes joueurs. Cette année grâce au bon recrutement nous avons pu et avons su, de part la qualité de notre effectif, apporter beaucoup plus de profondeur que par le passé! Il est vrai que parfois ce fut dur de travailler avec la moitié de l’effectif pour cause de blessure mais ces évènements nous ont servi car pour le futur de le club ce fût une excellente occasion d’incorporer nos jeunes sur le devant de la scène. Pia est sur cette saison non plus seulement une bonne équipe mais un grand club avec des jeunes de qualité et à mes yeux c’est cela plus important .
    SM13.INFO : Suite à un violent choc face a GATESHEAD, tu t’es blessé sérieusement à la mâchoire. Tes joueurs ont ce jour là élevé leur niveau et t ‘ont dédié cette victoire. Qu’en est il de cette vilaine blessure  qui va t’éloigner des terrains jusqu’a la fin de saison?
    Je n’ai pas eu de chance cette année avec une première blessure aux cotes puis maintenant ma double fracture de la mâchoire. La vie est ainsi faite. Depuis 3 saisons que j’évolue à PIA, je n’ai pas eu de blessure sérieuses mais cette saison j’ai été gaté ! Par contre je pense que pour mes joueurs cela va leur apporter parce que je ne suis pas la sur le terrain et ils dorénavant ils doivent se diriger seuls. Bien sur je préférai être à leurs cotés mais il faut voir les points positif. Je suis content que sur ces 3 derniers match sans moi (Gateshead, Limoux, Lezignan) nous avons été homogènes avec à la clef deux victoires et une troisième que nous avons laissé filé dans les derniers instants . Cela veut dire que SMPIA a une belle équipe avec ou sans dean BOSNICH.


    SM13.INFO : Tu as pris le groupe en main cette saison avec la lourde tache de faire aussi bien que tes prédécesseurs, vous étes toujours en course sur les 3 tableaux. Est ce pour toi un réel bonheur que d’entraîner ce groupe que tu connais bien ?
    Vraiment c’est un rêve. J’adore Pia et j’ai beaucoup de respect pour tous mes joueurs et dirigeants qui me soutiennent . Etre un entraîneur est dur et exigeant mais quand je vois qu’ils mettent à cœur à remettre en pratique le dimanche ce que nous travaillons dur à l’entraînement, cela me procure beaucoup de plaisir et de fierté. Pour moi cette saison est la base pour les saisons à venir. Oui je veux gagner encore cette saison, et si on ne gagne pas je serai très déçu, mais notre but avec Benoît ALBERT est que nous commencions dores et déjà a travailler pour le futur de notre club. Nous avons ici un bon réservoir de joueurs, une formation de qualité, des dirigeants formidables et des partenaires fidèles, nous sommes tous là afin de créer quelque chose de particulier et de novateur en ce qui concerne la formation de nos jeunes. J’ose espérer qu’un jour, nous nous rappellerons que cette saison fût celle du renouveau et que celle ci mènera notre club vers les sommets

    Lézignan terrasse Pia

    Par l'Indépendant, le 24 mars 2008

    PIA 26 – LEZIGNAN 30. Dans une rencontre à grand suspense, les Lézignanais ont su trouver les ressources pour venir coiffer Pia sur le poteau.

    PIA. – Lézignan bat Pia 30 à 26 (mi-temps : 14-8). Arbitre : M. Drizza. Pelouse excellente. 1200 spectateurs environ.
    Pour Pia : 6 essais Piquemal (9), Pradal (18), West (35), Knecht (35), Franze (65), Calégari (74), 1 pénalité Grésèque.
    Pour Lézignan : 5 essais Roméro (1, 50, 53), Aussaguel (44), Marcerou (76), 4 transformations Munoz (1, 44, 50, 76), 1 pénalité Munoz (15).
    Carton jaune à Lézignan : Rovira (9 à 19).
    PIA : Gimenez, Piquemal, Franze, Calégari, Muniesa, Grésèque, West, Blasy, Traversa, Cala, Knecht, Pradal, Kennedy. Sont entrés : Magnouat, Bois, Athiel, Amigas.
    LEZIGNAN : Taylor, Vital, Marcerou, Bringuier, Janzac, Wynne, Munoz, Beattie, Cologni, Rovira, Clottes, Roméro, Bansept. Sont entrés : Aussaguel, Chouvelon, Espugna, Tisseyre.


    Pia n’a pas pris sa revanche sur un FCL qui confirme
    son hégémonie sur l’Elite. Photo Thierry Grillet.

    Cette rencontre était attendue, cela ne faisait aucun doute. Ni Pia qui voulait sa revanche, ni Lézignan qui voulait confirmer ne diront le contraire. Le public qui s’était invité n’a sûrement pas été déçu de la tournure de ce match au sommet. Il y a eu de tout : du suspense, des revirements de situation, de grandes envolées mais aussi quelques bévues et quelques coups de fatigue. Et puis, l’invité surprise, le vent
    violent, a joué quelques tours aussi bien côté audois que côté catalan. Si Bosnich manquait chez les Pianencs, Mullane avait lui aussi déclaré forfait.
    L’équilibre était ainsi fait dans ce secteur. Ce n’est donc pas là que s’est joué le match.
    Au bout du suspense
    Peut-être alors à la première minute ? L’engagement lézignanais n’était pas réceptionné par les Pianencs. Cette faute se payait cash puisque Roméro sur un service au cordeau de Wynne, ouvrait le score. Mais ce n’est pas là non plus qu’il fallait chercher. Pia, lors de la remise en jeu après la pause poussait les Lézignanais à la même faute. Knecht savait lui aussi profiter de l’erreur. Les Audois, un peu désordonnés et indisciplinés en première période, avaient pourtant pu perdre le fil. Le carton jaune de Rovira avait mis Pia en position de force. Piquemal, bien décalé par West puis Pradal, sur un jeu au pied négligé par les Lézignanais devaient faire payer cher cette sortie.
    Les Audois, parfois ailleurs, devaient se faire à nouveau surprendre sur une remise en jeu aux 20 m de Pia. Piquemal jouait vite, se retrouvait étrangement seul. West terminait l’action. Lézignan vent de face lors de la deuxième période changeait de stratégie. Menés 18-8, ils jouaient tous leurs ballons. Pia se voyait quelque peu dépassé. Aussaguel d’abord puis Roméro par deux fois ébranlaient la forteresse salanquaise. Les Catalans ne s’avouaient pas vaincus et Franze en force et Calégari, remplaçaient leur équipe en tête. C’était sans compter sur les ressources audoises. Taylor perçait, Janzac débordait, servait Cologni qui au pied, offrait un caviar à Marcerou. Le match venait de basculer et la victoire avait choisi son camp : celui de Lézignan.
    Alain Revello

    Maxime Grésèque (Pia) : "Cela a été une belle rencontre, très engagée.On perd devant un Lézignan a grand mental. C’est une grosse équipe qui mérite la victoire. Elle pratique un beau rugby et sait être opportuniste, les Lézignanais ont été meilleurs".
    Marc Ambert (président de Pia) : "Ce match a été intéressant par les fluctuations du score. C’est ça le rugby à XIII. Lézignan a sûrement eu plus de ressources que nous. Maintenant, on est mené 2-0, alors on devient outsider".
    Yoan Tisseyre (FCL) : "J’ai eu plaisir à être mis dans le grand bain. Jouer aux côtés de Beattie ou Cologni c’est du bonus pour moi. Je suis sur un nuage. Ce match, on l’a joué avec une grosse envie. On voulait la victoire. Si on joue, une finale contre eux, cette fois on gagne (rire)".
    Patrick Bourrel (manager) : "On a plus de vertus morales que par le passé. Ce style de match avant, on l’aurait perdu. Cela tient à un groupe compétitif".
    Recueilli par A. R.

    Pia-FCL : un fauteuil pour deux

    Par l'Indépendant, le 23 mars 2008

    Nous y voilà. Le choc tant attendu entre les deux monstres sacrés de l’élite se tiendra cet après-midi à 15h10 dans un stade Ambert chauffé à blanc.

    Lézignan, solide vainqueur à l’aller (22-4) se rend chez des Pianencs revanchards et qui comptent bien remettre les pendules à l’heure, à quelques semaines des phases finales. Cette seconde confrontation entre Pia et Lézignan vaudra, à coup sûr, le déplacement. Si les deux clubs ont en toute logique clairement affiché leurs ambitions en début d’exercice à savoir le titre, il n’en demeure pas moins qu’il n’y a pas la place pour deux et le vainqueur d’aujourd’hui aura forcément augmenté son capital confiance.
    Pia : ne pas faillir
    Pia, plus grosse défense du championnat reçoit au pied du clocher des Meuniers, à l’artillerie lourde et aux éclaireurs insaisissables. La bande à Wynne possède logiquement la plus grosse puissance de feu du championnat, dans le sillage de ses deux chasseurs d’essais Taylor et Janzac.
    Nul doute que du côté de Pia, il ne faudra pas faillir sur les extérieurs et laisser le moins de champ et d’espace possibles à l’arrière "vert et blanc". Car c’est bien par lui que le danger arrive. Mais Lézignan à d’autres atouts à faire valoir, sans parler de son six de devant, que rien n’effraie, ils possèdent aussi plusieurs variantes dans leur jeu, le trio Wynne-Cologni-Munoz alterne et multiplie le jeu au près et le jeu au large avec l’ambition qu’on leur connaît. Même si l’absence de quatre cadres perturbera le collectif : Mullane et Lacans (blessés), Brown (suspendu trois matches) et Laurent (puni deux matches).
    Les locaux sont peut-être plus prévisibles, ne possédant pas trois joueurs capables de conduire le jeu, mais ils compensent par leur discipline et leur vitesse d’exécution. Pia ne s’affole pas, voire jamais, conscient de ses forces et Lézignan tentera de brouiller des rouages locaux privés de leur chef de file Bosnich. Grésèque devra donc sortir le grand jeu, car les Audois lui accorderont une attention toute particulière. Vous l’aurez compris, on attend beaucoup d’un match où il n’y aura certainement pas de round d’observation. Les Beattie, Rovira et Roméro voudront rapidement marquer leurs territoires que les Kennedy, Cala et Knecht ne lâcheront pas aisément. Pia doit prouver qu’il peut contenir et faire plier Lézignan et les visiteurs ont à coeur de démontrer que leur victoire de l’aller n’est pas uniquement le fruit des nombreuses absences qui frappaient Pia ce jour-là.
    B.O.

    La composition pour dimanche

    Par Guillaume, le 22 mars 2008

    1-WEST Craig
    2-PIQUEMAL Nicolas
    3-FRANZE Paul
    4-CALEGARI Christophe
    5-MUNIESA Stephane
    6-GRESEQUE Maxime (cap)
    7-CARRERE Anthony
    8-BLAZY Jerome
    9-TRAVERSA Franck
    10-CALA Patrick
    11-KNECHT Guillaume
    12-PRADAL Maxile
    13-KENNEDY Matthew
    Remplaçcants à choisir parmi : AMIGAS, ATHIEL, BOIS , GIMENEZ, FRUTOS et MAGNOUAT

    Commission de discipline


    Par Guillaume, le 22 mars 2008

    La commission de discipline de la RFL anglaise a statué sur le sort de Sébastien MARTINS ,auteur d'un placage haut lors de la rencontre opposant SMPIA13 aux GATESHEAD Thunders en Challenge Cup anglaise. Sébastien a été sanctionné de 3 matchs de suspension. Cette décision intervient après une avalanche de mauvaises nouvelles du coté du stade AMBERT (BOSNICH fin de saison, CHAUBET fin de saison et STEEL indisponible 1 mois). Une chose est sure, c'est que du coté anglais on ne rigole pas avec la sécurité et l'intégrité physique du joueur.  Le réglement est aussitôt appliqué et c'est une bonne chose pour le rugby à 13, A quand les mêmes sanctions en France ?

    Piquemal : "Pression sur Cologni"

    Par l'Indépendant, le 18 mars 2008

    A26 ans, l’ex joueur de l’UTC et du Céret Sportif réalise des prouesses, cette saison, sur l’aile de Pia. Il a inscrit un bel essai contre Limoux, samedi dernier, et compte bien prendre lemeilleur sur Lézignan, dimanche prochain au stade Ambert, avant de songer à Wigan…


    Piquemal, valeur sûre de l’attaque salanquaise.
    Photo archives Jean Roig

    Nicolas, parlez-nous de votre essai, samedi face à Limoux…
    Je profite d’un décalage, Maxime Grésèque voit bien le coup, tape au pied, je suis, récupère et marque.

    Et des trois de Stéphane Muniesa, l’autre ailier salanquais…
    Je n’ai bien vu que le premier, né d’une belle passe sur un pas de Maxime Pradal, et le dernier, joli, provenant d’un coup de pied botté au 5e tenu. Entre deux défenseurs, il prend le ballon dans les bras de son vis à vis, Ximenez.

    Quel est le plus bel essai de toute votre carrière ?
    Le plus marquant, sans doute parce que je jouais en Elite depuis peu, c’est lors de ma première saison à Pia, face à l’UTC renforcée de plusieurs Dragons. J’ai marqué à la réception d’un "à suivre" par-dessus la défense adverse.

    Comment expliquez-vous que Pia ait été tenu en échec par Limoux, en première mi-temps ?
    Limoux souhaitait marquer le coup, avant la demi-finale de Coupe de France qui nous opposera le 30 mars à Lézignan. Mais, si nous étions menés de deux points à la pause, nous n’avions commis que peu de fautes, par rapport à nos dernières sorties en Championnat. Notre match du week-end précédent en Angleterre nous a faits du bien. A Gateshead, on a en effet retrouvé une équipe solidaire, agressive en défense, et soucieuse d’apporter du soutien au porteur de la balle.

    Que vous a dit Dean Bosnich aux vestiaires, à la pause ?
    Que ce que nous avions fait jusque-là était bien, que nous ne devions pas nous presser, ayant pris le dessus physiquement sur nos adversaires, en fin de premier acte.

    Quels Limouxins vous ont posé le plus de problèmes, samedi ?
    Le pilier O’Sullivan a libéré beaucoup de ballons, nous n’avons pas réussi à le prendre en haut du corps. Il faut également citer Murcia, et le talonneur Sylvain Teixido, dangereux derrière le tenu.

    A l’arrivée, Pia a gagné 48-16, vous attendiez-vous, au coup d’envoi, à un pareil score ?
    Pas du tout, je pensais que ce serait serré jusqu’au bout, comme en première mi-temps.

    Ce score est-il de nature à engendrer l’optimisme, à Pia ?
    Oui et non. D’une part, cela renforce notre confiance, de l’autre on sait que ce ne sera pas le même match en demie de Coupe.

    Et la venue de Lézignan sera-t-elle une finale avant l’heure ?
    Peut-être, les deux équipes se suivent de près au classement, nous comptons beaucoup d’amis en face, et l’an passé nous nous étions
    affrontés en demi de Coupe puis en finale du Championnat. Nous voudrons rendre au FCL la monnaie de sa pièce du match aller, montrer que malgré les blessures (NDLR : Michell Steel s’est fait une déchirure, contre Limoux) nous sommes toujours là.

    Qui craignez-vous le plus ?
    La charnière. Colognimène efficacement le jeu, à nous de mettre la pression sur lui, comme sur Wynne et Munoz. On sait aussi que nous devrons aller au combat, face à un pack doté de joueurs comme Beattie. Mais le FCL est complet dans toutes ses lignes.

    Quelles qualités trouvez-vous à Olivier Janzac, qui sera votre vis à vis, dimanche ?
    Vitesse et opportunisme.

    Jouer à Wigan, en Cup, n’est-ce pas effrayant ?
    Au niveau du jeu, si, mais la Cup est pour nous du bonus, et je préfère aller au JJB que recevoir. Pour m’imprégner de l’ambiance qui règnera, dans un stade où je ne jouerais peut-être plus jamais, ensuite. Comme à Leeds, voici trois ans. Rien que du bonheur.
    Recueilli par Hervé Girette

    Finale du Championnat de France

    Par Webmaster, le 17 mars 2008

    C'est le stade de la Méditerranée de Béziers qui accueillera, le 17 mai prochain à 19h, la finale de championnat de France de rugby à XIII. La rencontre sera diffusée en direct sur la chaîne SPORT +.
    Pour le président de la FFR XIII, Nicolas LARRAT, "le premier objectif commun de la Fédération et de la Ligue Elite a été de trouver un stade capable d'offrir des infrastructures adaptées et modernes pour l'organisation de l'un des événements majeurs de la saison. A cet égard, Béziers offre toutes les garanties et commodités souhaitées. Le second objectif était aussi d'être accueilli dans une ville où la municipalité serait disposée à soutenir l'organisation et où les collectivités territoriales auraient envie de jouer le jeu. A cet égard aussi, nos attentes sont en train d'être comblées. Certes, le stade de la Méditerranée a une capacité de 18 000 places assises. C'est une grande enceinte qu'il faudra essayer de remplir et d'animer du mieux possible pour faire venir le plus grand nombre. Ce ne sera certainement pas facile mais j'espère que les clubs finalistes sauront se mobiliser et mobiliser leurs supporters pour l'occasion. Je souhaite aussi que l'ensemble des licenciés se sentiront concernés par ce qui doit être un moment de convivialité et de partage de toute la fédération. A tous les clubs, à tous les comités et à toutes les ligues d'être inventifs et solidaires pour participer à cette grande fête. La fédération leur proposera des initiatives et j'espère qu'ils y répondront avec enthousisame et énergie. Et puis je suis convaincu que les amateurs de rugby seront au rendez-vous pour ce qui devrait être une belle et grande finale. Enfin puisque les Dragons Catalans jouent à la même heure à Saint Helens et que la rencontre doit être diffusée par SPORT +, nous réfléchissons à la possibilité de prévoir une projection sur grand écran à l'intérieur du stade pour poursuivre la fête et pour que tous les treiziste supportent dans une belle communion les représentants français en Super League"

    Séance de récupération

    Par Guillaume, le 17 mars 2008

    Suite à l'âpre combat les ayant opposés aux vaillants limouxins, toute l'équipe Elite s'est retrouvée au complexe nautique de Rivesaltes pour effectuer la très rigoureuse séance hebdomadaire de récupération en piscine.
    Sous les yeux avisés des entraineurs, le groupe salanquais a profité de ce dimanche pour recharger les batteries. Seule petite ombre au tableau, Mitchell STEEL sera indisponible pour un bon mois pour cause de lésion musculaire, nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

    Pia cartonne

    Par l'Indépendant, le 16 mars 2008

    PIA 48 – LIMOUX 16. Menés à la pause, les Salanquais ont sonné la révolte par la suite, inscrivant sept essais dans le second acte.

    PIA. - Pia bat Limoux 48 à 16 (mi-temps : 8-10). Arbitre : M. Segura. 1200 spectateurs.
    Pour PIA : 9 essais Muniesa (3, 49, 78), Blasy (22), Cala (42), Steel (58), Piquemal (61), Franze (75), West (79), 6 transformations Grésèque.
    Pour Limoux : 3 essais Marot (12), Key (30), Piccolo (70), 2 transformations Ramage.
    PIA : West, Piquemal, Franze, Calégari, Muniesa, (o) Grésèque, (m) Carrère, Knecht, Pradal, Steel, Cala, Traversa, Kennedy. Sont entrés : Blasy, Fruteau, Amigas, Gimenez.
    LIMOUX : Martinez, Marrot, M. Mayans, Key, Ximenez, (o) Ramaga, (m) Murcia, Piccolo, Shead, Simon, Wood, S. Teixido, Rachid. Sont entrés : Braconnier, Cazal, Herold, Gr. Delarose.


    Knecht et les Pianencs ont trouvé
    la solution en 2e période. M.-S. Hel


    En Championnat, Pia restait sur une défaite à St-Gaudens, à l’inverse de son adversaire du jour, Limoux, brillant vainqueur de l’UTC, il y a quinze jours. Tout était donc réuni pour assister à une rencontre spectaculaire et indécise. Mais Pia en attaquant le match tambour battant
    a rapidement mis la pression sur la formation audoise qui ne s’attendait pas à une telle entrée en matière.
    Sur la première attaque, une pénalité en faveur des locaux dans les 10 mètres limouxins était mise à profit par Grésèque, lequel surprenait tout le monde en jouant côté fermé avec Muniesa pour le 1er essai du match. Pia poursuivait sa domination, mais sur une mêlée jouée près de la ligne médiane, une charge de Wood, poursuivie par Mayans qui perçait superbement avant de transmettre à Marrot pour un essai qui remettait les deux équipes à égalité (12). Dix minutes plus tard, Blasy, lancé dans l’intervalle par Grésèque, donnait l’avantage à Pia, mais Limoux ne s’en laissait pas conter et à la demi-heure de jeu, une longue passe au pied de Murcia était reprise par Key, ce qui permettait aux visiteurs de prendre pour la première fois de la partie l’avantage à la marque.Malgré une domination
    des Pianencs lors des dix dernières minutes, on en restait au repos sur ce score de 10 à 8 en faveur des visiteurs.
    A la reprise, Pia ne mit pas longtemps pour refaire son retard puisque (42), Cala marquait sous les poteaux. Limoux subissait alors l’emprise de Pia et avait du mal à soutenir le rythme imposé. Muniesa, sur une sautée de Grésèque puis Steel, après un ballon perdu par les Audois dans leurs 30 m., faisait fructifier l’avance de Pia (24-10). Mais Pia ne s’arrêtait pas là et une passe au pied de Grésèque pour Piquemal permettait à l’ailier salanquais de marquer sans opposition. Limoux se reprenait et une charge de Piccolo s’achevait derrière la ligne de but locale pour un essai qui ramenait le score à 30 à 16. Le dernier mot reviendra à Pia avec trois essais : un tout en puissance de Franze, un autre plein de détermination de Muniesa et enfin un dernier de West.
    Bernard Tuff

    Nicolas Piquemal (Pia) : "On a su réagir après une 1re période catastrophique. Limoux nous a surpris par sa résistance mais après la pause, on a su accélérer. On savait que Limoux ne viendrait pas en touriste, c’est pour cela que l’on a attaqué crispé et que l’on s’est fait surprendre".
    Michaël Murcia (Limoux) : "40 m de bon et puis plus rien. On avait très bien réagi après l’entame très rapide des Pianencs. C’est ce qui nous a permis de mener à la pause. On démarre la 2e période de manière catastrophique avec un ballon perdu sur l’engagement et en suivant un essai de Pia. Après on joue de façon trop désordonnée".




    Pia sûr de rien à domicile

    Par l'Indépendant, le 15 mars 2008

    C’est peut-être le match de tous les dangers, pour Pia, qui doit désormais faire sans un de ses deux meneurs, Dean Bosnich.

    En l'emportant à Gateshead, Pia a rempli son contrat en Cup. Mais Pia le paie très cher, avec la double fracture de la machoire de Dean Bosnich. Il sera absent peut-être jusqu'à la fin de la saison. Dean étant aussi l'organisateur, avec Maxime Grésèque, du jeu salanquais, difficile dans ces conditions de savoir l'impact de son absence sur le futur. Et en premier sur le match d’aujourd’hui. Limoux, après un début de parcours difficile, est sur une courbe ascendante. Son succès net et sans bavure voici quinze jours face à l'UTC, démontre la bonne forme actuelle d'un ensemble bien dans les jambes et la tête. Limoux effectuera donc ce déplacement avec l'intention de prendre sa revanche de l’aller (revers 30-32). Pia sera ainsi sur ses gardes, et ses craintes. La solidarité enregistrée en Angleterre est de nature à rassurer. C'est du moins l'avis de l'entraîneur adjoint Benoit Albert : "Samedi, on a apprécié la réaction de l'équipe après la sortie de Bosnich. En défense, elle a fait preuve de détermination et de complémentarité, ce qui a permis de triompher d'une formation qui avait fondé de grands espoirs dans cette rencontre. On ne s'attendait pas à une telle opposition, mais on a fait front, et en définitive on relève beaucoup de satisfactions". Il s'agit maintenant de ne pas en perdre le bénéfice. Et, à ce titre, le match d’aujourd’hui prend des allures de test sérieux. Limoux est quatrième, c'est dire s'il convient de ne pas le négliger. D'autant que Pia retrouvera Limoux en Coupe. Le vainqueur d'aujourd'hui prendra donc un avantage psychologique avant le 30 mars. Pia se présente sans Bois, Bosnich, Garrabé, Chaubet, Léger, blessés, Blasy et Magnouat, respectivement en équipes de France amateurs et juniors. Et on devrait assister à un match spectaculaire entre deux formations aux motivations identiques.
    Bernard Tuffi

    Pia-Limoux à Lézignan en Coupe

    Par l'Indépendant, le 15 mars 2008

    La FFR XIII a communiqué hier la désignation des terrains où se dérouleront les demi-finales de la Coupe de France : Lézignan-Albi samedi 29 mars (17 h 30) à Saint-Gaudens. Pia-Limoux dimanche 30 mars (15 h) à Lézignan.

    La composition pour samedi

    Par Webmaster, le 15 mars 2008

    1-WEST Craig
    2-PIQUEMAL Nicolas
    3-FRANZE Paul
    4-CALEGARI Christophe
    5-MUNIESA Stephane
    6-GRESEQUE Maxime (cap)
    7-CARRERE Anthony
    8-CALA Patrick
    9-TRAVERSA Franck
    10-KENNEDY Matthew
    11-STEEL Mitchell
    12-PRADAL Maxime
    13-KNECHT Guillaume.
    Remplaçants à choisir parmi: BOIS-GIMENEZ-FRUTO-ATHIEL-AMIGAS-BLAZY

    Interview : Guillaume Magnouat

    Par Guillaume, le 14 mars 2008.

    Véritable révélation de ce début de saison, Guillaume MAGNOUAT, fraîchement débarqué au club, issu de l’école de rugby du SOV XV, a su par son implication et son talent, devenir une pièce maîtresse des juniors. Auteur de grosses performances en juniors et élite 1, Guillaume vient d’être appelé au sein de l’équipe de France juniors qui va se rendre ce week-end à Whitehaven

    A Pia, le 10 mars 2008.

    Guillaume, quelques mois après ton arrivée à SM Pia XIII, peux tu nous expliquer comment as tu vécu ton intégration et tes débuts à XIII ?

    Au départ j’ai eu du mal car je ne connaissais pas les règles du XIII car ayant pratiqué uniquement le XV. Mais grâce à mes amis et joueurs juniors à Pia mon intégration a été rapide… C’est aussi par l’ambiance du groupe et le bon staff de la 1ère que mon évolution s’est aussi bien passée.



    Tirage du quatrième tour de la Carnegie Challenge Cup 2008

    Par Webmaster, le 13 mars 2008

    Le tirage du quatrième tour de la « Challenge Carnegie Cup 2008 » vient d'avoir lieu.


    Batley Bulldogs v Dewsbury Rams
    Leigh Centurions v Warrington
    Workington v Hull KR
    Harlequins v Castleford
    Doncaster v Widnes
    Featherstone v Catalans Dragons
    Barrow v Hunslet
    Salford v Wakefield
    Leeds v Celtic Crusaders
    Swinton v Oldham
    Bradford v Toulouse
    Halifax v Huddersfield
    Whitehaven v Lezignan
    St Helens v London Skolars
    Rochdale v Hull
    Wigan v Pia


    Interview : Julien Crespo

    Par Guillaume, le 12 mars 2008

    A lire section Juniors.


    Pia acceuille les championnats académiques de rugby à XIII

    Par Webmaster, le 12 mars 2008

    A lire sur le site de l'école de rugby.

    Les féminimes de l'UNSS posent dans le club-house de SM Pia XIII


    Challenge Cup : Tirage au sort

    Par Webmaster, le 11 mars 2008

    Le tirage au sort du prochain tour de Challenge Cup aura lieu le jeudi 14 mars à 20 h 25 (19 h 25 heure locale).
    Cliquez sur ce lien pour écouter le tirage au sort en direct sur BBC5.

    Interview : Guillaume Knecht

    Par l'Indépendant, le 11 mars 2008

    Qu’est-ce qui a fait la différence en faveur de votre équipe ?

    Guillaume Knecht (avant de Pia) : "A l’inverse de ces dernières semaines, nous avons retrouvé un groupe soudé, performant en défense
    parce ayant dominé la plupart des placages".

    Quel joueur de votre équipe a été le plus performant ?

    G. Knecht : "Matthew Kennedy a effectué une probante rentrée".

    Avez-vous des blessés à déplorer ?

    G. Knecht : "Dean Bosnich souffre d’une double fracture de la mâchoire, et cela nous a donné des ailes face à pareille injustice, sachant qu’il revenait tout juste de PLUSIEURS fractures des côtes. Nous avons, aussi, gagné pour lui" (NDLR : il a été opéré en Angleterre, le soir du match, et rentre aujourd’hui en Roussillon, le club n’excluant pas d’enrôler un joker médical).

    Quel club souhaiteriez-vous affronter, au tour suivant ?

    G. Knecht : "Aucune importance, nous songeons d’abord à panser nos plaies. Nous souhaitions surtout nous qualifier afin de donner
    du temps de jeu, plus tard, aux blessés de longue durée qui bientôt feront leur retour, Anthony Léger, Matthias Garrabé, Florian Chaubet. Pour la même raison, et toutes les victoires étant bonnes à prendre, à la réflexion nous aimerions passer un tour de plus en Cup. Pour cela, il serait bon que nous tirions, jeudi, un club de National League, en Angleterre ou à Pia, peu importe".

    Recueilli par H. G.

    Dean Bosnich opéré

    Par l'Indépendant, le 10 mars 2008

    L’entraîneur-joueur de Pia Dean Bosnich s’est fait opérer, hier matin en Angleterre, d’une double fracture de la mâchoire. Suite à un plaquage après 15 minutes de jeu face à Gateshead, le troisième ligne australien de Pia a dû quitter ses coéquipiers. Les Salanquais devront faire sans leur mentor jusqu’à la fin de la saison. B.O.

    Cup : Pia au bout du suspense

    Par l'Indépendant, le 09 mars 2008





    Au Thunderdome. – Pia bat GatesheadThunder 26 à 24. Arbitre : M.Merricks. 178 spectateurs.
    Pour Gateshead : 5 essais de Peers (21),Cakacaka (54), Sanderson (64, 75), Payne (80), 2 transformations Russel.
    Pour Pia : 5 essais de Pradal (33), West (49), Piquemal (61), Franze (70), Grésèque (78), 3 transformations de Grésèque.
    GATESHEAD : N. Thorman, Sanderson, Neighbour, Gr. Stephenson, D.Wilson, (o) Jamieson, (m) Russell, McPhail, Knwowles, Suka, Cakacaka, Dane Smith, Payne. Sont entrés : Vernon,McAlpine, Pybus, Ch. Parker.
    PIA : Calégari, Piquemal, Franze, Ahtiel, Muniesa, (o) Grésèque, (m)West, Bosnich, Pradal, Steel, Martins, Traversa, Kennedy. Sont entrés : Knecht, Cala, Blasy, Carrère.

    Barrow et les London Skolars étaient déjà passés à la trappe par le passé lors de l’entrée en lice des Salanquais. Hier, c’est Gateshead qui a subi les foudres de Catalans, auteurs, sous une pluie battante, de cinq essais, dont quatre en seconde période. Menés jusqu’à la demi-heure de jeu, les Pianencs ont redressé la barre par Pradal avant que West, Piquemal, Franze et Grésèque. Désormais,du côté de la Salanque, on rêve de tirer un club de Super League.

    Résultats : Leigh Miners Rangers–Withehaven 14 - 40, Salford 66-10 Warrington Wizards 66 - 10, Sheffield – FC Lezignan 22 - 37, Wigan St Patricks – Workington 14 - 50, Blackpool – Featherstone 16 - 23, London Skolars – Queens 20 - 8, Leeds Met – Doncaster 16 - 44.

    Coupe : Limoux-Pia en demi-finale

    Par l'Indépendant, le 09 mars 2008

    Le Dragon Mathieu Griffi a procédé, hier, au tirage des demi-finales de la Coupe de France. Sur terrain neutre le 30 mars, Limoux affontera Pia et Albi défiera Lézignan.

    Pia en piste à Gateshead en 32e de finale de Cup

    DERNIERE MINUTE : Pia bat Gateshead 26-24.

    Par l'Indépendant, le 08 mars 2008


    Ce soir à 19 h 30 à Gateshead, qualifié pour les play-off de la Rail Cup, Pia devrait l’emporter.


    Le pilier de Pia Matt Kennedy
    usera de son expérience. J.R

    Pia a fait de la Cup un de ses objectifs prioritaires. Certes pas pour gagner ce prestigieux trophée, mais pour passer au minimum un tour, et plus, suivant le tirage au sort. Pia va jouer le coup à fond dès ce premier tour, qui l’amène dans le Nord de l'Angleterre, à Gateshead, banlieue de Newcastle. Le tirage au sort a été somme toute assez clément, puisque Pia va trouver en face une formation de National League 2 (la D3). De plus, les Anglais n'ont pas encore démarré le championnat, le premier match étant prévu le 21 mars. Gateshead dispute la Northern Rail Cup, et est en tête de sa poule, au sein de laquelle on retrouve Featherstone, York et Hunslet.
    Si Gateshead est le parfait inconnu, le principal danger pour les Salanquais risque fort d'être le climat. Dans ce nord de l'Angleterre, le soleil est rarement de la partie, il faut souvent composer avec la pluie, le froid et les terrains très gras. Méfiance donc, même si Pia présentera une formation quasiment au complet, si l'on tient compte des absents de longue durée Chaubet, Garrabé et Léger. C'est ainsi que Bosnich retrouvera son poste de troisième ligne, West sera associé à Grésèque à la charnière, Calégari, qui a donné entière satisfaction ces derniers matchs, étant maintenu à l'arrière. Comme on peut s'en rendre compte, Pia se déplace décidé à ne laisser aucune chance aux semi-pros anglais. Les Salanquais retrouveront en face une vieille connaissance, en la personne du pilier Cakacaka, le seul élément connu, pour eux, d'une formation qui a priori ne semble pas de taille à leur tenir tête. Mais rien n'est joué d'avance, il faudra que Pia fasse très attention aux mauvaises conditions de match, se mette à l'abri rapidement, afin de ne pas donner d'espoir à un adversaire qui serait trop heureux de lui jouer un vilain tour.
    Bernard Tuffi

    GATESHEAD : N. Thorman - Sanderson, Neighbour, Gr. Stephenson, D. Wilson - (o) Jamieson, (m) Russell - McPhail - Knowles, Suka - Cakacaka, Dane Smith, Payne. Remplaçants : Vernon, McAlpine, Pybus, Ch. Parker.
    PIA : Calégari - Piquemal, Franze, Athiel, Muniesa - (o) Grésèque, (m)West - Bosnich - Pradal, Steel - Martins, Traversa, Kennedy. Remplaçants : Knecht, Cala, Blasy, Carrère.

    Message d'Angleterre

    Par Guillaume, le 07 mars 2008

    Après un bon voyage au départ de Gérone, la délégation verte et rouge a pris ses quartiers dans un somptueux hôtel à deux pas de Gateshead. Il est dores et déjà certain de voir figurer sur la composition d'équipe Dean BOSNICH, de retour après une blessure l'ayant écarté des terrains un bon mois. Le groupe a effectué une dernière séance de qualité ce soir. Après un repas en commun, les protégés du président Ambert regarderont leurs homologues Lézignanais engagés dans cette même Challenge Cup et en direct sur la très célèbre BBC. Match prévu demain au THUNDERDOME de Gateshead à 18h30. La délégation piannencque souhaite passer ce premier tour afin de faire bénéficier ses supporters d'une belle affiche dans notre célèbre antre Daniel AMBERT.

    Interview : Maxime Greseque

    Par Webmaster, le 6 mars 2008

    Maxime Grésèque, demi de mêlée de l’équipe de France et joueur clé de cet ensemble salanquais revient sur la pale prestation des siens le week-end dernier en Comminges. Le capitaine se confie à cœur ouvert sur ce qu’il considère comme un tournant de la saison et aborde les joutes futures avec de grandes intentions.


    Age : 26 ans
    Taille : 175 cm
    Poids : 79 kg
    Poste : Demi de mélée
    Au club depuis : 5 ans, formé au XIII Catalan
    Surnom : Ciscou
    Parrainé par : Grand Café de la Bourse

    SM13.INFO : Maxime, as-tu digéré ta campagne automnale avec les bleu ? Tu n’as quasiment pas eu d’intersaison, cela doit être assez dur de gérer une saison telle que celle passée.

    Ce n’est pas facile, mais mes trois semaines de repos dûes à ma déchirure au mollet m’ont permis de récupérer et de me régénérer.

    SM13.INFO : Tu évolues au sein des bleus aussi bien au poste d’ouverture que de demi de mêlée, à Pia c’est à l’ouverture que tu donnes le plus de satisfactions, quel est ton sentiment ?

    Je crois que les postes sont similaires. Il y a quelques différences, certes, mais cela dépend du système de jeu mis en place par l’entraineur. Il y a plusieurs systèmes : le 7 et le 6 de chaque coté, le 7 qui gère le milieu du terrain donc les avants et le 6 joue au large, le 7 qui fait les deux cotés et le 6 qui joue en runner. Bref, moi je n’ai pas de préférence mais j’aime bien avoir le n° 6.

    SM13.INFO : Face à Saint Gaudens, l’équipe a semblé faire preuve de suffisance. Malgré des débuts ratés vous étiez revenus dans le match, comptabilisant même jusqu’à 8 points d’avance.

    En première mi-temps on n’a fait que défendre, on a pris trop de pénalités, malgré cela on rentre 14 à 8. On fait un bon début de 2ème mi-temps, on repasse devant, on est bien dans la partie mais après on retombe dans l’indiscipline, dans des fautes bêtes qui nous font mal et St Gaudens en a profité pour nous passer devant.

    SM13.INFO : Ce mois de mars s’annonce décisif avec ce déplacement à Gateshead, puis les réceptions de Limoux et Lézignan et pour clôturer le tout la demi-finale de coupe de France. Comment SMPIA13 aborde t’il cette série à hauts risques ?

    Je crois qu’il faut prendre les matches un par un et surtout il faut que tout le monde se retrousse les manches et faire le maximum pour remporter ces quatre matchs.

    SM13.INFO : Toi qui passes tes étés dans les clubs huppés de Super League, que sais-tu de cette équipe de GATESHEAD face à laquelle vous allez jouer ce week-end ?

    Je ne la connais pas trop, je sais que l’année dernière ils avaient battus nettement Limoux.
    De toute façon, il faut s’attendre à un match dur, les anglais sont agressifs, ils ne lâchent rien et surtout nous devons être préparés au contexte anglo-saxon, un terrain boueux, l’arbitrage british, il faut prendre tout ces paramètres et s’en servir de motivation.

    SM13.INFO : A ce jour, malgré cette avalanche de blessures dont vous avez été victimes, SMPIA est toujours en course sur les trois tableaux. Quel sera selon toi l’adversaire le plus redoutable.

    Il faut se méfier de tout le monde. Carcassonne est une équipe dangereuse, St Gaudens revient bien, Limoux se refait une santé et Lézignan fais une belle saison. Pour moi, toutes ces équipes sont des candidats sérieux au titre.

    Le groupe pour Gatheshead

    Par Webmastrer, le 2 mars 2008

    Voici le groupe de 18 joueurs qui s'envolera vendredi après midi de Gerone en partance pour Newcastle afin d'y affronter les Thunders de Gateshead samedi 8 MARS au THUNDERDOME de Gateshead..

    WEST-PIQUEMAL-CALEGARI-MUNIESA-ATHIEL-GRESEQUE-FRANZE-CARRERE-MAGNOUAT-CALA-FRUTEAU-KNECHT-KENNEDY-GIANICCI-BLAZY-PRADAL-STEEL-BOSNICH ou BOIS.

    Pia s’incline à St-Gaudens

    Par l'Indépendant, le 2 mars 2008

    SAINT-GAUDENS 22 – PIA 20. C’est au terme d’un match insoutenable de suspense que Pia s’incline de deux petits points à Saint-Gaudens.

    SAINT-GAUDENS. - Saint-Gaudens bat Pia 22 à 20 (mi-temps : 14-8). Arbitre : M. Drizza (Paca).
    Pour Saint-Gaudens : 4 essais Abasse (13), Trescaza (24), Agasse (71, 76), 2 transformations (13, 24), 1 pénalité Greaves.
    Pour Pia : 3 essais Piquemal (18, 52), Martins (41), 3 transformations, 1 pénalité Grésèque (40).
    Carton jaune à Pia : West (75).
    SAINT-GAUDENS : Gérin, Abasse, Greaves, Maria, Agasse, (o) Golder, (m) Kebdani, Dulac, Barnagaud, Estadieu, Borlin, Doeg, Chanfreau. Sont entrés : Tuffelé, Y.Barthau, Trescaza, Djemaï.
    PIA : Calégari, Piquemal, Frenze, Athiel, Muniesa, (o) Grésèque, (m) Carrère, Knecht, Steel,Martins, Pradal, Traversa, Kennedy. Sont entrés : Cala, Giannici, Magouat, West.

    Le champion en titre est tombé en Comminges. Mais non sans mal. A cinq minutes de la fin, les Salanquais sont toujours en tête de deux points (18-20).
    Pourtant, les locaux n’ont pas usurpé cette victoire qu’ils ont acquis avec le coeur et les tripes ainsi que le reconnaissait Maxime Grésèque. Après deux mois sans le moindre succès, battus chez eux par Lézignan et surtout par Villeneuve et Lyon, les "Ours" sont en pleine période de doute et poussés dans leurs derniers retranchements, grâce à une excellente entame (pénalité de Greaves, essai d’Abasse transformé), ils semblent avoir enfin retrouvé des sensations (8-0), mais le véloce ailier Piquemal trompe une première fois la défense et les Pianencs reviennent à deux points (8-6), avec la botte de Grésèque. Et à nouveaux les locaux créent un mini-break avec une réalisation de Trescaza, transformée par Greaves (14-6) et alors qu’on s’achemine vers la pause, Grésèque réduit l’écart (14-8). Coup de théâtre dès le retour des vestiaires, Martins file en coin et Grésèque égalise (14-14) et transforme dix minutes après, de la touche la seconde réalisation de Piquemal. Pia passe en tête : 20-14.
    Agasse libérateur
    A la recherche d’un succès sur leurs terres qui les fuit depuis le 1er décembre, c’est-à-dire depuis trois mois exactement les troupes de Golder ne baissent pas les bras. Malgré une seconde pénalité ratée par Graeves, face aux perches, les locaux font feu de tout bois, échouant souvent à quelques centimètres de la terre promise. Une première fois la défense catalane craque, Maria relayant une charge d’Estadieu qui envoie Agasse en coin : 18-20. On abordait les cinq dernières minutes, le public doute et les Ours jettent leurs dernières forces dans la bataille et derrière un tenu de Borlin, Agasse en bout de chaîne plonge une nouvelle fois en coin et les locaux du même coup battent le leader (22-20).
    J.-L. Toulouze

    Pia serein à Saint-Gaudens

    Par l'Indépendant, le 1 mars 2008

    Invaincus depuis près de trois mois, les Salanquais seront attendus avec les honneurs dûs à leur rang, cet après-midi, par des Ours valant mieux que leur classement. Mais la confiance règne.

    Un déplacement à Saint-Gaudens ne doit jamais être pris à la légère. Les Saint-Gaudinois ont besoin de victoire. Battus par l'UTC il y a quinze jours de cela en championnat, puis par Limoux en Coupe le week-end dernier, les Commingeois sont au pied du mur. Et ce d'autant plus qu'ils n'ont pas gagné en championnat depuis le 6 janvier, avec notamment à leur passif deux défaites sur leur pelouse, face à Villeneuve-sur-Lot et Lyon. Sixièmes, les Ours valent assurément mieux, et il ne nous étonnerait guère de les voir réaliser quelques surprises d'ici la fin de la phase qualificative. D'autant plus qu'ils doivent à l'heure actuelle encore faire face à de nombreux absents pour blessure. Pia sait donc parfaitement ce qui l'attend, mais reste serein.
    Semi-repos pour West
    Les Salanquais n'ont plus connu la défaite depuis le 9 décembre à Lézignan et veulent continuer leur marche en avant. Le mois de mars s'annonce chargé et certainement décisif, avec la venue de Limoux et Lézignan au stade Daniel Ambert, et la demi-finale de Coupe de France. Avant, il y a ce déplacement à Saint-Gaudens qui intervient juste avant le match de Cup à Gateshead. C'est dire l'importance de cette rencontre, test grandeur nature avant les grands travaux du printemps. Saint-Gaudens réussit souvent aux Salanquais, pourquoi en serait-il autrement aujourd'hui ? D’autant que petit à petit, l'équipe s'étoffe avec la rentrée des blessés de l'hiver. Ce soir, Kennedy sera présent sur le banc, le treize de départ ne subissant pas trop de changements par rapport à celui de dimanche dernier. On note la titularisation de Calégari à l’arrière, ce qui permet à West de souffler quelque peu sur le banc, et à Athiel de retrouver sa place au centre, ainsi que le retour de Carrère à la mêlée. A travers cette rencontre, Pia cherchera son match référence. Contre Montpellier, il y a eu du bon et du moins bon, mais le contexte était tout autre. Ce soir, Pia trouvera en face une formation qui a absolument besoin de prendre des points. Cela devrait lui permettre de s'étalonner avant ce match de Cup qu'il ne veut en aucun cas galvauder, bien au contraire.
    Bernard Tuffi
    Les équipes :
    SAINT-GAUDENS : Gérin - Abasse, Greaves, Almuzara, Agasse - (o) Golder, (m) Kebdani - Dulac - Trescasa, Djemaï - Estadieu, Doeg, Borlin. Remplaçants à choisir parmi : Barnagaud, Barthau, Tuffelé, Sous, Maria, F. CHanfreau, Stanfield.
    PIA :
    Calégari - Piquemal, Franze, Athiel, Muniesa - (o) Grésèque, (m) Carrère - Knecht - Martins, Steel - Cala, Traversa, Pradal. Remplaçants : Kennedy, West, Gianicci, Fruteau de Laclos.


    Archives février 2008


    Tirage du troisième tour de la Carnegie Challenge Cup 2008

    Par Webmaster, le 28/02/2008

    Le tirage du troisième tour de la « Challenge Carnegie Cup 2008 » a été fait.



    Dans ce tour les équipes amateurs qualifiées des tours précédents sont rejointes par des clubs professionnels des Ligues nationales. Les règles de la compétition prévoient que ces clubs doivent rencontrer des clubs amateurs ou étrangers.
    Il y a plus de clubs des Ligues nationales que des clubs amateurs et étrangers, et donc deux clubs des Ligues nationales ont dû être choisis pour être inclus dans le dernier groupement.
    Un tirage préliminaire a été fait, et Halifax et Blackpool Panthères ont été désignés pour joindre le groupe des amateurs avec les clubs français et russes.
    Aussi, pendant le tirage principal, un tirage supplémentaire a eu lieu pour déterminer si le club de la Ligue nationale allait jouer à domicile où à l’extérieur.
    Tous les clubs français et russes jouent à l’extérieur pour ce tour indépendamment de l’ordre du tirage.



    L'intégralité du triage :

    Gateshead Thunder v SM Pia XIII, match prévu le week-end du 8-9 mars.
    Sheffield Eagles v Lezignan XIII
    York City Knights v Halifax
    LeedsMetropolitanUniversity v Doncaster
    Blackpool Panthers v Featherstone Rovers
    Wath Brow Hornets v Swinton Lions
    Rochdale Hornets v York Acorn
    London Skolars v Queens
    Bank Quay Bulls v Hunslet Hawks
    British Army v Oldham
    Leigh Centurions v Featherstone Lions
    Batley Bulldogs v East Hull
    Wigan St Pats v WorkingtonTown
    Keighley Cougars v Toulouse XIII
    Celtic Crusaders v Lokomotiv Moscow
    Mayfield v Barrow Raiders
    Widnes Vikings v Skirlaugh


    Interview : Cyril Balent

    Par Guillaume, le 27/02/2008

    A lire, section Baroudeurs.

    Montpellier a gagné… le respect de Pia

    Par l'Indépendant, le 25/02/2008

    MONTPELLIER 20 – PIA 50. Les Héraultais ont fait mieux que se défendre face aux tenants.

    MONTPELLIER (Stade Sabathé).- Pia bat Montpellier 50 à 20. Arbitre : M. Boulagnon. Spectateurs : 1 200.
    Pour Montpellier : 4 essais Hay (2), Bergé (20), Modebadze (37), Willich (59), 2 transformations Modebadze (2), Martinez (59).
    Pour Pia : 10 essais Martins (2), Grésèque (11, 14), Steel (33), Muniesa (39), Franze (51, 63, 72), West (67), Calégari (79), 5 transformations Grésèque (14, 33, 67, 72, 79).
    MONTPELLIER : Sirven - Bergé, Brunel, Modebadze, Mailehako - Mercer, Paoli - Mathie - Stoecklin, Selle - Ben Addi, Grégoire (cap). Sont entrés : Hay, Willich, Martinez, Merlot, Capella.
    PIA : Fort - Gimenez, Franze, Calegari, Muniesa - Grésèque (cap), West - Pradal - Traversa, Cala, -Steel, Martins, Knecht. Sont entrés : Bois, Giannici, Fruteau de Laclos, Athiel.

    Le beau rêve (!) des Montpelliérains a pris fin hier par un après-midi froid et un temps tristounet devant le public du stade Sabathé et… le dauphin de Lézignan en Élite 1, Pia. Si le double tenant du titre, ne lâchera pas si facilement "sa" Coupe, il lui faudra élever son niveau de jeu, beaucoup trop inconstant hier, pour la défendre.
    Pourtant, exactement comme face à Carpentras, la première charge avait été la bonne pour les visiteurs (0-4, 2). Mais, sans complexe, les troupes de Pedrazzani se remettaient aussitôt de cette entame. Un petit coup de pied "inversé" du gauche signé Mercer semait le trouble au sein de la défense pianencque qui craquait au profit de l’autre Australien, Hay, en embuscade. La transformation de Modebadze qui serrait les poings d’envie, plaçait même les Diables rouges en tête (6-4, 8), le scénario était idéal !
    Certes, les locaux ne conserveront cet avantage que trois minutes, une échappée côté gauche le long de ligne aboutissant à une offrande
    parfaite à l’intérieur pour Grésèque (6-8). Et comme l’ouvreur international récidivait trois minutes plus tard en réussissant enfin la transformation (6-14, 14), on se disait cette fois que les "vert et blanc" étaient lancés. Mais, se souvenant comment elle avait tenu le choc l’an passé face à ce même rival (10-40) en ne craquant que sur la fin et, en se voyant refuser deux essais, la formation héraultaise se libérait totalement. Ancien de la maison pianencque, le capitaine Grégoire donnait le là, en envoyant Bergé à l’essai. Le tableau d’affichage indiquait à cet instant 10-14 (20) et le doute s’était quelque peu semé dans les esprits visiteurs. Deux essais à un (de Modebadze, attentif sur un rebond favorable) plus tard, la marge de Pia (14-24) à la pause n’était en rien rédhibitoire. A un essai en force de Franze dès la reprise, Montpellier répliquait par Willich, consécutivement à une percée de Selle (20-28, 59). La veille, Bruno Saintignan, le président, avait fait part du souhait de tenir 20 minutes… son équipe avait relevé le défi, allant au-delà. Mais ces mêmes 20 minutes, les dernières en revanche, se révélaient fatales aux Diables rouges. Et quatre nouveaux essais allaient traduire cette domination. 20-50, la pilule était très sévère pour Montpellier.
    Pierre Duperron

    Pia en demi-finale

    Par Webmaster, le 24/02/2008

    En quart de finale de coupe de France Lord Derby, SM Pia XIII s'impose à Montpellier 50 à 20.
    Cliquez ici pour voir les résultats complets.

    Pia : sérieux de rigueur

    Par l'Indépendant, le 24/02/2008

    Le tirage au sort a été clément pour Pia qui doit se rendre à Montpellier, pour y affronter l'équipe locale en quarts de finale de Coupe. Tout comme la saison dernière, les Salanquais sont opposés à la formation héraultaise à ce même stade de la compétition et tout comme la saison dernière, on espère que Grésèque et ses coéquipiers franchiront cet obstacle sans trop de problèmes. Certes, la Coupe est là pour réserver des surprises, mais l'écart semble important entre la formation salanquaise qui domine (avec Lézignan) le championnat d'élite et l'équipe de Montpellier (Elite 2). Pour l'entraîneur de Montpellier, ce match peut toutefois se révéler utile.
    "On sait que l'on s'attaque à une montagne. Quand on songe que les Catalans viennent de passer 40 points à Toulouse et plus de 60 à Carpentras, on se dit que nos chances sont inexistantes. Néanmoins, on va jouer le jeu à fond sachant que l'on a tout à gagner. Notre objectif reste le championnat, on voulait passer le premier tour pour être le Petit Poucet de l'épreuve, tout le reste c'est du bonus. Et puis, comme on a l'ambition d'évoluer en Elite, ce match va servir d'étalonnage. Pour espérer troubler la quiétude des Salanquais, il va falloir jouer à 200 %".
    Montpellier ne se fait guère d'illusion, mais veut y croire. Et c'est ce qui doit inciter les Pianencs à la prudence. Bosnich et Kennedy sont toujours blessés, mais pour le reste, le coach roussillonnais va aligner la meilleure formation, Carrère et Blasy, légèrement blessés lors du dernier entraînement, étant les seuls joueurs mis au repos.
    B.T.

    La composition pour dimanche

    Par Webmaster, le 23/02/2008



    Pour Montpellier
    1.SIRVEN Olivier
    2.MAILEHAKO Fabien 3.BRUNEL Pierre 4.MODEBADZE Ika 5.BERGE Adrien
    6.MERCER Luke 7.PAOLI Anthony
     8.MATHIE Kelvin 9.STOECKLIN Guillaume 10.SELLES Nicolas
    11.BEN ADDI Mohamed 12.GREGOIRE Patrice (cap)
     13.HAY Michael
     14.MARTINEZ J.Philippe 15.CAPELA Cyril 16.WILLICH Kenny 17.MERLOT Gautier

    Interview : Yannick Bois

    Par Guillaume, le 23/02/2008

    Entré en jeu face aux toulousains , Yannick a disputé un retour dans le groupe plus que probant. Ce jeune vauclusien au club depuis deux saisons revient avec nous sur son match et aborde en toute sincérité le déplacement en coupe de France à Montpellier.



    Au stade D.AMBERT, vendredi 22 Février

    SM13.INFO : Peux tu nous dresser ton parcours et nous expliquer comment as tu rejoins les rangs de SMPIA13 ?

    J ai débuté en poussins au Pontet 13 puis la saison suivante le club de Vedene 13 et le pontet se sont unis et tout naturellement j’y ai évoluer jusqu en cadet . En juniors j’ai rejoint l UTC pour 3 saison et me voilà maintenant à SMPIA13.

    SM13.INFO : Comment se sont passées tes premières semaines en terre salanquaise et quel est l’accueil qui ta été réservé ?

    Mes premières semaines au sein du club m’ont plutôt étonné car cela n’avait rien a voir avec tout ce que l’on peut entendre dire sur le club. Les dirigeant m’ont de suite fais confiance, leur discours m’a plu et les joueurs m’on très vite intégré dans le groupe

    SM13.INFO : Face à Toulouse tu as remplacé de fort belle manière Matthew Kennedy blessé la veille lors de l’ultime séance d’entraînement.

    Oui c est vrai je me devais de faire un bon match pour prouver que l’on pouvait compter sur moi pour les mois a venir. De plus je n’avais jamais eu l’occasion de jouer contre Toulouse13 donc j’avais une double motivation .

    SM13.INFO : Tu sembles plus affûté que la saison précédente et cela ce ressent dans tes prestations, nourris tu beaucoup d’espoir en cette saison ?

    J’ai perdu pas mal de poids et je m’entraîne dur avec notre entraîneur adjoint et préparateur physique Benoît Albert. Cette saison à Pia nous avons encore tellement de bonnes choses a vivre ensemble. La saison est loin d être terminée, notre challenge commence à peine et j’aimerai le vivre pleinement et intensément.

    SM13.INFO : Demain s’annonce un déplacement périlleux à Montpellier pour le compte de la coupe Lord DERBY, comment s’est déroulé cette semaine ?

    La semaine s est bien déroulée et a été studieuse . Le groupe a travaillé avec beaucoup d’application lors de la dernière séance collective. Je pense que SMPIA 13 a conscience que ce ne sera pas un match facile au vu de leur prestation l’an dernier , ils nous avaient posé tellement de problèmes.

    SM13.INFO : Une chose est sure il va falloir avoir les dents longues pour vous ôter la coupe de France des mains.

    Oui ! on va tout faire pour conserver la coupe et je peux vous promettre une chose c’est que nous allons pas la galvauder . Nous sommes conscient qu’un dur chantier nous attend mais nous n’avons jamais été aussi forts que dans l’adversité.


    Pia - Toulouse : la video

    Par Webmaster, le 18/02/2008


    No video? Get the DivX Web Player for Windows or Mac

    Si votre connexion ne vous permet pas de voir cette video confortablement, essayez cette version, moins gourmande.
    Vous pouvez aussi voir les résumés vidéo de tous les matches de la journée sur le site de la Fédération Française de Rugby à XIII.

    Pia débute et finit bien

    Par l'Indépendant, le 18/02/2008

    PIA 40 – TOULOUSE 20. Efficace et spectaculaire, Pia a séduit.

    PIA. - Pia bat Toulouse 40 à 20 (mi-temps : 16-4). Arbitre : M. Drizza. 1 200 spectateurs.
    Pia : 7 essais Muniesa (5, 42), Carrère (13), Piquemal(26), Martins(47), Franze (75), Grésèque (79), 6 T Grésèque.
    Toulouse : 4 essais Fellous (18), Gout (64), Planas (70), De Martini (73), 2 T De Martini.
    PIA : 1. West, 2. Piquemal, 3. Franze, 4. Calégari, 5. Muniesa, 6. Grésèque, 7. Carrère, 13. Knecht, 12. Pradal, 11. Steel, 10. Blasy, 9. Traversa, 8. Martins. Puis: Bois, Magnouat, Cala, Fort.
    TOULOUSE : 1. De Martini, 2.Vaccari, 3. Houlès, 4. Planas, 5. Liguort, 6. M. Almarcha, 7. Viala, 13. Carrasco, 12. N. Fauré, 11. Bueno, 10. Gout, 9. Dinthillac, 8. Fellous. Puis Pramil, Canton, Amargual, Gigord.


    Craig West et les Pianencs
    ont débuté et fini fort.
    Fred Vennarecci

    Parce que Toulouse se devait de réagir après sa piètre prestation à Saint-Estève, et parce que Pia voulait faire valoir son statut de leader, on s'attendait à une rencontre disputée et spectaculaire. L'entame le confirme. Pia, sans Bosnich ni Kennedy, incomplètement remis, profite du vent pour occuper le terrain toulousain. Et dès la 5e, une attaque classique rondement menée est conclue par Muniesa. Puis une percée plein champ de Martins est relayée par Carrère, qui marque après 40 m de course. La réaction intervient par Fellous. Mais sur côté fermé près de la ligne médiane, Piquemal échappe à son vis-à-vis et marque. La 2e période démarre par une attaque classique conclue par Muniesa. Puis Martins fait apprécier toute sa puissance avec un essai avec trois Toulousains sur le dos. Pia subit un passage à vide, et une puissante charge de Gout réduit la marque, suivie d’une infiltration réussie de Planas, et d’une combinaison Planas-DeMartini (73). Sentant le danger (28-20), Pia finit fort, par Franze et Grésèque, pour le plus grand plaisir de Dean Bosnich : "On a entamé le match comme il fallait pour se mettre à l'abri.On savait que Toulouse avait besoin de se racheter. Lorsqu'on est à 28-4, on se relâche un peu trop, mais sur la fin on a su réagir". De son côté, Nicolas Piquemal soulignait : "L'entame était importante car il ne fallait pas que Toulouse prenne confiance. A la mi-temps, on n'était pas encore rassuré. Dans les dix dernières minutes on a prouvé que l'on avait encore des ressources".
    Bernard Tuffi

    Pia se méfie de Toulouse

    Par l'Indépendant, le 17/02/2008

    Battu par Toulouse ces deux dernières saisons, Pia est sur ses gardes.

    En s'imposant avec une étonnante facilité à Carpentras la semaine passée, Pia a mis en exergue sa montée en puissance, après deux mois assez difficilement négociés en raison d'un nombre important de blessés. Aujourd'hui, tout est rentré dans l'ordre, seuls font encore défaut Chaubet, Garrabé et Léger. A l'inverse d'une formation de Toulouse qui n'a guère été à son avantage dimanche dernier contre l'UTC. Toulouse déçoit, mais il faut craindre les Toulousains, tout simplement parce qu’ils sont imprévisibles.
    On ne se fiera pas à cette pâle prestation de Saint-Estève, car Toulouse vaut beaucoup mieux que ce non match face à l'UTC. Avec des joueurs d'envergure et de talents comme Fellous, Clayton, Demartini, Houlès et Carrasco, entre autres, Toulouse se doit de montrer un tout autre visage. Dès lors, Toulouse pourrait se révéler fort dangereux.
    A la lutte avec le FCL
    Pia sait qu'il va se trouver en face d'une équipe revancharde, blessée dans son amour-propre.
    Avec seulement deux défaites à son passif, Pia est à la lutte avec Lézignan pour le leadership. Ex-aequo, les Catalans et les Audois se livrent une bataille à distance, jusqu'à leur prochaine confrontation, le 22 mars prochain, au stade Ambert. La venue de Toulouse ne doit pas contrarier les plans des Salanquais, qui verraient d'un mauvais oeil les Lézignanais leur échapper. Pia donc va mettre tout en oeuvre pour conserver son invincibilité à domicile. Bosnich et Albert ont bien préparé cette rencontre, mettant l'accent sur le fait que rien n'est acquis d'avance. Ils se méfieront d'autant plus que ces deux dernières saisons, Toulouse est venu s'imposer à chaque confrontation en Salanque.
    On souhaite donc que l'histoire ne se renouvelle pas. Pour Bosnich, c'est le genre de match piège qu'il faut redouter. "Toulouse n'a pas été bon dimanche dernier, mais ce serait une erreur de se baser sur cette prestation. Ce genre de situation s'est déjà produite avec Villeneuve, lourdement défait à Saint-Estève et que nous avons eu beaucoup de mal à battre le dimanche suivant. Aucun match ne se ressemble pas". Cela nous vaut une affiche des plus intéressantes, bien dans la tradition entre les deux formations catalanes et pyrénéennes.
    Benard Tuffi

    PIA
    1 West
    2 Piquemal 3 Franze 4 Calégari 5 Muniesa
    (o) 6 Grésèque (m) 7 Carrère
    13 Bosnich
    12 Pradal 11 Steel
    10. Kennedy 9 Traversa 8 Blasy

    Arbitre : Drizza

    8 Pramil 9 Gigord 10 Gout
    11 Delpoux 12 Carrasco
    13 Bueno
    7 (m) Planas 6 (o) Demartini
    5 Canton 4 Almarcha 3 Houlès 2 Vaccari
    1 Kriouache
    TOULOUSE

    Remplaçants à Pia : Cala, Bois, Magnoat, Fort.
    A Toulouse : Ehart, Guiral, Prizzo, Romagnac.

    La composition pour dimanche

    Par Guillaume, le 16/02/2008



    L'affiche du prochain match

    Par Webmaster, le 12/02/2008

    Version Couleurs

    Pia sans forcer

    Par l'Indépendant, le 11/02/2008

    CARPENTRAS 16 - PIA 66. Les Pianencs n'ont fait qu'une bouchée des Carpentrassiens, hier au stade de la Roseraie.

    CARPENTRAS. - Pia bat Carpentras 66 à 16 (mi-temps : 32-6). Arbitre : M. Alibert. Temps ensoleillé et doux. Pelouse excellente.
    Pour Carpentras : 3 essais Clément (33), Rodriguez (60), Bonnet (71), 2 transformations Etienne (33, 71).

    Pour Pia : 12 essais Franze (4, 12, 39), Carrière (18), West (21, 67), Bosnich (26), Calégari (44), Fort (47), Steel (49), Traversa (53), Muniesa (64), 7 transformations Grésèque (4), Frantz (18, 21, 39), West (44, 53, 64).
    CARPENTRAS : Alyou, Benali, Etienne, Rodriguez, R. Chave, Alonso, Bonnet, Roccaro, Tomaso, Molina, Colin, Clément, Comtat. Sont entrés : Fontana, Perk, Mouton, Benmoktar.
    PIA : West, Piquemal, Franze, Calégari, Muniesa, Grésèque, Carrière, Blazy, Traversa, Kennedy, Steel, Pradal, Bosnich. Sont entrés : Bois, Cala, Magnoat, Fort.

    D’entrée de jeu, les Carpentrassiens sont pris à la gorge par des Salanquais opportunistes qui vont alterner le jeu au ras et au large, en inscrivant la bagatelle de six essais, dont trois par le trois-quarts centre Franze. De fait, Carpentras était rapidement menée, et, à 32-0, Pia avait déjà tué lematch,même si Clément réduisait quelque peu la marque en inscrivant un essai plein d’opportunisme, lequel était transformé par Etienne (32-6).
    Carpentras dépassé
    En seconde période, les Catalans reprenaient le match comme il l'avait débuté. C’est à dire en ne laissant aucune chance aux joueurs comtadins et en accélérant encore afin d’étouffer totalement ses adversaires.
    En effet, les Pianencs inscrivaient six autres essais par Calégari, Fort et Steel. Traversa, West et Muniesa enfonçaient le clou, pour faire boire le calice jusqu'à la lie à Carpentras. Pia remporte ainsi son douzième succès de la saison, ce qui est de bon augure pour la suite, avant d'accueillir Toulouse, dimanche prochain. La musique ne sera pas la même face à un adversaire qui devrait afficher d’autres ambitions au stade Daniel-Ambert.
    Franck Blay

    Pia méfiant à Carpentras

    Par l'Indépendant, le 10/02/2008

    Les Salanquais se rendent à Carpentras avec la ferme intention de retrouver leur rugby et leurs enchaînements. Pia, certes victorieux de l'UTC en coupe dimanche dernier n'a pas convaincu au niveau de la manière employée pour passer ou déplacer le bloc défensif adverse. Aujourd’hui, Pia devra dès l'entame prendre le dessus offensivement, sous peine de voir les Vauclusiens tombeurs de l'UTC et de Toulouse croire en leurs chances. Dean Bosnich et Benoît Albert conscients que leurs joueurs ont manqué de rythme dimanche dernier, ont mis les bouchées doubles cette semaine à l'entraînement, histoire de retrouver au plus vite les automatismes et surtout la fluidité dans le mouvement.
    Les 80 points infligés à Carpentras à l'aller doivent être effacés des mémoires, Benoît Albert y a veillé : "On doit plier le match au plus vite . Carpentras à domicile reste très compétitif au vu de ces deux dernières performances. Ce sera un tout autre match que lors de la première confrontation, on est sur nos gardes". L'encadrement a décidé d'intégrer deux juniors, Guillaume Magnoat et Manu Fort qui prendront place sur le banc, tout comme le pilier Yannick Bois, à qui un temps de jeu supplémentaire sera accordé.
    B. O.
    A 15 h à Carpentras
    CARPENTRAS : Guigue, Rodriguez, Etienne, Alyou, R.Chave, (o) Alonso, (m) Bonnet, Roccaro, Csaramuzza, Molina, Clément, Colin, Comtat. Remplaçants : Perk, Tomaso, Chaumard, Fontana ou Ganz.
    PIA : West, Muniesa, Calégari, Franze, Piquemal, ; (o) Grésèque (cap) ; (m) : Carrère, Blasy, Traversa, Kennedy, Pradal, Steel, Bosnich.  Remplaçants : Cala, Bois, Magnoat, Fort.

    La composition pour dimanche

    Par Guillaume, le 08/02/2008



    Coupe de  France : Tirage au sort

    Par Guillaume, le 08/02/2008

    Tirage de la coupe de France Lord Derby, SM Pia XIII sera opposé le week end du 23-24 février aux diables rouges de Montpellier. Le match se jouera au stade Sabathé à Montpellier. Les juniors quant à eux seront opposés aux juniors d'Apt.

    Carton plein pour toutes les équipes de SM PIA XIII

    Par Philippe, le 06/02/2008

    Samedi, le ton était donné dés 14h par les minimes irrésistibles qui ont dominé les Limouxins,prenant la revanche sur le match aller. Les cadets n'ont fait que confirmer et continuent à enchainer les victoires et se préparent au derby contre Toulouges le week-end prochain.

    Retrouvez actus et photos sur le site de l'école.

    L'exploit

    Les juniors sont venus à bout d'une équipe de l'UTC à force de vaillance, avec dans ses rangs une dizaine de cadets qui se sont parfaitement intégrés au groupe.

    L'élite continue sa marche en avant et est qualifiée pour le prochain tour de coupe.


    Pia récolte les fruits de son travail

    A lire section JUNIORS.

    Interview : Laurent RICARD

    Par Webmaster, le 05/02/2008

    Cette semaine coup de projecteur sur Laurent RICARD, fidèle adjoint du toujours très présent René SAUTRICE. Laurent au club depuis plusieurs années, revient avec nous sur son parcours et son implication au sein du club.



    SM13.INFO : Laurent, quel est ton degré d’implication au club et en quoi consiste ton travail ?
    Je suis en charge de l’équipement, qu’il soit au niveau des joueurs ou bien pour le club. Je suis également l’équipe au quotidien afin de remplir mon rôle d’intendant et de porteur d’eau.

    SM13.INFO : Comment es-tu venu au club, toi qui pourtant est issu de l’école de rugby du 13 catalan ?
    A l’époque je jouais en juniors au 13 catalan, il est vrai que je ne faisais guère partie de l’ effectif a ce moment là très riche, l’opportunité de rejoindre Pia 13 s’est imposée a mes yeux car j’avais un ami qui jouait en espoirs à ce moment et qui ne faisait que me vanter les mérites de ce club. J‘ai retrouvé une ambiance des plus familiales et un vrai de plaisir de jouer.


    SM13.INFO : Et depuis...
    Au bout du compte, je n’ai joué qu’une seule année en espoirs en 1994-1995, et j’ai rejoint dès l’année suivante l’encadrement afin d’apporter ma disponibilité au profit du club. A ce jour,  j’attaque ma 13ème saison au club.

    SM13.INFO : Ta tête doit être remplie de souvenirs et d’anecdotes.
    Oui j’ai en mémoire nos doublés historiques mais également le titre de champion de France acquis en 1995. Je ne me gargarise pas pour autant de tout ces titres car j’ai connu de bien pires moments au sein du club mais il est vrai que ces moments forts seront à jamais gravés dans l’histoire de SM PIA13. Mon simple plaisir est d’évoluer au quotidien au sein de ce club.

    SM13.INFO : Cites nous les grandes figures qui ont marqué le club.
    Tout d’abord je remercie Marc AMBERT de m’avoir pris sous son aile, sans lui et le soutien inconditionnel de ses proches adjoints je ne serai jamais resté autant de temps au club. J’ai connu des garçons talentueux au cours de ces 13 années. Je pourrais en citer des dizaines mais ceux qui m’ont marqué le plus sont incontestablement Pascal Fages et Karl JAAVUO pour leur talent et leur fidélité au club, le gardien des valeurs Guillaume KNECHT pour son implication et son sens du devoir puis Dean BOSNICH et Maxime GRESEQUE deux joueurs de grand talent qui mettent à profit leurs qualités et leurs expériences afin d’apporter au club les résultats escomptés.

    SM13.INFO : Qu’espères-tu de cette saison ?
    J’ai comme la plupart des joueurs se rêve un peu fou qui serait de rentrer dans l’histoire du rugby à 13 en étant le seul club à avoir gagné 3 doublés consécutifs, mais comme je vous ai dit précédemment ce qui m’importe le plus c’est la pérennité du club et l’épanouissement des plus jeunes. L’ambiance qui règne dans nos équipes y est pour beaucoup dans notre réussite, nous savons rester humbles mais un seul lien nous rassemble c’est bel et bien SMPIA13.


    Pia s’est fait peur

    Par l'Indépendant, le 04/02/2008

    PIA 38 – UTC 22. Si les Salanquais pensaient avoir fait le plus dur dans le premier acte, les Unionistes ont par la suite répondu au duel, inquiétant les tenants de la Coupe jusqu’au bout.

    A Pia, Pia bat l'UTC 38 à 22 (24 à 10) - 1800 spectateurs - Arbitrage de M. Segura.
    Pia : 7 essais de Steel (8), Piquemal (20), Traversa (24), West (37), Bosnich (54), Grésèque (70), Franze (75) ; 5 transformations de  Grésèque.
    UTC : 3 essais de Payan (14), Berthezene (27), Bayle (49) ; 3 transformations de Pages (2), Pailles.
    Cartons jaunes : Pia : Martins (34) et Cala (74). UTC : Pacull (22).
    PIA : Calegari - Piquemal, Franze, Athiel, Muniesa - Grésèque (o), West (m) - Bosnich - Martins, Steel - Kennedy, Fruteau, Pradal. Sont
    entrés en cours de match : Blasy, Cala, Traversa, Carrere.
    UTC : Gomez - Margalet, Pagès, Cagnac, Payan - Mounis (o), Pailles (m) - Baile - Prunacn Quintillac - Khattabi, Berthézène, Pacull. Sont entrés en cours de match : Mencarini, Jamil, Banovic, Aggery.


    Traversa s’arrache et marquera un superbe essai
    pour son retour à la compétition. Photo Thierry Grillet.

    La logique a été respectée, Pia va poursuivre sa route en Coupe de France. Mais contrairement à ce que pourrait le laisser supposer le score final, ce ne fut pas sansmal. Pia a souffert, beaucoup souffert, car il a trouvé en face de lui une formation de l'UTC jouant sans complexe avec énormément de vaillance et d'envie. Décimée par les absences, l'UTC avait de plus perdu dès la 8e de jeu Patrice Gomez blessé à la cheville mais cela ne l'a pas empêché de contrarier une formation salanquaise moins dominatrice que d'habitude et fébrile dans ses enchaînements. Profitant de l'avantage d'un fort vent d'Espagne, les Pianencs étaient les premiers en action par Steel qui, dès la 8e, au milieu de ses trois-quarts, marquait le premier essai du match. L'UTC réagissait rapidement et un coup de pied rasant de Mounis profitait à son ailier Payan pour un essai en bout de ligne.
    La puissance de Bosnich
    Pia a alors accéléré. Piquemal après un coup de pied à suivre de Grésèque mal négocié par les défenseurs unionistes s’en allait marquer peu avant la demi-heure de jeu (18 à 4, 24). Mais une énorme percée de Mounis permettait deux tenus plus loin à Berthézène de réduire la marque avant la fin de la première période. Enfin, une attaque rondement menée par West, Athiel et Muniesa, conclu par "Westie" permettait alors aux Salanquais de mener 24 à 10 à la pause.
    On pensait alors que le trou était fait et que Pia en profiterait en seconde période pour s'octroyer une large victoire. En réalité, rien ne se passait ainsi car l'UTC dès la 49e, revenait au score par Bayle bien servi à l'intérieur par Pailles. Cinq minutes plus tard, Bosnich en puissance donnait de l'air aux salanquais mais il était dit que l'UTC vendrait chèrement sa peau. Car peu avant l'heure de jeu, Pagès sur attaque classique marquait sous les poteaux, tant et si bien que l'on allait vivre les 20 dernières minutes avec ce suspens qui caractérise si bien la Coupe de France. Et effectivement, il fallait attendre les dix dernières minutes pour que le verdict soit rendu. Grésèque profitait d'une relance à l'intérieur de Carrère puis Franze sur côté fermé faisait apprécier sa puissance et sa détermination.
    Bernard Tuffy

    Dean Bosnich (entraîneur de Pia) : "Nous avons manqué de rythme, après être restés trois semaines sans compétition, et nous n'avons bien joué que par séquences. Le match a été dur, physiquement, et personnellement j'aime ça. Nous avons essayé de jouer vite, mais nos adversaires nous ont contrariés, sur ce plan. Reste qu'au cours de la semaine, nous avons mis au point quelques changements, dans la conduite du jeu, et je suis heureux de voir que les gars l'ont mis en pratique".
    Pascal Jampy (co-entraîneur de l'UTC) : "Nous avions à coeur de nous racheter, suite à nos récentes contre-performances, et au niveau de l'envie il n'y a rien à redire. C'est bien, car de gros matches nous attendent, en championnat, contre Toulouse et St Gaudens. Nous avons cherché, et parfois réussi, à finir nos séries de tenus. Quelques petites erreurs défensives nous coûtent le match, et nous avons été handicapés par les blessures de Gomez (cheville) et Ismaël Khattabi (cuisse)".
    Sébastien Martins (2e ligne de Pia) : "Nous ne sommes pas rentrés dans la partie comme il le fallait, et nous avons souffert du manque de rythme,mais il y avait de bons joueurs, en face, qui ont crânement défendu leurs chances jusqu'au bout. Heureusement, nous avons marqué à chaque fois au bon moment, et l'objectif est atteint, avec la qualification".
    Rémy Prunac (2e ligne de l'UTC) : "Je suis fier de notre groupe. Nous avons fait pratiquement aussi bien que précédemment avec quatre Dragons. Au plan de l'envie, ce match doit nous servir de référence".
    Recueilli par H. G.

    A quitte ou double

    Par l'Indépendant, le 03/02/2008

    Si Pia et l’UTC se sont partagés les quatre dernières Coupes de France, le tenant salanquais apparaît clairementcommele favori de ce huitième de finale.


    Kennedy rêve de passer ce tour
    pour conserver le trophée. Jean Roig

    Trois semaines après leur dernière confrontation, les deux équipes se retrouvent. Pour un match éliminatoire cette fois. A quitte ou double, donc. Le 13 janvier, Pia l'avait emporté 30 à 20, mais d'un côté comme de l'autre, on se souviendra que la victoire salanquaise ne s'était dessinée que dans les dernières minutes, l'UTC n'ayant que quatre points de retard (24 à 20) à moins de cinq minutes de la fin.
    Certes ce jour-là, les visiteurs bénéficiaient de l'apport des Dragons Bosc, Greg Mounis et Raguin, mais il n'empêche que Pia avait dû batailler ferme pour arracher la victoire. Depuis, Pia était au repos, ce qui ne peut que lui être bénéfique, ne serait-ce que pour récupérer certains de ses blessés. Et notamment Franck Traversa, qui fera son grand retour en tant que remplaçant, après plus de deux mois d'absence.
    "David contre Goliath"
    Pia est donc pratiquement au complet, seuls manquent encore à l'appel Léger, Garrabé et Florian Chaubet. Mais cela ne veut pas dire que Pia va franchir l'obstacle avec aisance. C'est l'avis de l'entraîneur adjoint Benoît Albert : "Ce serait une grave erreur de croire que l'on va passer facilement. C'est le genre de match piège, dangereux. L'UTC reste sur une défaite un peu surprenante à Carpentras, mais cela ne veut rien dire, d'abord parce que le championnat s'est resserré, et qu'il va ainsi être de plus en plus difficile de s'imposer en déplacement. Même chez les équipes de bas de tableau. Et puis parce qu'aujourd'hui, on dispute un match de Coupe avec tout ce que cela comporte d'indécision". Car en face, Pia va trouver une formation de l'UTC revancharde, après sa contre-performance de dimanche dernier à Carpentras. Toutefois, Pascal Jampy et Bruno Castany doivent faire avec un effectif "peau de chagrin" : "C'est David contre Goliath. On ne se fait guère d'illusion, ce sera dur, très dur. Mais les joueurs nous doivent une revanche après le non match de la semaine dernière. La logique plaide pour Pia, on se déplace pour créer la surprise, en sachant bien qu'il n'y aura pas de rattrapage".
    Bernard Tuffi

    Les échos de SM Pia XIII et du stade Ambert

    Par l'Indépendant, le 03/02/2008

    Assistance record pour l'amicale.
    C'est devant une assistance des plus fournies que s'est tenue, en ce dernier vendredi soir de janvier, salle Jean-Jaurès, la cérémonie des voeux de l'amicale des anciens joueurs et amis de Pia XIII chère au président Louis Reina. Après les mots de bienvenue du président et les interventions de Marc Ambert et du maire Guy Parès, les anciens se sont retrouvés autour d'un buffet et eurent l'occasion de se rappeler des souvenirs du club. Il y avait longtemps pour certains qu'ils ne s'étaient rencontrés et les retrouvailles furent émouvantes. Décidément, l'amicale remplit bien son rôle fédérateur autour du club et de sa nouvelle génération. Rendez-vous est pris pour le repas annuel qui aura lieu le samedi 24 mai à la chapelle Notre-Dame de la Salut. Les sympathisants qui n'ont pu être présents à l'assemblée peuvent demander leur carte 2008 auprès de Louis Reina (06 26 68 05 65) ou Michel Pianelli (06 09 70 27 94).
    Les Baroudeurs près du titre.
    Dimanche, un nombreux public assistait au match au sommet de la saison en fédérale qui opposait au stade Daniel Ambert les Baroudeurs invaincus jusqu'alors, à leur dauphin Ille-sur-Têt. Les Baroudeurs se sont finalement imposés 44 à 22. Ce succès les conforte à la première place.
    SM Pia-UTC en 1/8e.
    Le tirage au sort n'a pas été tendre pour l’équipe élite puisque c'est l'UTC qui sera l'hôte du stade Ambert cet après-midi en 1/8e des coupes élite et juniors. Après le succès en match retour du championnat, ce match éliminatoire sera la belle entre les deux formations.

    La composition pour dimanche

    Par Guillaume, le 02/02/2008



    Pour l'UTC
    10 Pacull 9 Berthezène 8 Ismaël Khattabi
    12 Prunac 11 Quintilla
    13 Baile
    (o) 6 Denis Mounis (m) 7 Paillès
    2 Pagès 3 Payan 4 Cagnac 5 Margalet
    1 Gomez
    Paco Jamil, Mencarini, Banovic, Aggéry.


    Archives janvier 2008


    Prochain match

    Par Webmaster, le 29/01/2008


    Photos de Pascal Rodriguez

    Par Webmaster, le 29/01/2008

    Toute utilisation, copie interdite sans autorisation
    Commande des photos possible, contacter :
    Pascal RODRIGUEZ - PHOTOGRAPHE
    43, rue des malvoisies
    FRA - 66540 BAHO
    Tel : 33 (0)4 68 38 01 58
    Mobile : 06 08 93 65 11
    Courriel
    Page web 

    Interview : Anthony LEGER

    Par Webmaster, le 22/01/2008


    Age : 23 ans
    Taille : 180 cm
    Poids : 87 kg
    Poste : 3° ligne
    Au club depuis : 10 ans, formé au club
    Surnom : Light


    SM13.INFO : Anthony, Comment te sens tu après ton opération du genou du croisé postérieur ?
    Voila trois mois que l'intervention a été effectuée, je me sens bien, je travaille la mobilité du genou avec le kiné quatre à cinq fois par semaine. Et je progresse de jour en jour !

    SM13.INFO :Comment envisages-tu la 2ème partie de saison après cette mini trêve qui va permettre au groupe de souffler et de retrouver les derniers blessés ?
    Oui je pense que cela va permettre a des joueurs qui jouent blessés depuis maintenant plusieurs matchs de pouvoir souffler. Je pense à Nicolas, Guillaume, Maxou et Dean. Et avec plusieurs entrées telles que Traversa, Cala, le groupe sera moins handicapé et plus étoffé. Et en espérant que la seconde partie de la saison, nous puissions redevenir compétitifs rapidement car tout le monde nous enterre déjà, ils se trompent…

    SM13.INFO : L’année a plutôt bien commencé avec deux victoires face à deux sérieux candidats aux phases finales.
    Oui c’est vrai l'année a bien commencé après nos deux victoires, le mérite en revient a l'équipe grâce à l’excellent travail effectué depuis le début de saison.

    SM13.INFO : Dans cette optique comment abordes-tu ton retour à la compétition ?
    J'aborde mon retour avec beaucoup de sérieux et d’application. Je travaille beaucoup pour revenir le plus tôt possible et en forme. Je dois rencontrer le chirurgien le 15 janvier je ferai à ce moment là un point avec lui quant à la suite des événements.

    SM13.INFO : Connais-tu ta durée d’indisponibilité, à quand est programmé ton retour ?
    Très bientôt, je vais reprendre la course tout doucement puis les entraînements avec l'effectif. J’espère pouvoir être opérationnel fin mars début avril afin de pouvoir participer aux phases finales qui constituent pour nous un tournant décisif de notre saison.

    SM13.INFO : Les mois de Février et Mars semblent prépondérants pour la suite de la compétition, comment allez-vous les aborder ?
    De la plus professionnelle des manières, encore une fois nous allons rentrer quelques joueurs tels que Cala Fort et Traversa, cela constitue un plus pour notre groupe, tous ces malheurs que nous avons traversés ensemble nous a encore plus rapprochés les uns des autres. Nous formons un groupe cohérent et de qualité. Nous devons nous rendre à Carpentras et recevoir Toulouse mais également nous allons nous lancer dans la défense de notre coupe de France, j’espère que nous allons bénéficier d’un bon tirage car cela permettra de faire tourner encore une fois et de donner du temps de jeu à ceux qui en ont eu le moins.



    Coupe de France

    Par Laurent Ricart, le 19/01/2008

    Pia recevra l'UTC en huitième de finale de la Coupe de France

    Les échos de SM Pia XIII et du stade Ambert

    Par l'Indépendant, le 18/01/2007

    Des juniors en net progrès.
    On savait la jeune phalange junior de l'UTC pratiquement intouchable et on redoutait une correction comme au match aller. C'était sans compter sur la vaillance des joueurs de Franck Durand. Malgré la défaite, les juniors pianencs ont poussé les unionistes dans leurs derniers retranchements et, sans une indiscipline, on aurait pu réaliser l'exploit du jour. Mais il est des défaites qui valent autant que des victoires et celle de dimanche doit être un moteur pour la suite.
    Les baroudeurs en verve.
    Un bonheur n'arrive jamais seul et ce fut un dimanche faste pour les couleurs pianenques. Pendant que l'équipe élite prenait sa revanche
    sur une UTC renforcée pour l'occasion, la réserve des Baroudeurs s'imposait chez un concurrent direct pour une des deux premières places au stade de la Mer du Barcarès (38 à 16). Les Baroudeurs sont en tête de la poule et les seuls invaincus dans l'optique de l'attribution du titre de champion de ligue. Il est à noter l'excellence des relations entre l'élite et sa réserve puisque Jérôme Blasy, équipier Baroudeur évolue désormais en première alors que plusieurs stagiaires élite viennent à besoin renforcer la réserve.
    Tous au stade Ambert dimanche.
    Alors que juniors et élite auront deux week-ends de repos jusqu'au 3 février, les baroudeurs disputeront dimanche le match le plus important de la phase qualificative avec la réception d'Ille-sur-Têt, actuellement la seule à contester la suprématie des baroudeurs avec une seule défaite à son passif. Une victoire assurerait pratiquement le titre régional aux joueurs de Stéphane Réguant et Gilles Marquès, c'est dire l'importance de ce rendez-vous. Tous les amis du club doivent être présents pour soutenir leurs protégés qui joueront également mardi contre la sélection de ligue à Daniel-Ambert, sélection où six Baroudeurs sont convoqués.
    Amicale des anciens.
    C'est ce soir à 19 h à la salle Jean-Jaurès que l'amicale des anciens joueurs et amis de PiaXIII convie les sympathisants du club à un lunch dînatoire pour fêter l'an neuf. Louis Reina et Michel Pianelli espèrent une assistance fournie à cette manifestation destinée à regrouper toutes les générations qui ont oeuvré pour le bien du club.

    Pia - Carcassonne : les photos

    Posté par Philippe, le 15/01/2008

    Le club SM Pia XIII remercie Pascal pour ces magnifiques photos

    Toute utilisation, copie interdite sans autorisation
    Commande des photos possible, contacter :
    Pascal RODRIGUEZ - PHOTOGRAPHE
    43, rue des malvoisies
    FRA - 66540 BAHO
    Tel : 33 (0)4 68 38 01 58
    Mobile : 06 08 93 65 11
    Courriel
    Page web 



    Interview : Mathias GARRABE

    Posté par Webmaster, le 15/01/2008

    A la veille de partir pour son deuxième séjour en centre de rééducation, SMPIA.INFO souhaite revenir un instant avec Matthias GARRABE sur sa blessure, sa rééducation et ses objectifs pour 2008. Interview exclusive avec un joueur meurtri suite à la grave blessure contractée au mois de mars 2007 face au LONDON HARLEQUINS.


    Age : 26 ans
    Taille : 175 cm
    Poids : 80 kg
    Poste : Talonneur
    Au club depuis : 2 ans, formé au XIII Catalan
    Surnom : Le youp


    SMPIA. INFO : Faisons un retour ensemble sur la nature de ta blessure et dans quelle circonstances s’est elle produit.
    Le 30 Mars 2007 est une date que je ne suis pas prêt d'oublier. C'est en effet ce jour- là que j'ai subi, sur mon genou gauche , l'arrachement du ligament croisé postérieur et ligament latéral interne. Je venais de revenir dans la partie, suite à un remplacement cinq minutes plus tôt. Derrière un tenu je pris la décision de partir pour soulager mes avants avec une envie peut être moindre que les autres matches et là il n'y a pas eu de cadeau. Tout à fait normal de la part d'une équipe de super league qui venait jouer ce jour-là un match éliminatoire.Depuis j'ai compris que tous les matches devaient être préparés avec le plus grand des sérieux.

    SM13.INFO : Comment se sont déroulés tes premiers mois de convalescence.
    Pour moi les premiers mois ont été vraiment les plus durs. Une immobilisation complète de la jambe pendant un mois et demi , suivi d'une rééducation intensive pendant trois mois en prévision d'un retour sur les terrains pour le début de saison mais mi-Août j'apprenais que je devais subir une intervention chirurgicale. La déception était grande mais l'opération effectuée le 27 Août par le Dr BUSCAYRET Florent et la rééducation au centre STER de St Clément de Rivière par le Kiné SALVETI François spécialiste du genou
    pendant deux mois se sont très bien passées et m'on permis de retrouver le moral .

    SM13.INFO : Matthias, ta phase de rééducation touche à sa fin , commences tu à entrevoir le bout du tunnel ?
    C'est dur de dire si le bout du tunnel approche ou pas. Je n'ai pas encore repris la course ni les entraînements avec le groupe mais on peut dire que dix mois sont passés et que je suis, j'èspère, plus proche de la fin que du début de ma convalescence.

    SM13.INFO : Smpia n’a guère était gâté cette saison avec les blessures, est ce plus facile a surmonter lorsque l'on côtoie d’autres coéquipiers qui sont dans le même cas que toi.
    C'est vrai que la malchance, côté blessures, s'est abatue cette saison sur SMPia mais le groupe et le staff ont surmonté, avec brio, toutes ces peripéties puisque le club se trouve actuellement deuxième au classement et je tenais à les féliciter personnellement. Pour ce qui est de mes coéquipiers blessés, la rééducation à leur cotés est vraiment un plus. On se soutient et s'encouragent au quotidien afin de donner le maximum de nous, surtout dans les moments difficiles, pour revenir au plus vite.

    SM13.INFO : A l’image de cette jeunesse piannencque, le jeune FRUTO semble montrer une belle régularité dans ses performances au poste de talonneur.
    Aprés la blessure de Franck, tout le monde s'interrogeait pour savoir qui pouvait palier à son abscence. Et c'est la carte de la jeunesse qui a eté choisi, à juste titre puisque Sylvain FRUTO a pris le poste de titulaire aux vues de ses excellentes prestations, ce qui n'etait pas chose facile. N'oublions pas Sylvain AMIGAS et Samir KHEDIMI qui eux n'ont plus ne démérites pas à ce poste.

    SM13.INFO : Tu es lié à SMPIA jusqu'à à la fin de l’année, quels sont tes objectifs à moyen et long termes.
    Mon objectif premier est tout d'abord de revenir à mon meilleur niveau avec pourquoi pas quelques matches avant la fin de saison. Je travaille dur avec Benoit ALBERT le préparateur physique et Nicolas BARTHE le kiné du club pour y arriver. En ce qui concerne le club, je ne peux en dire que du bien. Bien sûr les joueurs et le staff technique ont eté extraordinaires avec moi mais les dirigeants m'ont toujours soutenu et encouragé à l'image des deux présidents et du secrétaire général. C'est dans ce climat de confiance et familial que je souhaiterais continuer ma carrière sportive.

    Pia assomme l’UTC

    Posté par l'Indépendant, le 14/01/2008

    PIA 30 – UTC 20. Belle victoire de Salanque Méditerranée Pia sur le voisin UTC. La seconde période a été fatale aux visiteurs qui ont concédé trois essais supplémentaires initiés par un grand Maxime Grésèque.


    Kennedy et Pia passent en puissance dans la défense
    de D. Mounis, Touxagas, Baile et Cagnac. Jean Roig.

    PIA (Stade Ambert). Pia bat l’UTC 30 à 20 (mi-temps 14 à 12 pour l’UTC).
    Arbitre M. Boulagnon, 1 500 spectateurs.
    Pour Pia : 5 essais : Franze (9), Grésèque (16, 45), Calégari (53), Knecht (77) ; 5 transformations Grésèque.
    Pour l’UTC : 3 essais : Raguin (2), Grégory Mounis (36), Denis Mounis (74) ; 3 transformations et 1 pénalité Bosc (7).
    PIA : Calégari, Piquemal, Franze, Athiel, Muniesa, (o) Grésèque (cap), (m) West, Martins, Fruteau de Laclos, Kennedy, Steel, Knecht, Bosnich. Sont entrés : Blasy, Giannici, Cala, Carrère.
    UTC : Gomez (cap), Cagnac, Baile, Quintilla, Payan, (o) Bosc, (m) Denis Mounis, Astruc, Berthezène, Sébastien Amigas, Raguin, Touxagas, Grégory Mounis. Sont entrés : Pacull, Mencarini, Prunac, Paillès.

    Vivement la belle entre ces deux formations. Vainqueurs lors du match aller (43-28), les joueurs de l’UTC tombent à Pia au terme d’un derby très physique. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Noël est bien fini. En effet pas d’embrassades ni de cadeaux entre les 26 acteurs qui ne se sont pas épargnés. L’UTC et ses trois Dragons Catalans, Mounis, Bosc et Raguin ne laissent pas le temps à leurs adversaires du jour de se réchauffer. Pia met la pression sur Bosc, mais ce dernier fixe au cordeau pour Raguin qui, à hauteur, fait exploser le rideau défensif local. Grésèque use à merveille du vent glacial qui balaie le stade Ambert et trouve deux précieuses 40-20 dans un premier quart d’heure très crispé. Mais l’UTC veille au grain et ne craque pas. Une pénalité de Bosc permet même aux visiteurs de mener 8 à 0. La réaction locale ne se fait pas attendre. Steel perce et sur le tenu, Franze en force réduit la marque.
    Pia joue tous les coups, et Grésèque, coquin, plonge derrière un tenu permettant à Pia de passer devant au score. Mais à quatre minutes
    de la pause, Bosc joue vite son tenu, "Greg" Mounis en profite pour inscrire le second essai de l’UTC.
    Lueur d’espoir
    Les visiteurs n’ont pas assez usé de l’apport d’Eole, et vont le payer après la pause. Grésèque ne s’en prive pas. Le capitaine salanquais
    ajoute même un nouveau doublé à son tableau de chasse. Sa feinte de passe est imparable, (18 à 14). L’adversaire accuse le coup et Pia en profite. Grésèque, magistral déboule côté gauche et met Calégari sur orbite pour un nouvel essai. Mais à six minutes de la fin, Denis Mounis marque l’essai de l’espoir, ramenant les siens à quatre petits points. Pia ne tremble pas pour autant et avance sans s’affoler, Knecht voit la brèche et offre la victoire aux siens, un succès amplement mérité face à de jeunes "bleu et rouge" aux dents longues mais en manque d’expérience.
    Bruno Onteniente

    Réactions
    Maxime Grésèque (capitaine Pia) : "On a fait le match qu'il fallait. Petit à petit, on rentre les blessés et les automatismes reviennent. La première période a été difficile mais après la pause on s'est retrouvé. Il faut féliciter cette équipe de l'UTC qui nous a posés beaucoup de problèmes jusqu'à la fin".
    Dean Bosnich (Pia) : "Ce fut un match très dur, très physique. Mais c'est très bien pour Pia car on a besoin de match comme cela pour progresser. On n'a pas été bon en première mi-temps, mais en seconde période, on a su mettre beaucoup de rythme pour passer devant".
    Sébastien Martins (Pia) : "Cette partie a été pour nous l'occasion de montrer que Pia a aussi de bons joueurs. Nous étions trop tendus lors du début de la rencontre ce qui a permis à l'UTC de prendre l'avantage d'entrée, mais après on a réussi à imposer notre jeu".
    Pascal Jampy (entraîneur de l’UTC) : "Je pense qu'il y avait la place pour gagner mais par moment, on a fait preuve de trop d'indiscipline. Le début de seconde période a été très mauvais ce qui a permis à Pia de nous rattraper au score puis de s'échapper".
    Patrice Gomez (UTC) : "On fait une très bonne première mi-temps mais après on ne profite pas assez de l'apport du vent. C'est toutefois le jour et la nuit avec le match de Carcassonne, tout le monde s'est bien battu. C'est dommage car sur la fin, on pouvait revenir et coiffer les Pianencs sur le poteau".
    Recueilli par Bernard Tuffi

    L'UTC ambitieuse à Pia

    Posté par l'Indépendant, le 13/01/2008

    C’est le choc de la journée. L’UTC et ses trois Dragons (Bosc, Mounis, Raguin) viseront l’exploit en Salanque, cet après-midi.


    Martins et les Pianencs avaient été
    battus à l’aller (43-28). Jean Roig


    Indéniablement, le rendez-vous de cet après-midi s'annonce explosif et relevé. D’abord n'oublions pas que lors du match aller, l'UTC s'est imposée 43 à 28 à Saint-Estève, mettant fin à deux années d'invincibilité des Salanquais, loin de leurs bases. Au soir de la défaite, joueurs et dirigeants de Pia ont tous surligné de rouge cette date du 13 janvier, avec le secret espoir de prendre leur revanche tant ils s'étaient montrés hors sujet cet après-midi là. Mais, l'UTC -antichambre des Dragons Catalans- se présentera avec une équipe 100% française mais avec en son sein de véritables joyaux. Castany et Jampy ont à leur disposition trois Dragons qui plus sont tous pensionnaires de la maison bleue. Raguin débutera en seconde ligne, tout juste devant Mounis. Quant à Bosc, il aura la lourde charge de diriger les opérations au poste de demi d'ouverture. Ces trois joueurs ont besoin de temps de jeu à quatre semaines de la reprise de la Super League. Le turn-over est de mise chez Mick Potter qui enlève trois Dragons, Stacul, Stacul et Kane Bentley pour en mettre trois autres. Trois autres joueurs qui s'entraînent tous les jours avec eux seront aussi de ce derby, les deux centres Quintilla et Baile et le seconde ligne Touxagas.
    Castany a toutes les cartes en mains pour tenter un coup de maître : "Nous avons une équipe compétitive, mais à Pia cela ne veut rien dire. Chez eux, ils ne supporteraient pas de perdre ce derby et ce sera très relevé. Je pense sincèrement que ce match vaudra le déplacement". Les hommes du président Jean-Christophe Vergeynst devront se montrer autrement plus inspirés qu'il y a deux semaines
    à domicile face à Carcassonne s'ils veulent faire tomber les champions de France en titre.
    Duel Grésèque-Bosc
    Grésèque-Bosc, le face à face vaudra le détour également. Un vrai duel à distance entre deux génies. Une technique irréprochable, un jeu au pied tout en justesse et finesse et une lecture du jeu qui pose de sérieux problèmes aux défenses adverses. Vous l'aurez compris, ces deux-là, c'est du très haut niveau. Bosc dont les Dragons attendent beaucoup cette saison depuis le départ de Stacey Jones, à une grande carte à jouer avec autour de lui une équipe dès plus compétitive. Les locaux, revanchards à souhait, commencent à rentrer tous leurs blessés. Seul Traversa manque à l'appel, sans parler des blessés de longue date comme Garrabé, Léger et Chaubet. Maxime Grésèque s'attend à un très gros derby : "C'est une belle rencontre en perspective qui se profile à l'horizon.On a bien préparé ce match et on commence enfin à retrouver toutes nos armes". Entre la revanche des uns, la présence desDragons sur le terrain, et la notion de derby, le spectacle est garanti.
    Bruno Onteniente

    La composition pour dimanche


    Posté par Guillaume, le 12/11/2008

    Le club de Salanque Méditérranée Pia XIII est heureux de vous communiquer l'équipe qui va affronter L'UTC ce dimanche 13 janvier à 15 heures au stade Daniel AMBERT à PIA. (juniors dès 13h20)

     1CALEGARI Christophe  
     2MUNIESA Stephane  
     3ATHIEL Nicolas 
     4FRANZE Paul  
     5PIQUEMAL Nicolas  
     6GRESEQUE Maxime (cap)  
     7WEST Craig  
     8MARTINS Sebastien  
     9FRUTEAU DE LACLOS Sylvain  
    10KENNEDY Matthew  
    11STEEL Mitchell  
    12KNECHT Guillaume  
    13
    BOSNICH Dean  
    14
    BLAZY Jerome  
    15
    CALA Patrick  
    16
    CARRERE Anthony  
    17
    PRADAL Maxime  
    Entraineur
    Benoit ALBERT 



    Nouvelles sections sur le site

    Posté par Webmaster, le 11/01/2008

    Pour plus de clarté, les juniors et les baroudeurs ont désormais leurs propres sections sur le site.
    De plus, vous pouvez laisser une trace de votre passege sur notre site en signant notre livre d'or.

    Dean Bosnich : "Je respecte l’UTC"

    Posté par l'Indépendant, le 11/01/2008

    Le remarquable entraîneur-joueur de Pia, Dean Bosnich, évoque pour nous les matchs de la 3e journée retour, et notamment le derby enflammé contre l’UTC.


    Pia et Dean surfent actuellement
    sur la vague du succès. Jean Roig

    Limoux-Albi : "Limoux est favori"
    "Albi ne réalise pas le parcours attendu, vu la qualité de son effectif, et même si la différence de valeur entre les deux équipes est mince, Limoux devrait l’emporter, chez lui".
    Toulouse-Lyon : "Pas un gros écart"
    "Je ne vois pas un gros écart entre les deux équipes, à l’arrivée d’un duel que Toulouse devrait gagner, car Lyon est autrement plus performant que la saison passée. Avec, comme un des éléments phare, l’Australien Catic, un deuxième ligne rapide, et qui délivre adroitement le ballon. Le TO, pour sa part, n’a guère été à la fête, jusqu’ici, alors que l’ensemble est pourtant séduisant, sur le papier. L’explication de cette première partie de championnat moyenne, provient sans doute du fait que les joueurs manquent de la nécessaire cohésion entre eux. Et puis, lorsque vous perdez deux ou trois matchs d’affilée, comme ce fut le cas pour les Toulousains en début de parcours, il est ensuite difficile de retrouver le bon rythme".
    St-Gaudens-Villeneuve : "Si Borlin avance…"
    "Villeneuve n’est pas fort, cette saison, et Saint-Gaudens gagnera sans soucis. Les Commingeois avaient certes encaissé cinquante points, chez nous (7e journée), mais ce jour-là, nous étions en verve. En fait, à Saint-Gaudens, si Borlin avance, l’équipe emprunte son sillage, dans le cas inverse…"
    ASC-Carpentras : "Les automatismes de Carcassonne "
    "Les Vauclusiens sont bien meilleurs qu’en 2006-2007, mais Carcassonne impressionne par son collectif. Sa victoire ne fait aucun doute. A l’ASC, aucun joueur ne se détache réellement, mais la plupart évoluent ensemble depuis longtemps déjà. Et cela a une influence bénéfique sur l’efficacité que dégage cette équipe. Sa grande force, ce sont ses automatismes".
    Pia-UTC : "J’ai confiance"
    "J’éprouve beaucoup de respect pour l’UTC, une équipe jeune et rapide, et j’ai conscience que ce sera dur. Mais, j’ai confiance. Au match aller à Saint-Estève (perdu 28-43), nous n’en étions qu’à la 3e journée. Depuis, nous avons emmagasiné du rythme, et bénéficions enfin, depuis quelque temps, des retours de blessure. Reste que chaque match est difficile, pour nous, cette saison, et il nous faut travailler sans relâche, même quand nous venons de gagner largement, comme c’est le cas. Notre chance, c’est la profondeur insoupçonnée, au départ, de notre banc. Je constate avec plaisir que des juniors et des joueurs des Baroudeurs sont aujourd’hui capables d’évoluer en Elite. Je pense, entre autres, à Fruteau de Laclos, notamment excellent en défense, heureusement d’ailleurs car nous avons perdu nos deux talonneurs (NDLR : Traversa sera rétabli d’ici les huitièmes de Coupe, le premier week-end de février, et Garrabé sera de retour d’ici la fin de saison). Je note, aussi, que Samir Khedimi est un vrai talonneur, intelligent, et dangereux ballon en mains, que Romain Giannici est un grand travailleur, ayant saisi l’occasion qui lui était offerte, ou que Jérôme Blasy possède une très bonne technique de défense, à seulement 22 ans, et qu’il joue vite le tenu. J’ai été très impressionné par ce pilier".
    Recueilli par H. G.

    Amicale des anciens joueurs et amis de Pia XIII

    Posté par l'Indépendant, le 11/01/2008

    La réunion de rentrée de l'amicale des anciens joueurs et amis de Pia XIII aura lieu le vendredi 18 janvier à partir de 19 h, salle Jean-Jaurès. Tous les membres de l'amicale ainsi que leurs épouses sont cordialement invités à cette sympathique réunion autour d'un lunch dînatoire qui permettra de fêter la nouvelle année. Afin de faciliter l'organisation il est souhaitable de confirmer votre présence auprès de Louis Reina au 06 26 68 05 65 ou Michel Pianelli au 06 09 70 27 94.
    Le bureau de l'amicale profite de l'occasion pour souhaiter à tous les proches du club une excellente année 2008. La présente tient lieu de convocation.

    Guillaume Knecht : le gardien du temple

    Posté par l'Indépendant, le 09/01/2008

    S'il est un joueur à Pia qui incarne les valeurs du village salanquais, c'est bien le seconde ligne Guillaume Knecht.


    Guillaume Knecht (à gauche), entre les mains du kiné du club NicolasBarthe, attend avec impatience l’UTC dimanche. Ph. Rouah

    C’est l'exemple type de ces avants de devoir. Rien ni personne ne l'effraie, pas même les blessures qui ne l'empêchent pas d'enfiler sa tenue préférée tous les dimanches. Le seconde ligne "vert et rouge" est aussi un exceptionnel meneur d'hommes, un joueur de 28 ans sur qui l'encadrement peut s'appuyer. Avec Chaubet et Grésèque, ils sont les gardiens des valeurs et de l'esprit qui règne à Pia.
    Car c'est bien là que Guillaume Knecht joue un rôle prépondérant dans la bonne marche du club. "Je viens de faire deux doublés avec Pia. La gloire, c'est bon je l'ai eue, maintenant j'espère emmener ceux qui n'ont jamais rien gagné tout en haut. C'est mon nouveau challenge. Pia a changé de politique cette année, en incorporant de nombreux jeunes. Et comme ils sont quasiment tous du village, j'espère leur permettre d'atteindre leur rêve". Les nombreuses absences qui ont handicapé le navire salanquais ces deux derniers mois ont une nouvelle fois placé Guillaume Knecht sur le devant de la scène.
    Le petit Napoléon
    Véritable exemple pour les jeunes sur le terrain, courageux à souhait et pas avare au niveau de ses ballons pris, le "Nap" (petit Napoléon,
    comme l'a surnommé Franck Rovira) est pour beaucoup dans le classement des siens cette saison : "Il y a eu beaucoup de casse et il a fallu jouer avec des blessures. Cela fait cinq semaines que je dois m'arrêter, mais je ne peux pas abandonner les copains. J'ai une entorse du coude, avec un muscle déchiré et une lésion au mollet. Mais je ne suis pas le seul dans ce cas, Bosnich et Athiel aussi serrent les dents tous les dimanches". Par ces temps électoraux, on dira que ce policier national est un rassembleur. Charismatique et fort influent dans le style de jeu pianenc, il lui suffit d'enfiler le bleu de chauffe, flanqué du célèbre "burro" pour que son visage se fige. Et ne lui demandez pas de donner sa part aux chiens ou de passer à vide sur les schémas de jeu, il risquerait de vous sauter au cou. On l'aura compris, Guillaume Knecht joue avec le coeur.C'est son adrénaline, ce qui le fait avancer et le rend plus fort.
    "J’aime évoluer dans ce contexte de village"
    Quand d'autres ont besoin de soins ou de potion magique, lui, il écoute son coeur. Les entraîneurs n'ont pas besoin d'user de salive avec lui à l'heure de motiver les troupes avant le combat.
    L'envie est toujours là quand il faut défendre les couleurs de "son village" comme il aime à le répéter : "J'aime évoluer dans ce contexte de village, mais il ne faut pas oublier l'apport énorme des étrangers qui comblent nos défaillances à des postes clés". Knecht, un nom qui inspire le respect à Pia et ailleurs tant son intégrité et son humilité sautent aux yeux.
    Bruno Onteniente

    Interview : Samir KHEDIMI

    Posté par Webmaster, le 08/01/2008

    A l’issue du décrassage en piscine, Samir KHEDIMI revient sur la victoire des siens face à Carcassonne. Le jeune demi de mêlée vert et rouge nous livre également ses impressions sur sa première partie de saison et espère que dimanche face au rival stéphanois, l’équipe se montrera encore plus performante ce week-end.


    Age : 25 ans
    Taille : 175 cm
    Poids : 75 kg
    Poste : Talonneur
    Au club depuis : 15 ans, formé au club
    Surnom : Kim
    Parrainé par AUTO ECOLE PECH



    A PIA, le lundi 7 janvier

    SM13.INFO : Samir, premier match de l’année et première victoire, comment analyses-tu la prestation de l’équipe face à l’ASC ?
    L'équipe a été solide en défense et le retour de certains joueurs cadres nous a permis de retrouver plus de cohérence en attaque. A 14 à 6, l'essai de G. Knecht, aprés un trés bon travail de C. West a été décisif et a anéanti les espoirs de victoire de l'ASC. Cette victoire contre une équipe de Carcassonne ambitieuse était capitale avant la venue de l'UTC le week end prochain.

    SM13.INFO : Aussi bien en 7 qu’en 9, tu sembles avoir trouvé ta place au sein de l’équipe, tu joues à merveille le rôle de l’utility player.
    Oui, il est vrai que cette polyvalence m'a aidé à intégrer le groupe et je joue indifféremment et avec plaisir à ces 2 postes. J'essaie de respecter les consignes de l'entraineur D. Bosnich et d'apporter du dynamisme en écoutant les conseils avisés de joueurs expérimentés comme F. Traversa ou G. Knecht.

    SM13.INFO : Que penses-tu de ta première partie de saison ?
    Le début de saison a commencé timidement pour moi mais aprés les nombreuses blessures dans le groupe, le coach m'a fait confiance lors des matchs accrochés contre des équipes comme Albi ou Villeneuve. Aujourd'hui, j'enchaine les matchs et j'en suis ravi. Progressivement, j'acquiers le rythme élite et continue de travailler sérieusement aux entraînements pour essayer d'être le plus performant possible.

    SM13.INFO : Cette équipe de SM PIA a vraiment fière allure, on a même l’impression que ce tsunami de blessés a ressoudé encore plus les liens qui vous unissaient....
    Oui, c'est vrai, le moral est au beau fixe ! Malgré le nombre impressionnant de blessés qu'a connu le club, nous occupons la seconde place. Tout le monde a fait le maximum en attendant des jours meilleurs. Dean Bosnich, notre entraineur-joueur, a même joué plusieurs matchs avec une cote cassée ! C'est dire l'état d'esprit qui anime ce groupe. Petit à petit, les joueurs quittent l'infirmerie et nous abordons la suite du championnat plus sereinement.

    SM13.INFO : Passé l’ASC, voilà que se profile dimanche la venue de l’UTC, comment allez-vous aborder ce match ?
    Un second match décisif et ce pour plusieurs raisons:
    D'une part, d'un point de vue comptable, une victoire nous permettrait de consolider notre 2éme place.
    D'autre part, de nombreux joueurs déçus du comportement de l'équipe lors du match aller, ont à coeur de se racheter lors de ce derby !
    Nous allons donc aborder ce match avec le plus grand sérieux face à une équipe unioniste jeune et dynamique.


    Pia finit par étouffer Carcassonne

    Posté par l'Indépendant, le 07/01/2008



    PIA 32 – CARCASSONNE 6. Le score est sans appel, mais il est tout demême lourd pour les canaris. L’opportunisme Salanquais a encore frappé. Solide en défense et habile face au vent, Pia a usé Carcassonne.

    PIA. - Pia bat Carcassonne 32 à 6 (mi-temps : 14-2). Fort vent en faveur de Pia en première période. Arbitre : M. Drizza. 1 800 spectateurs.
    Pour Pia : 6 essais Piquemal (2), Martins (18), Calégari (32), Knecht (65), Gianicci (75), Franze (79), 4 transformations Grésèque.
    Pour Carcassonne : 1 essai Saddaoui (55), 1 pénalité Albérola (25)
    PIA : West - Piquemal, Franze, Calégari, Muniesa - (o) Grésèque, (m) Khedimi - Bosnich - Knecht, Steel - Blasy, Fruteau, Martins. Sont entrés : Kennedy, Pradal, Gianicci, Athiel.
    CARCASSONNE : Almarcha - Benausse, Chaboud, Expert, Tiquet - (o) Sabri, (m) Moly - Jovani - Saddaoui, Armani - Gagliazzo, Albérola,  Bemba. Sont entrés : Faure, Guiraud, Rouanet, Mafoudi.




    Avec les retours de Grésèque, Steel et Kennedy, Pia a montré un visage autrement plus séduisant, face à une formation carcassonnaise qui, en plus de Banquet, a dû au dernier moment se passer de son puissant pilier Pau, malade. Pia savait qu'il jouait gros sur cette partie, peut être décisive pour la suite de la compétition et c'est la raison pour laquelle les joueurs de Bosnich ont démarré sur les chapeaux de roue, face à une forte tramontane. Sur la première série de tenus, Maxime Grésèque a délivré une longue et fort belle transversale au pied pour son ailier Piquemal, lequel a surpris directement son adversaire direct pour aplatir en coin le premier essai du match.
    Profitant habilement de l'avantage du vent, Pia maintient les Audois dans leur camp. Une puissante charge de Martins sur plus de 20 mètres a permis au pilier salanquais de faire fructifier l’avance (18e). Carcassonne, dès lors, a essayé de réagir. Mais, piqué par deux fois, a échoué sur deux pénalités possibles et il a fallu attendre une nouvelle pénalité réussie cette fois-ci par le talonneur Albérola pour voir Carcassonne revenir quelque peu au score (10-2 à la 25e).
    Pia a fait rapidement réagit, faisant parler son opportunisme et son réalisme. Carcassonne dominait dans la possession du ballon, mais ce sont les Salanquais qui aggravaient (32e) la marque grâce à une réalisation de Calégari, après une attaque grand large, rondement
    menée. La mi-temps survenait sur le score étriqué de 14-2. Avec l'avantage du vent en seconde période, on sentait que les  Carcassonnais étaient parfaitement capables de revenir au score.
    Ils ont failli y parvenir d'entrée de jeu, mais un essai de Benausse était bizarrement refusé par l'arbitre. Il fallait alors attendre une charge puissante de Saddaoui, bien intercalé au milieu de ses trois-quarts, pour voir Carcassonne être enfin récompensé de ses efforts (55e).
    Pia avait passé dixminutes à souffrir mais sa défense tenait bon. Mieux, une percée plein champ de Martins, un des meilleurs Pianencs
    hier était parfaitement relayé par West, qui offrait l'essai à Knecht (65e). C'était le tournant du match car, dès lors, le dernier quart d'heure sera tout à l'avantage des locaux, les Audois ayant parfaitement compris que la victoire leur avait échappé. Pia en profite alors pour faire fructifier son avance. Gianicci y allait de son essai, à la conclusion d'une superbe percée de Franze, qui profitait d'une interception pour faire passer au score la barre des 30 points. Pia opportuniste, Pia réaliste, n'avait pas tremblé. Mais, Pia s'était aussi révélé très solide en défense. Quant à l’ASC, elle peut nourrir quelques regrets. Au repos tout était encore possible. Mais, contrairement à dimanche dernier face à l’UTC, le vent n'a pas été un bon allié pour des Audois qui méritaient beaucoup mieux que ce score très lourd.
    Dean Bosnich confirme : "C'était un match très dur, car joué sur un rythme élevé. Je suis satisfait de notre défense qui nous a permis de
    maintenir les Carcassonnais à distance. Au repos, on a eu un peu peur à cause du ventmais après un petit passage à vide, on s'est très
    bien repris pour finir en trombe". "Pia reste notre bête noire. On avait des ambitions en venant ici. On pensait pouvoir renouveler la prestation de dimanche dernier mais Pia a superbement joué avec une grosse défense sur l'homme. L'essai refusé dès l'entame de la  seconde période nous fait très mal car cela nous aurait peut-être permis de revenir au score et d'être plus motivé pour la fin de la  rencontre", pouvait regrettait Teddy Saddaoui.
    Bernard Tuffi

    Réactions
    Sébastien Martins (Pia) : "C'était très dur après le repos et les fêtes y sont sûrement pour quelque chose. Cependant, on peut être satisfait de notre victoire car Carcassonne a présenté un ensemble complet, solide et vaillant jusqu'au bout".
    Patrice Benausse (Carcassonne) : "On nourrissait des espoirs, mais on est tombé sur une équipe de Pia qui voulait se rassurer après des prestations en demi-teintes. Au repos, on y croyait encore car on pensait que le vent pouvait être un allié déterminant. L'essai que l'arbitre me refuse est peut-être le tournant, mais Pia a fini plus fort que nous".
    Recueilli par B. T.

    Interview : Dean Bosnich

    Posté par Webmaster, le 06/01/2008

    Dean,  SM PIA 13 retrouvera le chemin du stade Ambert ce mercredi à 19 heures, Avant de basculer dans l’année 2008 peux tu dresser un bilan de cette première partie de saison. Quelques thèmes et dates de passées au crible par le coach salanquais.



    Recrutement , intersaison et matchs amicaux….

    Nous avons fait un bon  recrutement et la signature de Paul Franze a été  un grand coup pour le club. C’est une grand joueur, jeune, mais pétri  d’expérience au plus haut niveau. Mitchell Steel, je l’ai trouvé lors d’un match a Newcastle en Australie, il  jouait avec Paul. Il est très jeune mais très sérieux, travailleur et doté d’une très bonne mentalité. Coté Français, nous avons donné la priorité à nos juniors et aux anciens piannencs comme Christophe Calegari . Il nous apporte de la profondeur au centre ou à l’aile. Ensuite on a gardé nos jeunes joueurs comme Anthony Carrere qui sont très important pour le club. Les deux matches amicaux se sont bien déroulés et cela a été une  bonne occasion  pour moi de  regarder tous les joueurs sans l’apport de mes compatriotes. J’ai été agréablement surpris et satisfait du comportement des jeunes recrues.. 

    UTC- SMPIA13, première défaite depuis …..

    J’étais très déçu par la défaite à Saint Esteve, c’était notre pire match de la saison maintenant  je sais que les joueurs attendent leur  revanche le moment venu ! Personnellement c’était mon premier match de la saison et je n’étais pas content de ma performance.

    TOULOUSE – SMPIA 13, une victoire bonne pour le moral

    Oui c’est vrai que ce  match était important pour le moral après la défaite subie chez nos voisins. Je  pense que ce match nous a permis de retrouver un peu de rythme. On a joué très simple mais vite.

    SMPIA- ST GAUDENS, le match de référence……..

    J’étais si fier des joueurs après ce match. Vraiment en quatre ans, je n’ai pas vu une équipe de Pia jouer comme ça. On était vite en attaque, dur en défense et très efficace avec le ballon. On peux effectivement qualifier ce match de référence.

    LEZIGNAN- SMPIA :, défaite chez le champion d’automne…..

    Oui mais je suis satisfait car le grand Lezignan a été tenu en échec jusqu’à la 60eme minute le score était alors 6-4. Nous avions une très jeune équipe avec beaucoup des joueurs blessés. C’était un bon match pour les jeunes car cela leur a montré les exigences du haut niveau, ils ont beaucoup appris sur cette rencontre et je suis sur que la prochaine fois sera différente.

    SMPIA, les blessés et les jeunes…….

    C’est toujours dur quand on a autant de joueurs blessés mais la vie  continue quand  même. Sans des joueurs comme Traversa, Cala, Chaubet, Garrabe, Leger, qui constituent le cœur de l’équipe nous avons connu des moments difficiles mais  nous en sommes sortis grandis. Le gros travail d’Anthony LEGER nous fait défaut , la dure défense  de Chaubet mais c’est la vie et il n’y a jamais d’ excuses à avoir. Pour moi, oui cela  a été dur mais maintenant le coté positif reste l’ascension  de nos jeunes en Elite et franchement je suis très impressionné. Pour le future de SMPIA c’est de bon augure parce que maintenant ces jeunes joueurs ont goûté l’Elite et ils vont booster le reste du groupe vers le haut.. Normalement des joueurs comme Fruteau, Fort, Giannici et le très jeune Djalout, ils n’auraient pas à jouer cette année en Elite mais avec les blesses ils ont joué, et ils ont prouvé qu’ ils sont capables de tenir leur rang au sein même des champions de france. Ca me fait plaisir, de voir un jeune joueur à qui on donne une chance et qu’il la saisisse

    Grâce à l’expérience qu’ils possèdent  maintenant, SMPIA possèdent une très grande profondeur dans son effectif. C’est vraiment un bel hommage également aux différents éducateurs qui ont tant donné de leur temps afin de leur inculquer une formation de qualité.

    LYON VILLEURBANNE- SMPIA13, PIA termine sur une bonne note……

    On a gagné, mais c’est tout. A 22-4, avec 20 minutes de la fin, nous devions tuer le match. On a pensé que c’était fini mais à ce sport c’est jamais fini. Vraiment c’est un sport ou le match peut changer à n’importe quel  instant. C’était une très bonne leçon pour nos jeunes et j’espère qu’ils ont  appris quelque chose de ce genre de rencontre . On a fini sur une bonne note parce que nous avons gagné mais le travail continue comme toujours. Je n’arrête jamais le travail sauf  après la Finale, à ce moment là, je me donne quelques  soirée et ensuite je pense à la saison prochaine !



    La composition pour dimanche

    Posté par Guillaume, le 05/01/2008

    Le club de Salanque Méditérranée Pia XIII est heureux de vous communiquer l'équipe qui va affronter L'ASC 13 ce dimanche 6 janvier à 15 heures au stade Daniel AMBERT à PIA. (juniors dès 13h20)
    1- WEST Craig
    2- MUNIESA Stephane
    3- CALEGARI Christophe
    4- FRANZE Paul
    5- PIQUEMAL Nicolas
    6- Greseque Maxime (cap)
    7- KHEDIMI Samir
    8- PRADAL Maxime
    9- FRUTEAU DE LACLOS Sylvain
    10- BLAZY Jerome
    11- STEEL Mitchell
    12- KNECHT Guillaume
    13- BOSNICH Dean
    Remplaçants:
    14- ATHIEL Nicolas
    15- GIANNICI Romain
    16- KENNEDY Matthew
    17- MARTINS Sebastien
    Entraîneur Benoit ALBERT


    Archives décembre 2007

    Les voeux des présidents

    Posté par Guillaume, le 31/12/2007



        


    Chers amis de S.M PIA RUGBY 13
    2007 s'achève sur une victoire en terre Lyonnaise face à une valeureuse équipe de Lyon-Villeurbanne. Notre classement se conforte à la deuxième place du championnat de France juste derrière le champion d'automne lezignanais. Le groupe du duo Bosnich-Albert fait plaisir à voir (dans la douleur en faisant face à une hécatombe de blessés) ces derniers assurent l'essentiel.
    2007 pour notre club vert et touge fut une année à succès. double sacre vainqueur Coupe de France et championnat sous la férule de Luc Mendez, les cadets chers au président COUDERC et à l'entraineur GARCIA ont décroché le graal en remportant le championnat de france Cadets B. Grace au formidable travail fourni par l'ensemble de nos éducateurs, la barre a été placée très haute.
    2008, souhaitons le pourrait être du même acabit. La première partie de la saison nous laisse entrevoir une certaine régularité dans la performance. Le groupe élite ne déçoit pas et même si personne ne l'évoque, tous, ont au fond de leur inconscient un même désir, celui de se voir à nouveau sacrés au printemps venu. Les juniors volontairement rajeunis cette saison progressent à l'écoute du duo DURAND-ESPONELLA, de nombreux jeunes ont eu l'occasion de se voir offrir des places dans le groupe Elite. Les baroudeurs ont commencé leur championnat sur les chapeaux de roues, invaincus à ce jour, j'ai une pensée particulière pour ces derniers et je tenais à leur réiterer tout notre soutien suite aux inqualifiables violences dont ils ont été victimes face à l'AGIP. Les minimes et cadets font face avec brio aux dures joutes du championnat de France, leurs premières parties de saison est vraiment porteuse d'espoir. L'ecole de rugby chère au président MARQUES ne cesse de voir ses effectifs accroître, les résultats sont aux rendez vous.
    Un grand merci à ceux qui, de près ou de loin, oeuvrent au quotidien afin que SM PIA 13 reste l'un des clubs les plus prestigieux du championnat de France. Le comité directeur formule à l'ensemble de nos joueurs, staffs, éducateurs, partenaires, sympathisants et supporters nos meilleurs voeux pour l'année 2008.
    Les presidents, M. Ambert et A. Parent.

    Pia s'impose au finish

    Posté par l'Indépendant, le 30/12/2007


    A Villeurbanne, Pia bat Lyon-Villeurbanne 28 à 22. (M-T : 16-4). Temps : frais. Pelouse : bon état. Arbitre : M. Mombet (Aquitaine).
    Pour Lyon : 4 E Zitter (32, 65), Nyeheg (60), Calvo (71), 3 T Calvo (61, 66, 72).

    Pour Pia : 5 E Franze (10), Piquemal (26), Muniesa (36), West (50), Bosnich (74), 4 T Franze (11, 37, 51, 75).
    Carton jaune à Pia : Fruteau  (20).
    LYON : Calvo, Nyeheg, Barlow, Zitter, Mehallel, Colley, Bounia, Boudali, Nasraoui, Sullivan, Vanvorthuysen, Catic, Rodriguez.

    PIA : West, Piquemal, Franze, Calegari, Muniesa, Bosnich, Khedimi, Pradal, Fruteau, Martins, Knecht, Steel, Gianicci.

    Les Lyonnais espéraient bien jouer un mauvais tour au champion de France comme au match aller où Lyon avait résisté jusqu'à l'ultime minute. Si les joueurs de Bosnich allaient d'entrée imprimer le rythme de la rencontre face à des Lyonnais vaillants mais maladroits, creusant le trou dès la mi-temps, c'était sans compter sur les réserves des Lyonnais. Ces derniers ont su exploiter un passage à vide des Pianencs pour revenir à égalité 22 à 22 à la 71e minute, inscrivant trois essais. Mais grâce à un exploit de son meneur de jeu Bosnich qui éliminait trois défenseurs, Pia l'emportait 28 à 22.

    Stage de vacances de Noël minimes et cadets

    Posté par Webmaster, le 28/12/2007

    Ce vendredi 28 décembre au stade D.Ambert a eu lieu le deuxième stage de perfectionnement organisé par les entraineurs de SM Pia 13 sur une initiative de Claude Alba, le manager du club.
    Nous vous invitons à consulter le site de l'école de rugby qui détaillera cette journée complète.




    La composition pour samedi

    Posté par Guillaume, le 27/12/2007

    Le club de Salanque Méditérranée Pia XIII est heureux de vous communiquer l'équipe qui va affronter LYON-VILLEURBANNE 13 ce samedi 29 decembre à 16 heures au stade G.LYVET
    1- WEST Craig
    2- MUNIESA Stephane
    3- CALEGARI Christophe
    4- FRANZE Paul
    5- PIQUEMAL Nicolas
    6- BOSNICH Dean
    7- KHEDIMI Samir
    8- PRADAL Maxime
    9- FRUTEAU DE LACLOS Sylvain
    10- MARTINS Sebastien
    11- STEEL Mitchell
    12- KNECHT Guillaume(cap)
    13- GIANICCI Romain
    Remplaçants:
    14- BOIS Yannick
    15- BLAZY Jerome
    16- DJALOUT Mohamed
    17- MAGNOUAT Guillaume
    Entraineur: Benoit ALBERT

    Les voeux des Baroudeurs

    Posté par Webmaster, le 27/12/2007

    Toute l' équipe des dirigeants du XIII baroudeur de Pia, associés à tous les membres actifs et tous les joueurs, vous souhaitent bonnes fêtes et ses meilleurs voeux pour l' année 2008.
    Sincères amitiés sportives.

    Le plan anti-blessurede Benoît Albert

    Posté par l'Indépendant, le 25/12/2007


    Timides vainqueurs de Villeneuve samedi, les Salanquais, privés de nombreux titulaires sont passés tout près de la bûche. Le co-entraîneur de Pia en charge du physique revient sur ce match et l'avalanche de blessures qui frappe les Donkeys.


    Les Pianencs demeurent à l’affût du leader lézignanais. Harry Jordan



    Benoît, samedi vous revenez de loin avec ce succès 10 à 6 sur Villeneuve.
    Oui, mais les conditions climatiques rendaient très difficile la pratique d'un jeu déployé. Cela a  nivelé les valeurs. Maintenant on a manqué de réalisme, on s'est fait prendre deux fois dans leur enbut sans aplatir.

    On a aussi vu Villeneuve venir vous chatouiller devant.

    Il y a eu un gros engagement physique auquel ils ont répondu présent. C'est vrai que l'on ne les attendait pas à ce niveau. Avec cette boue il n'y a que les avants qui ont joué.
    Pourtant une semaine plutôt face à Albi vous aviez brillé de mille feux.
    Oui, mais les conditions étaient différentes. Samedi on ne pouvait plus reconnaître les joueurs à la fin du match. Il était difficile d'avoir des appuis, il n'y avait pas d'herbe mais de la boue partout.

    Comment expliquez-vous le nombre important de blessures ?

    On a peut-être fait trop de courses où mis trop de charges. Je ne sais pas. Les joueurs aussi  n'ont peut-être pas tous eu la même hygiène de vie. On vient de mettre en place un plan avec le staff médical avec un gros suivi chez le kiné Nicolas Barthe. Maintenant il y a aussi un contexte qui fait que les joueurs se pètent. Certains ne s'arrêtent pas comme Grésèque où les étrangers. Puis Calégari, Carrère et Martins se font mal en équipe de France.

    Comment prévenir ces problèmes musculaires ?

    On l’influence d'abord par la nutrition, ce qui se faisait déjà, on diminue ensuite la durée des entraînements et les impacts pour prévenir de ce genre de blessure.

    Comment trouvez-vous le Pia version 2007-2008 ?

    Tout l'ensemble de l'effectif joue, et ceux à qui on donne actuellement leur chance sont  performants. Des joueurs comme Fort, Sylvain Amigas, Blazy, Magnoat, Giannici et Khedimi sont à la hauteur. Je pense que les blessures ont resserré les liens du groupe.

    Les défaites concédées face à l'UTC et Lézignan ne semblent pas avoir été encore digérées ?

    On n’en parle pas trop entre nous mis on sent que les gars ont à coeur de les jouer. Face à  l'UTC on n’a pas fait un match digne de nos couleurs et de notre statut. C'était inadmissible, on a manqué de motivation et d'envie. Face à Lézignan, c'était un match très dur et musclé et nous avions trop de jeunes dans l'effectif. Les joueurs sont revanchards et j'espère que l'on aura toutes les cartes en main pour leurs venues au stade Ambert.

    Recueilli par B.O.

    Pia assure l'essentiel

    Posté par l'Indépendant, le 23/12/2007

    PIA 10 – VILLENEUVE 6. Longtemps accrochés, les Salanquais doivent leur salut à Franze

    PIA. Pia bat Villeneuve 10 à 6. (6-6) - Arbitre : M. Capsie - pluie continuelle - terrain en très mauvais état - public clairsemé.
    Pour Pia : 2 essais Bosnich (12), Franze (66), 1 transformation Franze.
    Pour Villeneuve : 1 essai Perolari (30), 1 transformation Chris Charles.
    Les équipes :
    Pia : Fort - Muniesa, Franze, Athiel, Gimenez - (o) Bosnich, (m) West - Amigas - Knecht, Gianicci -  Martins, Fruteau de Laclos, Pradal. Entrés en cours de match Khedimi, Bois, Magnouat, Calegari.
    Villeneuve : Villa - Soulayres, Perolari, Murphy, Olivier Charles - (o) Van Snik, (m) Dabertrand -  Chris Charles - Szostack, Cornut - Hermet, Jatz, Sabatier. Entrés en cours de match Wulf, Fakir,  Armilhac, Novais.

    Autant la semaine dernière contre l'UTC, on avait vu une formation villeneuvoise sans ressort,   très faible défensivement et peu inspirée en attaque, autant, hier, contre Pia, les Lot-et-Garonnais ont fait preuve de détermination sur le plan offensif et d'une grande solidarité et vaillance en défense. Il est vrai que les conditions de jeu n'étaient pas les mêmes, car sous une pluie continuelle et sur un terrain très vite transformé en cour de ferme, il était d'une part  beaucoup plus facile de défendre que d'attaquer et d'autre part les valeurs étaient très vite nivelées.
    Ceci explique très certainement que Pia, privé de huit joueurs, a éprouvé d'énormes difficultés à
    triompher : Dean Bosnich occupant un poste inhabituel pour lui, celui de demi d'ouverture. Pourtant, tout avait bien commencé pour les Pianencs qui, dès la 12e, à un moment où le terrain était encore quelque peu acceptable, trouvaient l'ouverture par Bosnich, lequel profitait d'un tenu joué près des buts adverses pour faire apprécier sa puissance. Mais alors que l'on croyait que cet essai allait faire exploser la défense villeneuvoise, il n'en était rien.
    Pia dominait outrageusement mais rien ne passait. Mieux, sur une des rares excursions des visiteurs en terre salanquaise, l'ailier villeneuvois Soulayre recentrait sur Perolari pour l'essai de l'égalisation. La seconde période était pratiquement identique à la première. Pia reprenait la possession du terrain mais ne pouvait conclure. Athiel, par deux fois, échouait d'un rien. Bosnich puis Franze étaient aussi à deux doigts de conclure.
    Il fallait alors attendre la 66e pour voir enfin les efforts des locaux récompensés. Franze réussissait à s'infiltrer dans la défense, la puissance physique faisait la différence pour l'essai de la gagne, l'essai du soulagement. Pia tenait sa victoire logiquement mais fort difficilement.
    Dans les dernières minutes, les locaux essayaient bien de s'assurer un succès plus convaincant, mais qu'il était difficile dans ce bourbier d'assurer deux passes consécutives. En revanche, en défense, tout paraissait facile dans ces conditions.Villeneuve l'avait parfaitement compris, ce qui aurait pu lui permettre de commettre le parfait hold-up, à la veille de Noël.
    Bernard Tuffi

    La composition pour samedi

    Posté par Guillaume, le 21/12/2007

    Le club de Salanque Méditérranée Pia XIII est heureux de vous communiquer l'équipe qui va affronter VILLENEUVE 13 ce samedi 22 decembre à 15 heures au stade Ambert
    1- FORT Emmanuel
    2- GIMENEZ Gregory
    3- ATHIEL Nicolas
    4- FRANZE Paul
    5- MUNIESA Stephane
    6- BOSNICH Dean
    7- WEST Craig
    8- PRADAL Maxime
    9- FRUTEAU DE LACLOS Sylvain
    10- MARTINS Sebastien
    11- GIANNICI Romain
    12- KNECHT guillaume (cap)
    13- AMIGAS Sylvain
    Remplaçants:
    14- BOIS Yannick
    15- CALEGARI Christophe
    16- KHEDIMI Samir
    17 MAGNOUAT Guillaume
    Entraineur Benoit ALBERT

    Interview : Sylvain Fruteau de Laclos

    Posté par Webmaster, le 20/12/2007




    SM13.INFO : Sylvain, comment te sens tu après cette victoire sur le RCALBI13 ?
    De mieux en mieux, je commence à prendre le rythme mais il est vrai qu’il est difficile d’enchaîner les match à ce niveau. Mai à part quelques pépins au niveau du dos je me sens en forme.

    SM13.INFO : Cela n’a pas été facile d’arracher ces trois points aux Albigeois ?
    Non la victoire a été longue à se dessiner, les albigeois possèdent des éléments de valeur mais manquent de cohésion. Nous avions à cœur de nous racheter, de plus jouer sans certains cadres constitue une motivation supplémentaire pour les jeunes joueurs comme moi.

    SM13.INFO : Etait ce la meilleure réponse aux critiques survenues la semaine passée ?
    Je pense que oui , on a prouvé que notre club ne possède pas uniquement un bon treize de départ mai qu’il possède un groupe de 25 joueurs de valeur qui peut faire face à la cascade de blessure dont SMPIA est victime

    SM13.INFO : Sur le plan personnel, comme bon nombre de jeunes cette saison, tu t’affirmes au poste de talonneur après une série de cinq gros matchs……
    Je ne pensai vraiment pas faire autant de match je suis vraiment fier à chaque fois de porter ce numéro 9 que tant de grands joueurs ont porté avant moi. C’est un honneur de partager ce poste avec mon copain sylvain Amigas avec lequel je joue depuis cadet et il règne un saine concurrence entre nous.

    SM13.INFO : Un petit message à délivrer en cette fin d’année
    Je souhaite que tous les amoureux de SMPIA13 puissent passer de bonnes fêtes, tous mes meilleurs vœux de prospérité et de bonheur. J’ai une pensée pour nos blessés de longue, je leur souhaite à tous un prompt rétablissement, 2008 sera leur année et pour finir vive SMPIA13


    Communiqué du club

    Lettre ouverte à M. le président de la ligue L-R de rugby à 13, suite aux incidents survenus le 16 décembre à Lézignan


    Le 17 décembre 2007


    Monsieur BONNERY
    C'est avec une certaine amertume voire même de l'angoisse que je me permets de vous narrer les faits de ce triste dimanche 16 décembre 2007 où nous avons joué sur le terrain de l'AGIP.
    Le match s'est très bien déroulé jusqu 'environ la 65ème minute (viril, dur, mais très correct) et nous menions au score 26 à 6.
    Par la suite, sur une attaque de l'AGIP, un de nos gars plaque tout a fait normalement un joueur adverse et celui-ci en tombant se fracture le bras (nous l'avons su après). Ce joueur de l'agip en retombant, s' est mis à hurler de douleur et c' est sur cette action, certes malheureuse, que trois joueurs de Lézignan se sont mis à courser notre plaqueur pour le châtier... A cet instant précis, le public (plus de 150 personnes) a envahi le terrain. Il s'en est suivi dans l'hystérie générale de la part du public de l'agip, un véritable carnage, un lynchage délibéré, coups de poings, coups de pieds, de 10 à 15 individus en train de savater nos joueurs à terre y compris ceux qui étaient à terre et déjà KO. Même des gamins de 14/16 ans participaient également à l' action!!!
    Résultat, trois joueurs de PIA transférés à l' hôpital de Narbonne pour divers traumatismes crâniens et corporels + 7 joueurs plus ou moins blessés et surtout contusionnés de toutes parts, sans parler des traumatismes moraux subis.
    Pour dire le niveau de ces violences barbares, les pompiers ont du utiliser deux masques à oxygène, pour réanimer deux de nos joueurs restés inconscients pendant plus de dix minutes sur le terrain.
    Il aura fallu pas moins de trois voitures de pompier ainsi que le samu pour réanimer et évacuer les blessés.
    C'est là une véritable honte pour le rugby à XIII que la majorité d'entre nous cherchons à promouvoir ! Ce genre d'individus n'ont rien à faire sur un stade de rugby, même si la réinsertion est une préoccupation essentielle et majeure. Ici il ne s' agit ni de philosophie, ni de politique, ni de racisme mais de simples faits réels, constatés et subis.
    Il va sans dire que nous allons déposer une plainte pour agressions caractérisées et délibérée (tout en étant persuadés, j' espère à tort que cela ne servira pas à grand chose, si ce n' est , à pouvoir pratiquer ce sport merveilleux d' une manière sécurisante et sereine...)
    Pour asseoir nos affirmations, nous demandons à visionner la cassette filmée du match, qui normalement vous a été remise.
    Il va sans dire, que vu la casse physique et morale de nos joueurs, que nous avons subi hier, nous ne sommes pas en mesure de mettre à votre disposition les six joueurs prévus pour la sélection de la ligue.
    D'autre part, nous devons recevoir dimanche 23 décembre 2007, en match de rattrapage, de nouveau l'équipe de l'agip. Afin de prendre toutes les dispositions qui conviennent nous attendons vos instructions concernant cette rencontre.
    Dans l'attente, je vous prie d'agréer, Monsieur le président, mes salutations sportives.
    Cordialement.
    Le Vice Président du XIII BAROUDEUR PIA

    Juniors : Pia s'impose avec son coeur

    Posté par l'Indépendant, le 16/12/2007


    PIA. Hier soir, Pia bat Albi 22-10 (mi-temps : 14-4). Arbitre : M. Chanfreau.

    Pour Pia : 5 essais : Belmaziz (12), Brial (22), Mohamed Djalout (32, 48), Arasa (67) ; 1 transformation : Loïc Gimenez (22).
    Pour Albi : 2 essais : Fontes (17), Héral (50) ; 1 transformation : Besset (50).
    PIA. 1. Deulofeu, 2. Brial, 3. Arasa, 4.Mohamed Djalout, 5. Ferrer, 6. Loïc Gimenez, 7. Reyes, 8. Belmaziz, 9. Mike Gimenez, 10. Anglade, 11. Rosemplatt, 12. Rodas, 13. Bosch. Remplaçants : Desorme, Egéa, Puig, Gonzalez.

    JUNIORS ELITE. Dans ce match où il ne faisait pas bon mettre un rugbyman dehors, Pia a combattu et a puisé dans ses ressources pour s’imposer. Pia maladroit, peine à ouvrir la marque, et il faut attendre deux exploits de Belmaziz et de Brial pour débloquer le tableau d'affichage. Djalout, avant la pause, permet aux locaux de mener 12 à 4. Le second acte voit les Salanquais gérer leur avance.
    B. O.

    Pia croque Albi

    Posté par l'Indépendant, le 16/12/2007

    PIA 27 – ALBI 4. Très largement diminués par les absences de nombreux titulaires, les Salanquais n’ont mis que 120 secondes pour montrer aux Tarnais d’Albi qu’ils ne comptaient pas lambiner en chemin.


    Avec ce succès sur leur pelouse, les Pianencs reprennent la tête de l’Elite. Photo Patrick Daviau

    Hier au stade Ambert, Pia bat Albi 27 à 4. (16-0) - Arbitre : M. Mombet - 300 spectateurs.
    Pour Pia : 5 essais Bosnich (7),West (18), Gimenez (24), Franze (50), Athiel (74), 3 transformations Franze (18, 24), Athiel (50), 1 drop Amigas (72).
    Pour Albi : 1 essai Afele (80).
    Pia : Fort, Gregory Gimenez, Athiel, Franze, Muniesa, (o) Carrere, (m) West, Kennedy, Fruteau, Pradal, Knecht (cap), Giannici, Bosnich, remplaçants : Magnoat, Blasy, Amigas, Khedimi.
    Albi : Olieu, Bibal, Afele, Anselne (cap), Araye, (o) Bromley, (m) Delgal, Combes, Ballet, Danny Lima, Teixido, Frayssinet, Fabre, remplaçants : Quinn, Toscanes, Buttignol, Gaillac.

    Malgré leurs onze absents, les Pianencs n'ont fait qu'une bouchée d'une équipe certes impressionnante, mais tout juste sur le papier. Avec cette volonté de plier le match au plus vite, Pia investit le camp visiteur dès l'entame, Bosnich, malgré sa blessure et sans réelle opposition, bénéficie du laxisme de Bromley et Ballet pour ouvrir lamarque après seulement deux minutes de jeu.
    Les vingt-six acteurs sous une pluie aussi tenace que l'odeur du cigare se neutralisent, même si Pia domine territorialement les débats. Et les Salanquais concrétisent leur domination, West,  sur deux crochets intérieurs, laisse ses adversaires les crampons dans la boue avant de plonger entre les poteaux (10 à 0).
    Transis de froid, Albi ne parvient pas à mettre la main sur le cuir, et Pia en profite pour en remettre une couche. Gimenez déboule côté droit, sur trente mètres, prenant tout le monde de vitesse pour le troisième essai local. Les Tarnais tentent de réagir par la voie des airs, mais rien n'y fait, Fort semontre irréprochable, permettant à Pia de rejoindre le vestiaire sur un score de 16 à 0. À la reprise, Albi subit encore, malgré les gros efforts d'Anselne. Khedimi perce sur trente mètres, et sur le tenu, Franze conclut en coin. Cette période couronnée de nombreuses fautes de mains a vu Pia et sa défense se montrer irréprochables. Knecht et Pradal ne donnent pas leur part au chien et plaquent à tour de bras. À huit minutes de la fin, Amigas claque un drop face à des visiteurs déjà dans le bus du retour. Albi, décevant, n'a pas réussi à ramener les trois points qu'il était venu chercher face à des locaux diminués mais à l'envie débordante. Athiel conclut le succès des siens en aplatissant sur un ballon que les Tarnais ne voulaient pas. Pia s'est rassuré sur les capacités de son effectif et ce n'est pas l'essai inscrit par Afele en toute fin de match qui permettra aux visiteurs de sortir la tête de l'eau.
    B. O.

    Anciens joueurs et amis de Pia XIII.

    Posté par l'Indépendant, le 16/12/2007


    Après l'assemblée générale, l'amicale des anciens joueurs et amis de Pia XIII invite ses membres à un lunch dînatoire pour fêter la nouvelle année qui aura lieu le vendredi 18 janvier à 19 h, salle Jean Jaurès à Pia. A cette occasion, les cartes 2008 seront à la disposition de tous ceux qui n'ont pas encore renouvelé leur adhésion. Les calendriers de l'amicale seront aussi disponibles. Retenez d'ores et déjà cette date du 18 janvier où les membres sont invités avec leurs épouses : prière de confirmer votre participation par SMS ou message au 06 26 68 05 65 afin de permettre une parfaite organisation. Le président Louis Reina, le trésorier Michel Pianelli et le bureau vous souhaitent d'excellentes fêtes de fin d'année.

    La composition pour samedi

    Posté par Guillaume, le 15/12/2007

    Le club de Salanque Méditérranée Pia XIII est heureux de vous communiquer l'équipe qui va affronter le RC ALBI 13 ce samedi 15 decembre à 19 heures
    1- FORT Emmanuel
    2- GIMENEZ Gregory
    3- ATHIEL Nicolas
    4- FRANZE Paul
    5- MUNIESA Stephane
    6- WEST Craig
    7- CARRERE Anthony
    8- PRADAL Maxime
    9- FRUTEAU Sylvain
    10- KENNEDY Matthew
    11- GIANICI Romain
    12- KNECHT Guillaume
    13- BOSNICH Dean
    14- AMIGAS Sylvain
    15- BLAZY Jerome
    16- KHEDIMI Samir
    17- MAGNOAT Guillaume
    Entraineur Benoit ALBERT

    Les résultats du week-end

    Posté par Webmaster, le 10/12/2007

    Baroudeurs de Pia 50 - 06 Montpellier II
    Mi-temps : 30 à 6.
    Pour les Baroudeurs : 9 essais : Grebul (2), Khedimi, Mathieu Vicens, Blazy, Rosique, Baudry, Reynier. 7 transformations Reynier (3), Gély (4).
    Pour Montpellier 1 essai transformé.
    BAROUDEURS DE PIA : Gély, Fantini, Véga, Lagrange, Martinez, (o) Reynier, (m) Baudry, Rosique, Khedimi, Blazy, Racheme, Balent, Grebul. Sont entrés : Vlachos, Mathieu Vicens, Simarro, Didou.

    JUNIORS : Lézignan 44 - 06 Pia
    Mi-temps : 20 à 6.
    Pour Lézignan : 8 essais : Amat (11, 35), Ancely (25), Espeluque (50), Cardace (52, 67), Barrau (58), Sarda (79), 4 transformations Fabien Bourrel (2), Sarda (1), Aurélien Bourrel (1), 2 pénalités Fabien Bourrel (15, 20).
    Pour Pia : 1 essai Gonzalez (1), 1 transformation Loïc Gimenez.
    Cartons jaunes : A Lézignan : Espeluque (39 à 49). A Pia : Gonzalez (34 à 44).
    Carton rouge : Pia : Blanco (65).
    PIA : Ambert, Brial, Djalout, Ferry, Alric, Loïc Gimenez, Désormes, Delpech, Blanco, Magnolat, Gonzalvez, Belmaziz, Reyes. Remplaçants : Anglade, Bosc, Mike Gimenez, Puig.
    JUNIORS ELITE. Malgré la pluie et le terrain glissant, Lézignan a maîtrisé son sujet et mit les Salanquais sous l'éteignoir. Dommage, un invité surprise est venu gâcher ce que beaucoup annonçaient comme un choc. Difficile pour les deux équipes de se livrer dans un jeu offensif, tant la balle et le terrain étaient glissants. La rencontre devait alors être âpre, parfois tendue. Pourtant, du côté lézignanais les joueurs allaient s'appliquer, surtout en 2e période, à faire circuler le ballon. Le combat physique, équilibré au début, devait toutefois tourner à l'avantage des locaux.

    Beattie signe sa rentrée

    Posté par l'Indépendant, le 10/12/2007

    LEZIGNAN 22 – PIA 4. Les locaux,mieux armés devant, ont su apprivoiser le terrain boueux pour signer une victoire ayant mis près d’une heure à se dessiner. L’Australien Chris Beattie a inscrit deux essais.


    Chis Beattie a marqué de son empreinte son premier match sous les couleurs du FCL. Photos Jean Roig

    LEZIGNAN (Stade du Moulin). - Lézignan bat Pia 22 à 4 (mi-temps : 6-4). Terrain : spongieux et glissant. Temps : doux et couvert, averses de pluie. Arbitre : M. Boulagnon. Spectateurs : 2.000 environ.
    Pour Lézignan : 4 essais Beattie (14, 65), Marcerou (55), Bringuier (57), 3 transformations N. Munoz (14, 55, 65).
    Pour Pia : 1 essai Fruteau de Laclos (25).
    LEZIGNAN : Taylor - Greg. Mazard, Marcerou, Bringuier, Janzac - (o) Cologni, (m) N. Munoz - Wynne - Roméro, Laurent - Brown, Lacans, Beattie. Sont entrés Rovira, Clottes, Aussaguel, Bansept.
    PIA : West - Piquemal, Franze, Athiel, Gimenez - (o) Grésèque, (m) Carrère - Bosnich - Knecht, Steel - Kennedy, Fruteau de Laclos, Pradal. Sont entrés Sylvain Amigas, Bois, Gianicci, Fort. Evolution du score : 6-0 pour Lézignan, 6-4, 12-4, 16-4, 22-4.

    Si, en lever de rideau junior, c’était le jour de la distribution des gifles, un peu plus tard c’était celui de la distribution de boue. Même si, bourrasques de pluie et de vent rentrées aux vestiaires, les conditions de jeu étaient devenus plus acceptables. Du moins au début. Tête, épaules et mains carrées, Chris Beattie, pilier au teint brique, pouvait jouer son rôle de bulldozer. Et marquer le premier essai de la rencontre au bout d’un quart d’heure de jeu. En force, off course, "même s’il a semblé se chercher, dans une équipe qu’il découvre tout juste", signalait le co-président lézignanais Philippe Espéluque, à la mi-temps. Désavantagé par son banc famélique, résultat de blessures en cascades, Pia, avec Grésèque en bute avec une petite déchirure, n’avait pourtant eu jusque-là rien à se reprocher. Mais le FCL avait pris les devants au score (6-0) avant le déchaînement de la pluie. Un atout de poids, par ce temps horrible pour le jeu d’attaque et la caisse du trésorier.
    Lézignan, privé au dernier moment de Mullane (mollet), n’était donc pas résolu à lâcher la bride en défense. Heureusement pour lui, car Pia jouait souvent au pied dans le camp adverse. Bientôt récompensé par une conclusion de Fruteau de Laclos, née d’une faute de main de Mazard.
    En hausse, comme le baril de pétrole, la domination salanquaise se heurtait jusqu’à la mi-temps à la détermination des plaqueurs audois. Un essai partout, pouvait- on espérer mieux sur une aire de jeu transformée en pataugeoire ? Beattie était stoppé près du but à la 44e, Cologni manquait de faire fructifier son petit coup de pied à suivre (46), mais, on l’a dit, c’était surtout, hier, un match pour plaqueurs. Ce qui n’empêchait pas West de faire son numéro, en vain, dans les dix mètres adverses (50), maisMarcerou inscrivait un bel essai de footballeur, en duo avec Mazard. Pia accusait alors huit points de retard, au moment où il venait de perdre simultanément Bois (KO) et Carrère (cheville). Deux minutes plus tard, Bringuier éteignait définitivement la lumière. Une passe au pied rasante et aux petits oignons de Roméro, et le tour était joué. Le banc autrement plus consistant du FCL, avait fait la différence (16-4). La victoire des Meuniers ne faisait plus aucun doute, et il ne restait dès lors qu’une question à se poser : Pia allait-il craquer ? Beattie, royal sur le coup de pied distillé par Cologni, donnait en tout cas au score un tour inhabituel, face à un rival du calibre de Pia. Et Lézignan avait marqué les esprits, face à un rival auteur d’une louable mais stérile réaction d’orgueil, sur la fin.
    Hervé Girette

    Christian Lapalu (président FCL) : "On a fait un match sérieux. Notre équipe a dominé par sa défense et son jeu au pied".
    Philippe Espeluque (président FCL) : "On les a bougés à l’impact. On frappe un grand coup. 22-4, il n’y a pas d’ambiguïté. Ce match restera dans la tête des joueurs. Maintenant, on sait que l’on est capable de voyager et de gagner des gros dans ce championnat".
    Aurélien Cologni (capitaine FC Lézignan) : "Malgré cette victoire, on gardera l’humilité que certains n’avaient pas eue l’année dernière, après la finale. On a conservé la maîtrise du match dans des conditions difficiles. On a pris les bonnes options et on a joué juste".
    Franck Rovira (FC Lézignan) : "Dans ce match de tranchées, on est resté solidaire. On avait, c’est vrai, à coeur de battre Pia mais cela n’est pas une fin en soi. L’osmose du groupe s’est créée mais c’est pas fini. La route est encore longue".
    Maxime Grésèque (capitaine Pia) : "Le terrain et les conditions de jeu étaient très difficiles. Lézignan a fait un très bon match et mérite sa victoire. Il a été plus opportuniste et plus efficace. Maintenant, à nous de savoir utiliser ce match pour travailler tout en demeurant solidaires".
    Marc Ambert (président de Pia) : "Félicitations aux Lézignanais. Le match a été difficile et on savait où on venait avec un tiers de l’équipe sur le flan. Nos jeunes ont tenu jusqu’à vingt minutes de la fin. On ramène trois blessés supplémentaires, mais on aura des jours meilleurs".
    Recueilli par Alain Revello

    Beattie entre en piste

    Posté par l'Indépendant, le 09/12/2007

    La revanche de la finale 2007 est attendue avec impatience. A suivre les premiers pas de Chris Beattie sous le maillot vert, et le duel Janzac-Piquemal.


    Même privé de Chaubet, Martins, Traversa, Cala, Léger, Muniesa, Calégari, Pia battra-t-il Beattie ? Jean Roig

    Avec Pia, c’est toujours pareil. Quand vous pensez qu’il va être battu, il trouve toujours les moyens de s’en sortir. Une fois, c’est Bosnich qui crée la brèche gagnante, une autre c’est Grésèque qui pousse son petit exploit personnel. Au bout du compte, les Salanquais se débrouillent toujours, ou presque, pour l’emporter. Dans les moments importants, rares sont les fois où ils se sont ratés. Les Lézignanais, la saison dernière, avaient pourtant cru qu’ils allaient mettre fin à cette insolente domination. Lors du match aller, sur le stade Ambert, ils avaient réussi l’exploit, mais ensuite, plus rien. Pia au Moulin, puis en demi- finale de Coupe, et enfin en finale du championnat, restait le plus fort. Les deux équipes se retrouvent à nouveau. Si les Salanquais gardent leurs prétentions, les Audois ont augmenté les leurs. Car ces derniers se sont donnés les moyens de pouvoir rivaliser.
    Aujourd’hui, ils aligneront en effet leur toute dernière recrue, Chris Beattie, l’ex-pilier des Dragons, arrivé mardi d’Australie. Un renfort de poids et d’expérience pour les Lézignanais. Son duel en première ligne avec son compatriote Matt Kennedy, devrait attirer bon nombre de regards. Ce ne sera pas le seul, dans ce match de titans. Et tout ne se passera pas devant. Qui arrivera à prendre le dessus, entre les ailiers Janzac et Piquemal ? Ou entre Taylor et West, les arrières. Au centre, Mullane et Franze ne devraient guère se faire de cadeaux. Enfin, Cologni aura fort à faire pour contenir son vis à vis Grésèque.
    Si tous se respectent, personne ne se fera de cadeau. Pour Lézignan, ce match a valeur de derby. Si les Catalans "vert et blanc" Cologni, Roméro, Bringuier, mettront beaucoup de rage dans ce choc, ce sera encore plus poignant pour Rovira et Bansept, les deux ex-Pianencs. Cela suffira-t-il pour faire la différence ? Avec Pia, rien n’est jamais évident.
    Alain Revello


    La composition pour dimanche

    Posté par Guillaume, le 08/12/2007

    Le club de Salanque Méditérranée Pia XIII est heureux de vous communiquer l'équipe qui va affronter le FC LEZIGNAN le dimanche 9 decembre à 15 heures au stade du Moulin à LEZIGNAN:
    1- WEST Craig
    2- GIMENEZ Gregory
    3- ATHIEL Nicolas
    4- FRANZE Paul
    5- PIQUEMAL Nicolas
    6- GRESEQUE Maxime (cap)
    7- CARRERE Anthony
    8- PRADAL Maxime
    9- FRUTOS Sylvain
    10- KENNEDY Matthew
    11- STEEL Mitchell
    12- KNECHT guillaume
    13- BOSNICH Dean
    14- AMIGAS Sylvain
    15- BOIS Yannick
    16- FORT Emmanuel
    17- GIANICI Romain
    Entraineur: Benoit ALBERT
    Absents: Chaubet, Leger, Garrabé, Traversa, Muniesa, Calegari, Martins, Cala

    "Haut niveau à Lézignan"

    Posté par l'Indépendant, le 07/12/2007

    Le co entraîneur de Pia, Benoît Albert évoque pour nous la neuvième journée élite avec le choc Lézignan-Pia en tête d’affiche.



    Benoît, que pensez-vous du déplacement de votre équipe à Lézignan ?
    Ce sera très difficile pour nous d'accrocher un bon résultat chez eux. La première place étant en jeu, les 26 acteurs ne lâcheront rien. Je pense que c'est un match de haut niveau et d'une grande intensité qui attend le public du Moulin. Lézignan enchaîne les très bons résultats depuis quelques matches et on sera attendu comme il se doit.

    L'UTC peut-elle l'emporter à Albi samedi soir ?
    Malgré le fait qu'Albi alterne les bons et les mauvais résultats, les promus demeurent très difficiles à manoeuvrer chez eux. Ils sont irréguliers mais ce sera difficile pour l'UTC de ramener les trois points de ce déplacement. C'est un match serré qui attend les Catalans dans le Tarn, ça ne devrait pas se jouer à grand-chose.

    Limoux à domicile ne devrait pas souffrir face à Carpentras ?
    Limoux est en confiance et vient de réaliser un gros match contre nous dimanche dernier. Ils produisent du jeu et ils passeront dimanche à l'Aiguille,même si Carpentras reste sur une bonne note contre Toulouse.

    Carcassonne se rend à Villeneuve pour confirmer…
    La formation de Carcassonne monte en puissance et c'est une équipe sur laquelle il faudra compter. Les Canaris devraient l'emporter à Villeneuve face à une équipe qui à du mal à démarrer son championnat, qui a perdu trop de bons éléments pour rivaliser avec le haut du tableau.

    Le derby entre Toulouse et Saint-Gaudens de ce soir s'annonce bouillant…
    C'est un match sous haute tension entre deux équipes qui n'ont pas encore les résultats à la hauteur de leurs ambitions. Toulouse doit se reprendre de sa mauvaise passe actuelle et ils devraient gagner chez eux. Saint-Gaudens est imprévisible mais sur ce que j'ai vu, Toulouse doit passer.

    Recueilli par B. O.

    Interview de René Sautrice, dit «Néné», dirigeant de la première heure au club de Pia XIII

    Posté par Webmaster, le 06/12/2007


    Votre parcours ?
    J'ai commencé très tôt la pratique du rugby à XIII dans mon village. Je garde des souvenirs impérissables de cette époque là, avec mes camarades nous allions nous entraîner dans le pré que nous prêtait le père « Bastouil ». C'est nous-mêmes qui avions scellé les poteaux d'en-but récupérés à l'EDF. Ce pré était un véritable lieu de rassemblement. Toute la jeunesse pianencque s'y retrouvait pour de longues parties de rugby. J'ai joué à Pia XIII dans toutes les catégories jusqu'en 1964 avec comme point culminant la conquête du championnat de France Fédérale 1 là même année. Mon poste de prédilection était arrière mais je pouvais évoluer aisément sur les ailes. J'ai décidé arrêter ma carrière de joueur après cette finale afin d'embrasser celle de dirigeant l'année suivante aux cotés du regretté président Daniel Ambert. En fédérale 2, en 1968 nous serons à nouveau récompensés d'un titre de champion de France. Depuis près de 45 ans, j'ai connu des joueurs exceptionnels au sein de ce club mais également de grands moments, Je garde en mémoire et dans mon cœur une phrase que le président Ambert a dit avant de nous quitter, «tant qu'il y aura un club à Pia, il y aura de la place pour René Sautrice». Je lui suis resté fidèle et le resterai jusqu'à la fin de mes jours.



    Vos plus grands moments ?
    La magnifique finale de coupe de 1975 bien évidemment dans un stade Gilbert Brutus tout acquis à notre cause, nous les pensionnaires de 2nd division avions détrôné le grand Marseille XIII devant plus de 13000 spectateurs. Le premier titre de champion de France en 1995 et ses deux derniers doublés. Tous ces titres constituent pour moi un aboutissement, même si je garde un souvenir particulier de la victoire de 1975, elle revêt beaucoup plus d'importance car ce fut le premier titre. Je me souviendrai toujours d l'ambiance qui régnait au sein de ce groupe et de l'accueil chaleureux que nous avions reçu lors de notre retour au village.

    Quels ont été les portes drapeaux de la délégation vert et rouge ?
    Il y en a beaucoup, mais je citerai quatre internationaux : Henri Daniel un des plus grands piliers de son époque; Marc Ambert, un grand seconde ligne aujourd'hui président du club et, plus jeunes, Patrick Toreilles et Pascal Fages dont les fils actuellement jouent en minimes à PIA XIII. Ces quatre là ont la particularité d'être des enfants du village.

    Et étrangers ?
    Karl Javuoo, qui a fait toute sa carrière au club de PIA XIII. Sa carrière fut auréolée de nombreuses capes internationales, il a été sollicité par la plupart des clubs, mais il est toujours resté fidèle à ses couleurs même dans les moments difficiles. Il a été un exemple pour tous et le restera à jamais !



    Les Dirigeants ?
    Comment ne pas avoir une pensée pour le président Daniel Ambert, à qui le milieu treiziste doit beaucoup ! Un grand monsieur qui oeuvra sans compter pour son club, je suis d'ailleurs très heureux que ses fils aient repris le flambeau. En tant que président, Philippe triompha en
    en 1995 et Marc lors des saisons précédentes. C'est une belle récompense pour eux et l'ensemble de leur famille.

    Que pensez-vous de l'équipe de 2008 ?
    J'espère d'aussi bons résultats que l'an passé, je sais que l'équipe en a les moyens, et je suis satisfait du comportement des nombreux jeunes joueurs sur le terrain et en dehors ! Ils ont prouvé ces trois derniers matches, pendant l'absence de neufs titulaires que l'on pouvait compter sur eux ! SM Pia XIII possède une formation de qualité, l'avenir c'est les jeunes et ils nous le rendent bien !

    Le mot de la fin ?
    Venez nombreux encourager votre équipe dimanche à Lézignan pour ce match opposant les deux finalistes de l'an passé. Le championnat est long, et nous aurons besoin de tout leur soutien jusqu'aux phases finales pour faire face aux assauts de nos adversaires.

    Découvrez les photos de la grande époque.

    SM Pia XIII et le Téléthon

    Posté par Webmaster, le 06/12/2007

    Alain Boulala, que nous vous avons présenté sur le site lors de son dernier exploit (saut en hélicoptère) participera au Téléthon 2008 et il relèvera un nouveau défi. Actuel dirigeant de SM Pia XIII, Alain qui est atteint de cécité depuis l'âge de 20 ans, participe à tous les téléthons depuis 1995. Il s'est fixé comme objectif de battre un nouveau record.
    Vous êtes invités à venir l'encourager le 8 décembre, jour de la manifestation. Vous découvrirez sur place son nouveau défi.



    Alain vous donne aussi rendez-vous le 24 décembre pour l'inauguration du plus grand ballon de rugby du monde, événement dont il a été l'initiateur.
    C'est bien évidemment sur le thème du rugby que portent ses nouveaux défis. Plus de détails dans les prochains jours.

    Paul Franze, Calabrais de Sydney et de Pia

    Posté par l'Indépendant, le 05/12/2007

    Le nouveau centre salanquais, de père italien, a joué au plus haut niveau, en Australie comme en Angleterre. A 25 ans, il change de cap. Histoire.


    Paul affrontera dimanche à Lézignan son ex-coéquipier Beattie. J. Roig

    Un superbe essai à Agen en décembre 2005, un autre à Londres face au même SUA, et un déplacement à Pau, toujours dans le cadre du Challenge européen, cette Coupe d’Europe B à laquelle participait London Irish, son club, à l’époque. Avant d’arriver à Pia, voici un mois, Paul Franze connaissait donc déjà la France, ne serait-ce qu’un peu. Aujourd’hui, il l’adore. L’ancien "schoolboy" australien se sent bien en Salanque, et cela se voit. Il est vrai qu’ici, Paul est en famille. La sienne, avec Angela et leurs deux filles, Chiara, 2 ans, Amélie, six mois. Celle du rugby, aussi : "Plus jeune, j’avais joué avec Matt Kennedy à Newcastle, comme la saison dernière avec Mitchell Steel, toujours chez les Knights, et surtout au côté de Dean Bosnich à Cronulla". Ce dernier s’est en souvenu, au moment de recruter un attaquant, cet été. Et, depuis, il ne boude pas son plaisir, devant les performances à répétition de ce joueur racé, né voici 25 ans dans une famille de sportifs (père footballeur, mère pratiquant l’athlétisme, deux frères, David et Christian, joueurs de foot et de XIII, et trois soeurs, Christina, Melissa, Alicia, adeptes du XIII, elles aussi, et du hockey), qui avait la possibilité de rester à Newcastle, ou de prendre la direction des Waratahs, une franchise du Super 14. Pia, c’est donc, pour lui, le choix de la famille : "C’est pour moi le plus important, désormais. J’avais envie de tourner le dos au professionnalisme pur et dur, ses trois séances quotidiennes d’entraînement, la vie au club du matin au soir. A priori, je n’envisage pas de retourner un jour en NRL ou en Super League".
    Résultat, l’homme est épanoui. Comme le joueur, sur le terrain. Où il partage la vedette, à Pia, avec "Piquemal et Grésèque, les deux joueurs les plus proches du niveau au-dessus". "Le premier m’impressionne vraiment, il joue à ma gauche, et il a tout pour lui, la vitesse, la puissance, la communication. Le second pourrait évoluer sans problème en Super League, et il est de la valeur de deux ou trois demis de NRL, les autres sont au-dessus, mais il lui manque surtout de pouvoir évoluer dans une structure pro à 100 %".
    S’il ne l’est plus lui-même réellement, il n’a pas fini de fréquenter, ici, des pros du XIII : "A Cronulla, outre Bosnich, j’ai joué avec Beattie (tiens, tiens !) et Bickerstaff, comme avec Quigley à Newcastle (NDLR : deux ex-Dragons), et surtout, chez les jeunes de St George, avec Aaron Gorrell et Matt Head". Les autres Catalans de Super League, il les a affrontés, sur les terrains, "principalement Mogg et Chan".
    C’est qu’à 20 ans il fréquentait déjà la NRL (22 essais en 50matchs, en tout). Débuts à Cronulla le 19 avril 2002 (8 essais la première saison, dont un doublé contre St George en play-off), sous la coupe de Chris Anderson, "un entraîneur directif, mais qui m’a fait découvrir le haut niveau". Suit une saison blanche (2003), la faute à une opération du genou, avec fin de parcours en réserve, retour en "première" en juin 2004, départ à Penrith en 2005 (onze essais en 21 matchs), entraîné par John Lang, "qui à l’inverse d’Anderson, laissait beaucoup de liberté dans le jeu". Fin de l’année, direction les London Irish (sept matchs), puis Castleford (débuts contre Wakefield le 14 avril 2006). "Je n’y ai joué que trois rencontres, j’étais déjà las du rugby, que je pratiquais sans interruption depuis deux ans". Rentré au pays, il tente pourtant à nouveau sa chance. A Newcastle, cette fois, fin juillet 2006. Mais il opère en réserve l’année suivante, et aujourd’hui il revit, à Pia. Où on a accueilli à bras ouverts ce fils de Calabrais comptant une sélection en équipe d’Italie à… XIII (en septembre 2004 devant la Grèce), et où il a "l’impression d’être en Nouvelle Galles du Sud, avec la mer, le soleil…" Et le rugby, qui continue de le faire vibrer et de le faire vivre.
    Hervé Girette

    Effectif 2007-2008

    Posté par Webmaster, le 05/12/2007

    Découvrez l'effectif de SM Pia XIII pour la saison 2007-2008

    Les résultats du week-end

    Posté par Webmaster, le 03/12/2007

    Pia Baroudeurs 64 - Opoul 0
    Mi-temps : 52 à 0.
    Pour les Baroudeurs : 12 essais : Grebul (5), Lagrange, Martinez (2), Véga (2), Chouaïb, Racheme. 8 transformations Gély.
    BAROUDEURS DE PIA : Martinez, Chouaïb, Gély, Grebul, Fantini, (o) Véga, (m) Baudry, Rosique, Khedimi, Racheme, Didou, Vicens, Christophe Lévy. Remplaçants : Pédro, Vlachos, Lagrange, Balent

    Limoux 16 - Pia 24 (Juniors)
    Mi-temps 8-0 pour Pia.
    Arbitre Georges Granjean.
    Limoux : 3 essais de Bernard (60), Joly (65), Tedo (77) ; 2 transformations (65,77) de Grégory Mayans; carton jaune : Claudon (26).
    PIA : 5 essais de Brial (23), Magnouat (38), Gimenez Loïc (41), Anglade (45), Ambert 70) ; 2 transformations (41,70) de Loïc Gimenez; carton jaune : Ambert (32).
    PIA : 1 Ambert, 2 Brial, 3 Arasa, 4 Ferry, 5 Ferrer, 6(o) Loïc Gimenez, 7(m) Reyes, 8 Delpech, 9 Mike Gimenez, 10 Magnouat, 11 Gonzalvez, 12 Belmaziz, 13 Bosch. Sont entrés : Anglade, Desorme, Faucet, Vincent Gonzalez

    Pia au bout du suspense à Limoux

    Posté par l'Indépendant, le 03/12/2007

    LIMOUX 30 – PIA 32. A l’issue d’une orgie de jeu, les Salanquais se sont imposés, in extremis à l’Aiguille

    LIMOUX. - Pia bat Limoux 32-30 (20-14). Arbitre : M. Molinier. 1 100 spectateurs.
    Pour Limoux : 5 essais Ramage (15), Teixido (28), Mi. Mayans (48), Ma. Mayans (72), Marrot (80), 4 transformations (15, 28, 48, 72), 1 pénalité (7) Ramage.
    Pour Pia : 6 essais Pradal (3), Athiel (11), Djalout (32), Franze (36, 56), Piquemal (66), 4 transformations (11, 36, 56, 66) Grésèque.
    Cartons jaunes à Limoux : Wood (2), Mathieu Mayans (53).
    LIMOUX : Mi. Mayans, Marrot , Mat. Mayans, Pala, Martinez, (o) Ramage, (m) Piccolo (cap), Wood, Teixido, O' Sullivan, Casal, Shead, Key. Sont entrés : Rachid, Delarose, Sabri, Ximenez.
    PIA : Fort, Piquemal, Franze, Athiel, Gimenez, (o) Grésèque, (m) West, Bosnich, Steel, Knecht, Kennedy, Fruteau de Laclos, Pradal. Sont entrés : Sylvain Amigas, Bois, M. Djalout, Levy.


    Michaël Mayans, international A, inscrit le 3e essai limouxin.

    Les Limouxins débutent mal la rencontre avec un carton jaune pour Wood pour placage haut et Pia ne se fera pas prier pour profiter du surnombre et sur une action où Bosnich met Pradal dans l'intervalle (0-4). Limoux réagit avec un coup de pied rasant dangereux de Ramage mais Mathieu Mayans est plaqué sans ballon. L'ouvreur Limouxin réussit la pénalité (2-4). Kennedy est plaqué près des buts et Grésèque trouve Athiel toujours en surnombre (2-10). Les locaux récupèrent Wood et prennent le match en mains. Sur une mêlée, Ramage trompe toute la défense (8-10). Une nouvelle action entre Key et Shead aurait pu faire mouche avant que Teixido sur exploit personnel ne permette aux siens de passer devant (14-10). Les Salanquais sont vexés et sur une nouvelle action au large, Djalout en bord de touche profite d'un mauvais placement de son adversaire direct (14-14). On approche de la pause et Franzel trouve une nouvelle faille (14-20).
    A la reprise, une superbe action de Ramage voit Piccolo échouer à un mètre. Sur le tenu, Mi. Mayans réussit un joli geste technique en récupérant son propre coup de pied rasant (20-20). Les deux équipes sont à nouveau dos à dos. Ma. Mayans écope à son tour d'un carton jaune pour indiscipline verbal. La sanction est immédiate, Franze profitant de cette infériorité numérique (20-26). Sur la lancée, les Pianencs creusent le score par Piquemal bien décalé sur son aile par Grésèque et Bosnich (20-32). Les Blanquetiers ne faiblissent pas pour autant et se ruent dans le camp catalan. Ramage envoie Ma.Mayans à l’essai (26-32). Tout est encore possible, Key subtilise le ballon à Bosnich mais le perd sur la ligne d'essai, Key décale Mi. Mayans qui ne parvient pas à contrôler un ballon d'essai. A la dernière minute, Ma. Mayans décale son ailier Marrot qui plonge en terre promise. Ramage du bord de touche ne réussira pas la transformation. Celle du nul.
    Raphaël Bueno



    Dean Bosnich (entraîneur-joueur de Pia) : "Cela a été très dur de gagner ici. C'était important avant d'aller à Lézignan".
    Maxime Grésèque (capitaine de Pia) : "On a toujours souffert à l'Aiguille. Malgré dix blessés, on a réussi à arracher la victoire. On sait ce qui n'a pas marché et ce qu'on doit travailler avant d'aller à Lézignan".
    Nicolas Piccolo (capitaine de Limoux) : "On pêche par l'indiscipline, cela devient récurrent et c'est dommage car on a fait du spectacle. La rentrée de Mickaël Murcia nous fera le plus grand bien".
    Sylvain Teixido (talonneur de Limoux) : "On est en progrès et une victoire sur Pia nous aurait fait du bien. Mais on fait encore des fautes de jeunesse et d'indiscipline que l'on paye au prix fort"

    Limoux - Pia en direct


    En ouverture, les juniors de Pia gagnent 24 à 16

            

            
    30
    32
    Carton jaune Woods

           Penalité de Ramage

    Essai transformé de Ramage
    Essai de Teixido, transformé par Ramage


    14
    Essai de Mi. Mayans, transformé par Ramage
    Carton jaune Ma. Mayans


    Essai de Ma. Mayans, transformé par Ramage
    Essai de Marrot
     30
    3
    3
    7
    10
    16
    26
    32
    37
    40

    53
    56
    66
    72
    80
    80
     
     Essai de Pradal

     Essai de Athiel, transformé par Grésèque


     Essai de Djalout
     Essai de Franze, transformé par Grésèque
     20


     Essai de Franze, transformé par Grésèque
     Essai de Piquemal, transformé par Grésèque 


     32

    Archives Novembre 2007


    La composition pour dimanche

    Posté par Guillaume, le 30/11/2007

    Le club de Salanque Méditérranée Pia XIII est heureux de vous communiquer l'équipe qui va affronter LIMOUX 13 dimanche 2 decembre à 15 heures au stade de l'aiguille à LIMOUX:
    1-Fort Emmanuel
    2-Gimenez Gregory
    3-Athiel Nicolas
    4-Franze Paul
    5-Piquemal Nicolas
    6-Greseque Maxime (cap)
    7-West Craig
    8-Pradal Maxime
    9-Frutos Sylvain
    10-Kennedy Matthew
    11-Steel Mitchel
    12-Knecht Guillaume
    13-Bosnich Dean
    14- Amigas Sylvain
    15-Bois Yannick
    16-Djalout Mohamed
    17-Khedimi ou Goncalvez
    Entraineur: Benoit Albert

    Interview : Maxime Grésèque

    Posté par Webmaster, le 30/11/2007



    Max, la victoire face au leader St Gaudinois est une grosse satisfaction pour l’ensemble du groupe. Est ce difficile de se remobiliser une semaine plus tard à la veille d’affronter le 13 Limouxin ?
    Nous avons réalisé une grande performance samedi dernier, maintenant il faut se reconcentrer sur le match de LIMOUX, nous allons être attendus sur tous les terrains de France, on doit se remettre en question chaque semaine.

    Limoux est une équipe que vous connaissez bien malgré que celle-ci est été chamboulé quelque peu à l’intersaison.
    C’est vrai qu’elle a connu quelques changements mais c’est une équipe qui reste compétitive avec de bons étrangers et de bons jeunes. De plus il n’est jamais facile de s’imposer à Limoux, il y a deux ans nous avions eu toutes les peines du monde pour arracher un match nul et l’an dernier nous nous imposons à l’ultime minutes c’est dire la qualité de cet ensemble Limouxin.

    Justement à quel type de match t’attends tu ?
    Je m’attends à un grand match de rugby à 13 avec toutes ces composantes : du rythme , du jeu et de l’engagement.

    Peux tu revenir quelques instants sur ta campagne automnale avec les bleus ?
    Je suis satisfait de la campagne automnale des bleus, nous avons gagné trois matchs sur quatre, c’est un bilan positif. Nous étions proches de créer l’exploit face aux kiwis de Roy Asotasi, l’écart se réduit peu à peu. En plus de cela, il y a une super ambiance dans le club France, le groupe vit bien ensemble et les résultats viennent.

    Que penses tu de tous ces jeunes issus pour la plupart des juniors, que le club n’a pas hésité à incorporer avec succès depuis le début du championnat.
    C’est une très bonne chose que d’intégrer ces jeunes, ils apportent leur fougue , leur imprévisibilité et leur talent. Cette année, un réel effort a été fait sur la formation. Le club de SMPIA possède toutes les catégories , l’ école de rugby est florissante et les éducateurs de qualités. Salanque Méditerranée est un grand club

    Photo : Pascal RODRIGUEZ - PHOTOGRAPHE
    43, rue des malvoisies
    FRA - 66540 BAHO
    Tél : 33 (0)4 68 38 01 58
    Mobile : 06 08 93 65 11
    Courriel

    Conserver ses biens

    Posté par Midi Olympique, le 26/11/2007

    Malgré un changement d'encadrement à l'intersaison, le double vainqueur de la coupe et du championnat garde tout de même ses ambitions intactes.



    Depuis le 27 mai dernier et le troisième sacre des Pianencs, il en a coulé de l'eau sous les ponts de la Salanque. Fort d'un deuxième doublé (coupe et championnat de France), une performance que seule Villeneuve-sur-Lot avait réussi en 2002 et 2003, le numéro un national s'est offert à l'intersaison un changement d'encadrement, et ce à la surprise générale. Luc Mendez, celui qui a donné un nouveau souffle au club, celui qui fut de toutes les conquètes et auteur de nombreuses places d'honneur, n'a pu accéder à la requète des dirigeants.
    Celui qui était surnommé le "sorcier d'Espéraza" suohaitait prendre un peu de recul avec le terrain tout en sollicitant un poste de directeur sportif. Pour assurer sa succession, la solution fut interne. C'est le pilier Dean Bosnich qui a désormais la responsablilité de l'encadrement. "Ce ne fut pas une décision évidente à prendre", précise Michel Pianelli.
    Deux doublés consécutifs... Les champions de France ont eu du mal à revenir sur terre. Ce qui explique cette entame de championnat et notamment une victiore à l'arrahcé à domicile face à Lyon-Villeurbanne (24-18) "Nous marquons à la 79è minute, sinon nous faisons match nul", se souvient le président, Marc Ambert. Plus près de nous, il y a eu le camouflet à l'UTC et un étonnant revers face à l'éternel rival. 'C'était un jour sans. Nous avions fait n'importe quoi", reprend Michel Pianelli.
    A la recherche du match référence, les Salanquais l'ont réalisé luidi soir à Toulouse en s'imposant sur un score assez flatteur de 38-12. "Nous commençons à monter en puissance. A Toulouse, nous avons été performants et créatifs. Mais nous sommes encore loin de notre niveau de l'an dernier", analyse Michel Pianelli.
    Avec un budget de 500000€ pour un bourg de moins de 6000 âmes, le Pia-Salanque-Méditerranée ne peut pas faire de gros sacrifices et s'offrir comme jadis une perle rare venue d'Australie ou des îles Pacifiques. Sans complexe, le club a lancé des jeunes aux dents longues dans le grand bain. En quyelques journées de championnat, Les Faure, Fruteaux de Laclos, ou le cadet de la famille Amigas, Sylvain, se forgent une belle réputation qui commence à dépasser les frontières du stade Daniel-Ambert. Mais, le révélation de cette jeunesse catalane, c'est le demi de mélée Anthony carrère, qui devient au fil des rencontres un véritable meneur et qui assure avec succès la succession de l'immense Thomas O'Reilly.
    Mawime Grésèque a également repris pour une saison, malgré son intérim estival à Wakefield. Le double champion sait que ses trophées sont convoités par les Lézignanais, Saint Gaudinois et Carcassonnais. Il n'en demeure pas moins qu'ils vont mettre tout en oeuvre pour conserver leurs biens. A défaut de viser un troisième doublé consécutif, les Catalans espèrent au moins conserver la coupe ou le titre.

    Pia étincelant

    Posté par l'Indépendant, le 25/11/2007

    Adepte d’un rugby ambitieux et efficace, Pia n’a fait qu’une bouchée de Saint-Gaudens, atomisé 54 à 8 hier au stade Daniel-Ambert. Les Pianencs, avec un impressionnant Martins, ont inscrit dix essais.



    PIA. - Pia bat Saint-Gaudens 54 à 8 (mi-temps : 20-2). Arbitre M. Mombet. 350 spectateurs.
    Pour Pia : 10 essais Bosnich (5, 47), Franze (15), Gimenez (21), Athiel (40), Grésèque (43, 75), Piquemal (49), Kennedy (56), Carrère (70), 6 transformations Grésèque (15, 40, 43, 47, 56, 75).
    Pour Saint-Gaudens : 1 essai Chanfreau (79), 1 transformation, 1 pénalité Greaves.
    PIA : West, Piquemal, Franze, Athiel, Grégory Jimenez, (o) Grésèque, (m) Carrère, Martins, Fruteau de Laclos, Kennedy, Steel, Pradal, Bosnich. Sont entrés : Amigas, Bois, Cala, Mohammed Djalout.
    SAINT-GAUDENS : Innès, Agasse, Greaves, Gérin, Abasse, (o) Golder, (m) Doeg, Borlin, Kebdani, Chanfreau, Trescasa, Estadieu, Dulac. Sont entrés : Tuffele, Coulibaly, Maria, Sous.

    La formation pianencque, disciplinée, débute son match pied au plancher. Grésèque, petit côté, sent le coup et met Bosnich sur la voie royale pour un essai en coin. Le match est lancé, Saint-Gaudens, sur pénalité, réduit la marque mais quelques tenus plus loin, Doeg ne sent pas venir la fusée Piquemal qui lui intercepte la passe pour filer 50 mètres plus loin.
    Pia est tout près d'en remettre une couche, Martins, Grésèque et Bosnich échouent de vitesse. Appliqué et prônant un rugby ambitieux et efficace, Pia envoie du jeu faisant glisser une défense qui prend l'eau sur son bord gauche. Gimenez profite du couloir pour plonger en coin. Après ce second essai, le défi physique fait rage dans les deux camps.
    Les avants se défient, Pia dresse ses herses et les visiteurs, solidement armés, ne reculent pas et restent dans le match. Mais juste avant la pause et après le travail de sape des avants, le duo Carrère- Grésèque joue son couplet, net et précis, Athiel au soutien conclut le mouvement collectif de toute beauté.
    Dès la reprise, bravant le froid, Pia insiste dans l'axe. Steel crée la brèche, Grésèque roublard est au soutien, et marque entre les poteaux (26-2).
    Saint-Gaudens coupable de laxisme défensif aigu est encore "dans les choux" quelques tenus plus loin. Bosnich, derrière le tenu, conclut, imité par Piquemal deux minutes plus tard.
    Saint-Gaudens, frileux, ne peut rien face à la déferlante pianencque qui récite son rugby et ses gammes sans anicroche aucune. Martins impressionnant hier soir, ne cesse d'avancer, bousculant des visiteurs méconnaissables et surpris par tant de vitesse d'exécution dans le jeu. Et la messe n'est pas finie, Piquemal et Grésèque jouent un contre au ras qui profite à l'insaisissable Carrère (48-2). Mais le mot de la fin revient à Grésèque, au soutien Gimenez, qui scelle un succès confirmant l'excellent état de forme de Pia Salanque et de sa défense de fer.
    Saint-Gaudens devra au plus vite serrer les rangs en défense et se montrer plus efficace en attaque, l'essai de Chanfreau, inscrit en toute fin de match, ne masque pas la déroute des hommes de Gilles Dumas.

    Bruno Onteniente

    Les juniors de Pia trop légers

    Posté par l'Indépendant, le 25/11/2007

    PIA. Hier après-midi, St-Gaudens bat Pia 30-12 (mi-temps : 18-6). Arbitre :M. Faudel.
    Pour Pia : 2 essais : Fort (36),Gimenez (74) ; 2 transformations : Gimenez.
    Carton jaune à Pia : Belmaziz (65).
    Pour St-Gaudens : 5 essais : Barthau (12), Barlagaud (24), Fabre (30), Maurel (61, 80) ; 3 transformations : Barthau (12, 24, 30) ; 2 pénalités : Barthau (49, 54).
    PIA. 1. Fort, 2. Deulofeu, 3. Ambert, 4. Coll, 5. Djalout, 6.Gimenez, 7. Désorme, 8. Gonzalvez, 9. Reyes, 10. Magnouat, 11. Rodas, 12. Belmaziz, 13. Bosch. Sont entrés : 14. Alvarez, 15. Alric, 16. Gonzalez, 17. Rosemplatt.
    JUNIORS ELITE. Les visiteurs, plus physiques et au rugby bien léché, tirent les premiers dans ce match, cueillant à froid des locaux tropmaladroits. St-Gaudens mène rapidement 18 à 0. Pia tente de revenir dans le match, Gonzalez, Reyes,Desorme et Fort sonnent la révolte, mais rien n'y fait. Pia est tombé sur une formation coriace qui scelle le match par un ultime essai en coin.

    B.O.

    Rencontres minimes et cadets du 24 novembre 2007


    Posté par Webmaster, le 24/11/2007

    Aprés la déconvenue contre Toulouges dimanche dernier, les minimes de SM Pia 13 retrouvent leur rugby et remportent le match contre Lézignan 33 à 22. Les cadets perdent la partie dans les dernieres secondes 37 à 34.



    Les photos.
    Toutes les infos sur les jeunes.

    Les juniors de Pia recoivent du lourd

    Posté par l'Indépendant, le 24/11/2007

    Pia aura fort à faire cet après-midi (17 h 30) avec la venue d'une formation des Comminges qui vient de subir sa première défaite de la saison dimanche dernier face à l'UTC 44 à 22. C'est donc un ensemble blessé mais nullement abattu qui se rend au pied du célèbre clocher défier des locaux dominés eux aussi la semaine passée à Toulouse 32 à 16. Rodas et Delpech blessés à Toulouse quittent l'équipe pour ce match tout comme Mohamed Djalout retenu en première. Jean-Marc Crespo attend confirmation des siens : "On reçoit un candidat sérieux. Nous sommes satisfaits de la prestation de l'équipe face à Toulouse malgré la défaite. On va devoir confirmer dans la conduite du jeu et dans la conservation du ballon "

    B. O.

    Pia a des raisons d'y croire

    Posté par l'Indépendant, le 24/11/2007

    Pia, doté d’un goal-average légèrement supérieur à celui de son hôte, peut retrouver ce soir son fauteuil de leader, malgré les absences de Chaubet, Knecht et Calégari. Mais Saint-Gaudens reste sur cinq victoires.



    Lorsque deux entraîneurs affichent autant de prudence, c’est forcément qu’ils ont quelque chose derrière la tête. Les arguments de Dean Bosnich, comme ceux de Gilles Dumas, sont cependant recevables. Le premier : "Nous avons gagné à Toulouse, en pratiquant un rugby simple mais efficace, mais nous avons encore beaucoup de travail à réaliser, et, en plus, Chaubet (problème cardiaque, toujours en observation à Rangueil), Knecht (coude) et Calégari (ischio-jambiers), se sont ajoutés à une liste de blessés déjà longue". Le second : "Nous restons sur une série de cinq succès consécutifs, significatifs de nos possibilités, mais nos rivaux étaient d’un calibre inférieur à celui de Pia". Prudence, donc, mais réalisme, aussi. Dean insiste sur "la deuxième mi-temps de Toulouse, la meilleure depuis le coup d’envoi de la saison, grâce à notre saine occupation du terrain au pied, via Grésèque, vent dans le dos". Gilles, sur le fait que "Pia est amoindri". Tous les deux veulent gagner, c’est clair. L’Australien n’oublie pas que "St-Gaudens avait gagné à Pia, la saison dernière, alors que déjà nous déplorions des absences de taille". Et l’ex-ouvreur du XIII de France enregistre avec plaisir le retour d’un de ses plus sûrs espoirs, Maria, rétabli d’une blessure contractée avec le XIII du Président, le 7 novembre.
    Pia, diminué certes, mais possédant tous ses "cadres", à l’exception d’un talonneur de métier, a logiquement les faveurs du pronostic. Saint-Gaudens est armé, et a le loisir de faire tourner son effectif (Bartheau et Djémaï sont laissés au repos, Sous et Maria sont de retour). Au sein duquel Pia ne se méfiera jamais assez de la vélocité des deux ailiers, Agasse et Abasse, de la classe de Greaves, et du métier consommé de Borlin. Dumas assistait au match Toulouse-Pia, lundi, et sait que le rendez-vous est à la fois périlleux et exaltant.
    Avec trois joueurs en moins par rapport au dernier match, et sans Muniesa (attache musculaire d’une épaule), Traversa (d’une à trois semaines d’arrêt), Garrabé et Léger, genou en compote et absents pour de longs mois, les Salanquais ont néanmoins encore des ressources. A commencer par les grosses performances à répétition de Piquemal, déjà très en vue la saison passée, et bizarrement retenu dans aucune sélection automnale. Saint-Gaudens semble moins fantasque qu’hier, et d’autant plus apte à jouer les trouble-fête, au Pont de la Basse. Qui, espère Dean Bosnich, ne deviendra pas, tout à l’heure, celui des soupirs. Les clés sont, entre autres, dans les mains de Grésèque. Et on sait que celles-ci ont fait des merveilles, à Brutus, Avignon, Bègles et Jean-Bouin. Ce serait bien le diable si l’embellie s’arrêtait net.

    H. G.



    Programme du week-end

    Posté par Guillaume, le 23/11/2007


    Minimes: FCL - SMPIAà 14h00 à Lezignan
    Cadets: FCL - SMPIA à 15h00 à Lezignan
    Juniors : SMPIA - ST GAUDENS à 17h20 Stade Daniel AMBERT
    Baroudeurs: St ESTEVE13 - 13BAROUDEURS au stade municipal de ST ESTEVE
    Seniors: SMPIA - ST GAUDENS à 19h00 au stade Daniel AMBERT

    Bon match à tous

    La composition de l'équipe samedi

    Posté par Guillaume, le 23/11/2007

    Le club de Salanque Méditérranée Pia XIII est heureux de vous communiquer l'équipe qui va affronter les Ours de St Gaudens ce samedi 24 Novembre à 19 heures au stade Daniel Ambert.
    1- West Craig
    2- Piquemal Nicolas
    3- Athiel Nicolas
    4- Franze Paul
    5- Gimenez Gregory
    6- Greseque Maxime (cap)
    7- Carrere Anthony
    8- Kennedy Matthew
    9- Frutos Sylvain
    10- Martins Sebastien
    11- Pradal Maxime
    12- Steel Mitchell
    13- Bosnich Dean
    14- Amigas Sylvain
    15- Bois Yannick
    16- Cala Patrick
    17- Djalout Mohamed
    Entraineur: Benoit Albert

    L’enfant qui souffre n’a pas le temps d’attendre

    Posté par Guillaume, le 22/11/2007

    « Nous demandons qu’il en soit de l’enfance malheureuse dans ce pays et de l’enfance tout court, comme il en est des jardins et des monuments des villes qui sont placés sous la protection du public »

    Tels furent les propos d’Alexis DANAN lorsqu’il évoqua la tristesse et le désarroi dans lequel bon nombre d’enfants se trouvaient en son temps.

    Suite à l’appel que lança ce dernier au soir du 31 mai 1936, on vit naître plusieurs dizaines de comités à travers la France, regroupés en fédérations.

    Nous devons à Alexis DANAN la fermeture de certaines maisons dites de correction, de célèbres mémoires : ETTRAY et EYSSES. Des modifications importantes de notre système de protection ont vu le jour grâce à lui. Les enfants de l’assistance publique, trop souvent placés, il y a une trentaine d’années, comme des domestiques de ferme, ont vu progressivement leur sort amélioré. Il n’a jamais cessé, jusqu’à sa mort en 1979, de réclamer la création d’un ministère de l’enfance.

    Un comité se créa sur notre commune de PIA et à l’aube de cette nouvelle saison, c’est tout naturellement que le double champion de France a répondu favorablement à l’appel du pied lancé par les responsables de cette association. Une convention de partenariat a été signée en début de mois, partenariat reconductible sur plusieurs saisons. Le club de salanque Méditerranée PIA13 est heureux de voir figurer sur ses tenues extérieures et domiciles le logo de l’association ainsi que le numéro d’appel pour les enfants en détresse.

    Le club souhaite véhiculer les valeurs morales auprès de nos différents partenaires et apporter une reconnaissance médiatique à tous ces bénévoles qui oeuvrent au quotidien afin de venir en aide aux enfants.

    Samedi 24 novembre à 19h, le coup d’envoi du match opposant le club de SMPIA13 au leader du championnat de France St Gaudens, sera donné par les responsable du comité ENFANCE MAJUSCULE 66, à cette occasion, une présentation sera faite afin de sensibiliser les personnes présentes sur les diverses activités de cette association. Un panneau publicitaire sera également apposé aux cotés des différents partenaires du club.
    Tous les détails disponibles sur www.enfance-majuscule.com

    Guichets ouverts dès 16 heures, possibilité de se restaurer au club house, informations sur www.sm13.info

       

    TO : noir, c'est noir

    Posté par La Dépêche, le 20/11/2007

    Moins de quinze jours après la victoire de l'UTC aux Minimes, une autre formation catalane, le tenant du titre, est venue également faire un voyage fructueux sur les bords de Garonne. D'accord, les Toulousains étaient handicapés par l'absence de Fellous (non qualifié par la LER), de Carrasco non remis d'une béquille lors du test face à la Nouvelle-Zélande ; de Cédric Gay, Bruno Orméno, Aurélien Viala, Damien Couturier. Faites les comptes vous-même : plus de la moitié de l'équipe type n'était pas inscrite sur la feuille de match, mais...
    Lors de la précédente défaite face à l'UTC, les dix-sept joueurs toulousains avaient offert une grosse résistance à leurs rivaux. Hier soir, les Haut-Garonnais certes amoindris ont été totalement résignés. Dans l'incapacité de rivaliser avec leurs adversaires, de trouver des solutions offensives. Dans l'organisation défensive, le Toulouse olympique s'est fait surprendre à sept reprises dont trois fois en première période et quatre fois en deuxième !
    Les Toulousains ont ainsi subi sur les impacts des avants catalans et plus particulièrement sur ceux de Dean Bosnich. Et dans les schémas offensifs, c'est Maxime Grésèque qui a parfaitement distillé le jeu soit au pied ou à la main. Menés après le premier quart d'heure (2-10), les Toulousains ont ensuite vu le tableau d'affichage grossir au fil des minutes. Certes, il y eut deux réactions d'orgueil par Nicolas de Martini (47e) et Andrei Olari (73e). Deux essais qui n'ont pas atténué la colère du président Carlos Zalduendo au terme de la rencontre. Un président qui n'a pas mâché ses mots dans les vestiaires (lire ci-contre).
    en plus, de la casse...
    Et pour noircir davantage le tableau, l'infirmerie s'est agrandie encore un peu plus. David Delpoux (rechute), Bastien Dintilhac (mollet), Frédéric Vaccari (cheville), tous sortis en cours de partie, en sont désormais pensionnaires.
    Dimanche, une réaction d'orgueil s'impose dans le Var, à Carpentras, afin de mettre un terme à cette série (inquiétante) de trois défaites consécutives... après trois victoires inaugurales.

    Carlos Zalduendo (président du TO) : « On a le droit de perdre, mais pas de cette manière. Ce soir (hier, NDLR), je suis énormément déçu par le manque d'envie dont ont fait preuve les garçons. Ils ont des devoirs devant les partenaires et les supporters ! Il n'y a pas eu de combat, donc il n'y avait pas d'espoir à avoir. En plus, pour arranger les choses, on prend des essais sur des fautes grossières ; les Pianencs n'avaient pas besoin qu'on les mette sur de bons rails... On a beau se réfugier derrière les nombreuses absences et le calendrier qui, il faut aussi le reconnaître, est une ''mort programmée''... Ce challenge, on l'a accepté tous ensemble. Maintenant, il y a une sacrée réflexion collective à mener pour montrer au grand jour et aux 200 gamins de l'école de rugby une image autrement plus valorisante du club. »
    Thierry Dumaine (entraîneur) : « On a oublié le rugby aux vestiaires, on n'a pas été bons ; pas d'excuses à mettre en avant ! La pression - déjà - pour sortir d'une mauvaise spirale ? la peur de mal faire ?... Ça m'arrive très rarement, pour ne pas dire jamais, mais je ne peux que blâmer les joueurs. Pourtant, je sais qu'ils ont du potentiel ; peut-être n'en ont-ils pas suffisamment conscience... En attendant, beaucoup de travail m'attend pour les ramener sur le chemin du succès. Et ça commence par une victoire à Carpentras. Je ne dirais pas qu'on a plus de joker... en tout cas, on se doit de rattraper au plus vite les points perdus. »
    Nicolas de Martini (demi de mêlée) : « On avait l'appui du vent, on réalise une bonne entame et puis patratas. Difficile d'expliquer ce qui s'est passé. Une chose est sûre : on est tombés de très très haut. »
    Sébastien Planas (centre) : « C'est inadmissible pour une équipe qui aspire à intégrer la Super League. Tout simplement. On ne peut s'en prendre qu'à nous-mêmes : on a pêché par manque d'implication, il n'y avait aucun entrain. On n'a pas fait le boulot et on s'est vus trop beaux. La vidéo devrait être riche d'enseignements. »

    Pia en seigneur

    Posté par l'Indépendant, le 20/11/2007

    Dans le choc des prétendants au titre de champion de France, les Salanquais ont frappé un grand coup hier soir, face aux Toulousains.



    A Toulouse, Pia bat Toulouse 38-12 (16-2) - Arbitre : M. Alibert (Midi-Pyrénées). 1 500 spectateurs.
    Pour Toulouse : deux essais De Martini (47), Olari (73), une pénalité de De Martini (3), une transformation de De Martini (47).
    Pour Pia : sept essais Carrère (8), Franze (16), Grésèque (40), Chaubet (42), Bosnich (56), Steel (60), Calégari (63), cinq transformations de Grésèque (8, 40, 42, 56, 60).
    Carton jaune à Toulouse : Kriouache (35).
    Toulouse : Kriouache ; Vaccari, Olari, Planas, Canton ; (o) Clayton ; (m) De Martini ; Houlès ; Almarcha, Delpoux ; Prizzon, Dintilhac, Gout. Rentrés en cours de match : Fauré, Pramil, Bueno, Roumagnac.
    Pia : West ; Franze, Chaubet, Piquemal, Calégari ; (o) Grésèque ; (m) Carrère ; Bosnich ; Knecht, Steel ; Martins, Fruteau ; Delaclos, Kennedy. Rentrés en cours de match : Pradal, Cala, Amigas, Athiel.

    Les confrontations entre Toulousains et Pianencs ont toujours tenu leurs promesses et celle d'hier soir aux Minimes est restée dans la tradition, mais avec une forte coloration catalane. C'est les Toulousains qui inauguraient le tableau d'affichage sur pénalité par De Martini, mais les Salanquais n'allaient pas tarder à réagir. C'est d'abord Carrère sur coup de pied à suivre de Grésèque qui pointait en but à la barbe des défenseurs toulousains avec leur tête dans les étoiles. Puis c'est l'ailier Franze qui s'offrait un boulevard de 60 mètres pour inscrire le deuxième essai (16). Et comme les locaux manquaient de tranchant dans leurs actions, les Pianencs s'en donnaient à coeur joie pour briser toutes leurs actions. C'est Grésèque qui héritait d'un débordement de Chaubet pour mettre les siens à l'abri à la pause par un troisième essai.
    Avec le vent favorable, les joueurs de Pia allaient réciter leur rugby. C'est Chaubet qui signait la reprise après un 40-20 de Grésèque. Toulouse avait un léger sursaut par un essai très personnel de De Martini, mais un nouveau coup d'accélérateur des visiteurs et Bosnich augmentait le capital de Pia. Toulouse ne pouvait pas enrayer l'hémorragie, Steel, puis Calégari plaçaient de nouvelles banderilles et le baroud d'honneur d’Olari ne cachait pas le manque d'organisation et surtout l'envie de faire vivre le ballon chez les Toulousains –mais devant Pia, ce n'était pas facile hier soir.
    A la décharge des Toulousains, les absences de Carasco, Fellous, Gay, Couturier, Ormeno ou Vialar se firent lourdement sentir. Mais quelle belle mécanique pianencque.
    Edmond Bouffil

    L'infirmerie se remplit

    Posté par Guillaume, le 20/11/2007

    A l'aube d'un mois crucial, l'infirmerie de SMPIA se remplit de manière inquiétante. Alors que nous ne connaissons pas encore les résultats des examens pratiqués sur Calegari, Chaubet et Knecht, Dean Bosnich doit en plus déplorer l'invalidité de ses joueurs.Matthias Garrabé se remet de son opération au genou tout comme Anthony Leger, Muniesa bien qu'ayant repris les course en compagnie de Traversa sont encore indisponibles pour un bon mois. Esperons que les examens pratiqués sur les trois blessés du jour ne seront pas si alarmants que ceux des blessés de longue date. La reception de Saint Gaudens Samedi soir au stade Ambert constitue un beau duel à distance entre deux prétendants aux premières places.

    Pia serein à Toulouse

    Posté par l'Indépendant, le 19/11/2007


    C’est avec sérénité et détermination que Pia se déplace ce soir (20 h) à Toulouse affronter une équipe toulousaine qui ne s’en laissera pas conter.Unchoc attendu entre prétendants au titre de champion.
    La large victoire obtenue face à Carpentras a permis de constater que Pia a retrouvé son envie de victoires et sa motivation. Encore faut-il confirmer ces bonnes dispositions et à ce titre, le match de ce soir à Toulouse sera un très bon test. Pia sait ce qui l’attend dans la ville Rose, mais reste serein. Toulouse a besoin de victoires. Battus par l’UTC il y a quinze jours (32-40), les Toulousains sont au pied du mur. Une deuxième défaite consécutive à domicile ferait désordre pour un prétendant à la Super League et sèmerait le doute au sein d’un ensemble qui éprouve pas mal de difficultés en ce début de saison.
    Il est vrai aussi que Toulouse est affecté par la campagne automnale de l’équipe de France, c’est ce qui explique très certainement ses mauvaises performances actuelles. Pia peut donc en profiter tout comme l’a fait l’UTC. L’occasion de vaincre est bien réelle,mais cela ne suffit pas pour se déplacer la fleur au fusil, bien au contraire.
    Tout en sachant la tâche qui l’attend ce soir, Florian Chaubet reste confiant. "Ce déplacement est le premier d’une longue série de matches fondamentaux pour la suite du championnat. Avec Saint-Gaudens, Limoux et Lézignan, il est impératif de bien débuter ce petit marathon de performances. Ce sera d’autant plus difficile que Toulouse vient de connaître une défaite chez elle et aura à coeur de se racheter. Soulignons aussi l’amertume qui doit animer les coéquipiers du TO face aux deux dernières glorieuses années de notre club. Par conséquent, notre groupe doit préparer avec le plus grand des sérieux cette rencontre".
    Méfiance et rigueur, tels sont les maîtres-mots de cette formation salanquaise qui reste tout de même ambitieuse. Pia a en effet souvent triomphé ces dernières saisons à Toulouse. Le nouvel entraîneur des Salanquais Dean Bosnich rêve de faire aussi bien que les années précédentes : "On se déplace sans pression. Toulouse on connaît, on sait quelle réception cette équipe va nous faire. Les Toulousains ont le couteau sous la gorge après leur défaite face à l’UTC. Pour nous, une victoire serait un plus, c’est pourquoi on se déplace avec une énorme détermination".
    Pia, après un départ quelque peu chaotique, retrouve sa motivation. La formation, qui a infligé à Carpentras une sévère défaite, ne devrait pas subir de modifications, Dean Bosnich devant aligner les mêmes joueurs.
    Seule interrogation, la participation de Maxime Grésèque. Celui- ci ayant joué avec l’équipe de France contre la Nouvelle-Zélande, samedi et dont on ne sait pas s’il sera en mesure de tenir sa place. Les dirigeants toulousains ont fait le choix d’aligner leurs internationaux, même si Fellous est très incertain, à Pia on s’interroge sur cette opportunité.
    B.T.
    Ce soir 20 h à Toulouse
    TOULOUSE (le groupe) : De Martini, Vaccari, Orméno, Houlès, Planas, Canton, Clayton, Olari, Carrasco, Gout, Pramil, Faure, Roumagnac, Chaffre, Ligoro, Kriouache, Dintihlac ou Fellous.
    PIA : Gimenez, Piquemal, Franze, Chaubet, Calégari, (o) West, (m) Carrère, Bosnich, Knecht, Mitchell, Martins, Fruteau, Kennedy. Remplaçants : Amigas, Athiel, Cala, Pradal, Bois.


    Interview : Benoit Albert

    Posté par Webmaster, le 19/11/2007

    Benoît , très peu de changements sont prévus dans le groupe qui va affronter le TO...
    Oui, effectivement très peu de changement sont prévus dans le groupe qui affrontera le Toulouse Olympique lundi soir. Une incertitude plane encore c’est celle de la présence ou non de Maxime GRESEQUE.

    La large victoire acquise contre CARPENTRAS a-t-elle permis à l’équipe de retrouver ses fondamentaux ?
    L’équipe qui a été alignée contre CARPENTRAS s’est rendue très performante. Elle a respecté l’essence même du jeu et ses fondamentaux, il est vrai. En maîtrisant les phases d’impact et de combat dès le début de la rencontre, l’équipe s’est positionnée dans des conditions favorables pour scorer.

    Que penses-tu de cette équipe Toulousaine que vous allez affronter ce lundi au stade des Minimes ?
    Le Toulouse Olympique possède des joueurs de grandes qualités et de classe internationale. Les matchs joués contre Toulouse ces trois dernières années ont toujours été très difficiles pour nous. Lundi soir sera du même acabit.

    SMPIA est 3ème au classement, vous êtes malgré tout la meilleure attaque du championnat, en regardant le classement on se rend compte qu’avec une victoire tout peut aller très vite ?
    Effectivement, ce début de championnat est très indécis. Toutes les équipes semblent se tenir dans un mouchoir de poche. Les équipes favorites ont toutes faillies au moins une fois. Attention à ne pas laisser trop de point en route.


    Un mot sur cette formation piannencque, on s’aperçoit que bon nombre de joueurs ayant transités dans les différentes catégories de jeunes pointent leur bout du nez en équipe fanion avec à la clef des performances à la hauteur de vos espérances ?
    Oui, nous sommes heureux de compter dans l’effectif de l’élite, 8 joueurs de 21 ans et moins issus des catégories de jeune du club. De plus, ces jeunes surprennent par leur motivation et leurs qualités d’adaptation. GIMENEZ, CARRERE, FORT, AMIGAS, LEGER, BOIS, FRUTEAU et DJALOUT sont les joueurs promis à de grande carrière.


    Interview : Florian Chaubet

    Posté par Webmaster, le 13/11/2007

    Il est l'un des gardiens du temple, au club depuis sept saisons, floriant Chaubet entame sa huitième saison avec toujours la même soif de victoires, l'un de plus gros défenseurs que le club ai connu reviens avec nous sur ce début de saison et sur les échéances à venir.



    Florian, comment abordes-tu le déplacement à Toulouse ?
    Ce déplacement est le premier d’une longue série de matches fondamentaux pour la suite du championnat… Avant St Gaudens, Limoux, et Lézignan… Il est donc impératif de bien débuter ce petit marathon de performances.
    La tâche sera d’autant plus difficile que cette équipe vient de connaître une défaite chez elle et aura donc à cœur de se racheter. Soulignons aussi l’amertume qui doit animer les coéquipiers du TO face aux deux dernières glorieuses années de notre club.
    Par conséquent, notre groupe doit préparer avec le plus grand des sérieux cette rencontre.

    Les toulousains ont sensiblement rajeuni leur ensemble mais ont également reduit leur quota d’étrangers, comme vous ?
    Leur groupe est plus ou moins rajeuni certes, mais ils ont surtout basé leur recrutement sur quelques anciens joueurs français…
    Quant à leur quota d’étrangers, c’est une volonté de la fédération de réduire le nombre de joueurs par équipe. Mais il est vrai que le TO ne s’est pas concentré sur ces recrues des antipodes pour cette saison.

    Tes derniers matches sont plutôt positifs, comment les analyses- tu ?
    C’est une de mes dernières saisons et je n’ai pas envie de la gâcher et de subir les rencontres… J’ai connu de merveilleux moments dans ce club et je compte bien en connaître d’autres, je ne supporterai pas de ternir ces années passées… Je suis un compétiteur, je n’aime pas perdre pour des raisons de non motivation, non envie, non investissement, c’est pourquoi j’essaye au mieux de m’impliquer.

    Que penses tu de la campagne automnale de l’équipe de France ? Quelques piannencs ont eu l’honneur de représenter leur club au plus haut niveau. Est ce bénéfique pour l’ensemble salanquais ?
    Les bleus font depuis quelques saisons des résultats réguliers et par conséquent progressent.
    Le fait que certains joueurs représentent notre club est de bonne augure pour l’avenir du club et plus particulièrement pour la motivation des jeunes. D’une certaine manière ça les pousse à vouloir instrumenter en première.

    Comment appréhendes tu cette fin d’année ? Les retours de blessures de certains cadres feront ils de SMPIA une équipe plus redoutable que par le passé ?
    Le groupe est un peu plus homogène que les autres années, mais compte tenu de ces nombreuses blessures de début de saison il paraît moins étoffé.
    Une ou deux recrues en plus n’auraient pas fait de mal… pour cette période.
    Par contre… si tous nos joueurs sont valides… il y a de la qualité.
    L’ambiance entre les joueurs est très saine… comme chaque année. J’ai lié beaucoup d’amitié avec les différents coéquipiers que j’ai rencontré durant mes saisons passées à Pia… Les joueurs qui signent dans cette équipe ont quasiment les mêmes centres d’intérêts et sont animés de la même passion. Depuis deux saisons ces liens ressortent sur le terrain et les résultats… on les connaît !!!
    J’espère simplement que je connaîtrai d’autres moments forts avec le groupe 2007/2008…
    Et comme dirait Guillaume Knecht : « Les deux trophées sont à Pia et on ne les galvaudera pas ! »


    Prochain match

    Posté par Webmaster, le 12/11/2007 : 20:28



    La semaine de SM Pia

    Posté par Webmaster, le 12/11/2007 20:27

    Chaque semaine découvrez le programme des joueurs dans la nouvelle rubrique : SM Pia au quotidien.

    Ferrals 24 - 38 Baroudeurs

    Posté par Webmaster, le 12/11/2007 09:00

    FEDERALE. Mi-temps : 28-6
    Pour Ferrals : 4 essais : Marcellin (39), Romain Lezina (51), Perramond (54), Amanzo (77) ; 3 transformations : Paoli, 1 pénalité : Paoli (17).
    Pour les Baroudeurs : 7 essais : Khedimi (9), Reynier (20), Bois (24), Grebul (30, 33), Gely (42), Lagrange (62) ; 5 transformations : Reynier.
    BAROUDEURS DE PIA : 1. Gely, 2. Didou, 3. Lagrange, 4. Khedimi, 5. Boughemara, 6. Reynier, 7. Vega, 8. Bois, 9. Baudry, 10. Levy, 11. Balent, 12. Vicens, 13. Grebul, 14. Vlachos, 15. Moya, 16. Benjabur, 17. Pedro.

    Les échos du stade Ambert

    Posté par l'Indépendant, le 10/11/2007

    Brillante prestation contre Carpentras.
    Les joueurs devaient une revanche après la piètre prestation contre l'UTC. La venue de Carpentras était l'occasion rêvée d'effacer cet échec. La chose fut faite. A l'issue de la rencontre, il y avait de quoi être satisfait de la prestation des hommes de Dean Bosnisch. Cette probante victoire (86 à 4) relance l’équipe qui se replace en tête de l'élite avant un week-end de repos, demain et surtout un périlleux déplacement à Toulouse, le lundi 19 novembre, Toulouse étant un des prétendants au titre en quête de rachat dont il faudra se méfier.
    Des jeunes en verve.
    Ce week-end fut faste pour le club car, outre l'équipe élite, les équipes de jeunes ont également gagné. C'est ainsi qu'en ouverture les juniors de Crespo, Durand et Esponella ont battu leurs homologues de Carpentras, une équipe toujours très dure à jouer et qui figure parmi les favoris alors qu'en match de fermeture les cadets n'ont fait qu'une bouchée des voisins de Salses. C'est de très bon augure pour l'avenir car les jeunes sont la relève de demain et, cette saison, SM Pia a fait de gros efforts pour ces catégories. Bravo Maxime.
    Le capitaine Maxime Grésèque, qui manque en cette campagne automnale du 13 de France, apporte beaucoup de satisfactions au club par ses prestations dignes d'éloges au sein de l'équipe nationale. Contre l'Ecosse ou la Nouvelle Guinée, il a été l'un des artisans des victoires de la France.
    La réserve en pole.
    Il n'y a que des satisfactions cette semaine car la réserve, le 13 baroudeur de Pia, a ramené de Béziers sa quatrième victoire en autant de rencontres, ce qui place le club de Stéphane Tene en tête de la compétition. L'accord réserve jouant à plein, les baroudeurs dont Michel Pianelli assure la liaison avec l'élite, vont recevoir le renfort de Yannick Bois pour quelques matches.

    Déplacement pour nos minimes et cadets

    Posté par Guillaume, le 09/11/2007 12:23

    Apres la probante prestation de la semaine dernière face à nos voisins salséens (victoire 68-00), nos cadets nationaux se déplaceront en terre limouxine ce samedi. Les hommes du duo GARCIA-PEDRO ont à cœur de bien figurer dans ce championnat afin de décrocher une place qualificative pour les phases finales. Avec comme fer de lance REYNIER, ce groupe qui vient d'être renforcé par l'arrivée de nouveaux joueurs en provenance de Saint Paul de Fenouillet, souhaite rapidement monter en puissance après leur échec prématuré en coupe de france. Les minimes pour leurs débuts en championnats de France seront opposés aux limouxins en ouverture du match cadets . Les protégés de Richard FRANCK malgré leur jeune age, font preuve de beaucoup de sérieux et d'application aux entraînements. Les efforts consentis en ce début de saison ne tarderont pas a porter leurs fruits. La coopération avec le collège de Saint Paul de Fenouillet, grâce au remarquable travail de notre ami René et au concours des entraîneurs de l ‘équipe Elite, est de plus en plus porteur d’espoirs car de nombreux jeunes ont également rejoint les rangs de l’école de rugby et des minimes.



    Lisez le compte-rendu sur le site de l'école de rugby.

      



    Pia atomise Carpentras

    Posté par l'Indépendant, le 05/11/2007

    Pia 86 – Carpentras 4. A vaincre sans péril… Les Salanquais ont passé seize essais à une équipe de Carpentras bien trop juste.



    PIA. - Pia bat Carpentras 86 à 4 (mi-temps : 44 à 0). 700 spectateurs environ. Arbitrage de M. Molinier.
    Pour Pia : 16 essais Calégari (3, 66, 74), Kennedy (8), Martins (12), Piquemal (15), Carrère (22, 69, 79), West (27, 77), Fruteau (30), Steel (39), Athiel (43), Franze (47), Gimenez (54), 11 transformations Franze (10), Carrère (1).
    Pour Carpentras : 1 essai Etienne (61).
    PIA : Gimenez, Piquemal, Franze, Chaubet, Calégari, (o) West, (m) Carrère, Bosnich, Steel, Knecht, Kennedy, Fruteau, Martins. Sont entrés : Amigas, Athiel, Cala, Pradal.
    CARPENTRAS : Guigue, Alyou, Etienne, Clément, Rodriguez, (o) Tomaso, (m) Bonnet, Comtat, Hossman, Clough, Tanghart, Fontana, Bates. Sont entrés : Perk, Ganz, Molina, Chaumart.

    Après la sévère défaite concédée face à l'UTC, Pia s'est bien repris. Carpentras en a fait les frais. Vite fait bien fait, puisqu'après un quart d'heure de jeu Piamène déjà 20 à 0, grâce à quatre essais de Calégari en bout de ligne, Kennedy en puissance, tout comme Martins et enfin Piquemal à la conclusion d'une superbe combinaison entre Franze et Gimenez. Carpentras, lent en attaque et très perméable en défense, est dépassé. Pia en profite pour faire fructifier son avance avec Bosnich à la manoeuvre. L'entraîneur-joueur salanquais offre avant la pause quatre essais à Carrère, West, Fructeau et Steel. Les trois premiers en inversant le sens de l'attaque par une croisée et le quatrième après un judicieux coup de pied tactique.
    Au repos tout est joué, le score de 44 à 0 ne laisse planer aucun doute. Et effectivement, rebelote dès le début de la seconde période avec un départ canon d'une formation de Pia désireuse de gonfler son capital point et de soigner son goal average.
    Athiel en bout de ligne (43), Franze sur interception (47) et Gimenez après une lumineuse feinte de passe (54), permettent aux locaux de franchir la barre des 60 points avant l'heure de jeu. C'est alors le moment choisi par Carpentras pour réagir grâce à une interception dans les 30 mètres pianencs d'Etienne.
    Pia reprend les commandes. Caligari conclut une attaque classique, puis Carrère intercepte et dans la foulée offre un nouvel essai à Calégari. Ce même Carrère conclut lamarque sur une percée plein champ de plus de 60 mètres. Pia, en faisant preuve de sérieux, a su se reprendre après l'échec de Saint-Estève et a préparé au mieux le prochain déplacement à Toulouse. Pour Carpentras, le calvaire continue.
    Bernard Tuffi

    Réactions
    Dean Bosnich (entraîneur et joueur de Pia) : "On voulait retrouver notre rythme et notre envie. Jusqu'à présent, on n'était pas bien dans nos têtes, mais aujourd'hui on a su se remettre en question et attaquer le match par le bon bout".
    Maxime Pradal (Pia) : "On a fait une très bonne entame, très sérieuse, en prenant Carpentras à la gorge. Cela nous a mis en confiance. On a su se rendre la rencontre facile. C'est encourageant pour la suite. La défense aussi est un point de satisfaction car jusqu'à présent on pêchait dans ce domaine".
    Recueilli par B. T.

    Pia à la relance

    Posté par l'Indépendant, le 04/11/2007

    Pia a besoin de convaincre. Sur le plan comptable, le bilan est positif avec deux victoires, dont une à l’extérieur et une défaite. Mais la manière n’y est pas pour l’instant, Pia balbutie son rugby. On attend mieux d’une formation qui, les deux dernières saisons, a dominé de la tête et des épaules le rugby à XIII français. La venue de Carpentras peut être l’occasion de convaincre. Il faudra pourtant seméfier de cette formation vauclusienne qui dimanche dernier a longtemps tenu tête à l’UTC, se permettant même le luxe de mener au repos. Bien amené par l’ancien dragon Guigue, Carpentras s’appuie sur un ensemble très mobile, très joueur et une défense bien organisée autour d’Etienne, Clément, Comtat et Clough. Les Carpentrassiens n’ont pour l’instant qu’une seule victoire à leur compteur mais ils ont prouvé qu’il fallait compter avec eux. Une réaction est attendue de la part des Pianencs, sévèrement battus à Saint-Estève face à l’UTC (43-28).
    Cet après-midi, Grésèque fera défaut et son absence se fera lourdement sentir. Du côté des visiteurs, Patterson aussi sera absent retenu avec l’équipe d’Ecosse. Le groupe salanquais peut s’appuyer sur un ensemble expérimenté bien articulé autour des anciens Chaubet, Bosnich ou West. Le retour de Paul Franze est de nature à rassurer tout comme la titularisation de West à l’ouverture. Nous noterons la présence du junior Frutos au talonnage en remplacement de Traversa, blessé. On devrait retrouver une équipe de Pia conquérante qui doit profiter de cette rencontre pour préparer au mieux le prochain déplacement à Toulouse.
    A 15 h à Daniel Ambert :
    PIA : Gimenez, Piquemal, Franze, Chaubet, Calégari, (o) West, (m) Carrère, Bosnich, Knecht, Mitchell, Martins, Frutos, Kennedy. Remplaçants : Amigas, Athiel, Cala, Pradal.
    CARPENTRAS : Guigue, Chave, Colin, Clément, Rodriguez, (o) Etienne, (m) Bonnet, Comtat, Khettab, Clough, Roccaro, Tomaso, Bates. Remplaçants : Hoffman, Scaramuza, Fontana, Bénali ou Chaumard.

    Agrandissement du stade

    Posté par l'Indépendant, le 03/11/2007



    Depuis quelques jours, une entreprise de travaux publics du village est en action au stade municipal. Le mur côté nord où figurait l’inscription "Stade Daniel Ambert" a été démoli. Dans son prolongement, jusqu'au club house, seront construits de nouveaux vestiaires et une salle de musculation pour les joueurs. L'entrée ne sera plus sur l'avenue du Stade mais parallèle au club house, côté parking qui, lui aussi, va être prochainement réaménagé. C’est à cet endroit qu’une scène fixe sera installée pour les fêtes du village.

    La composition pour dimanche

    Posté par Guillaume, le 02/11/2007 22:21

    Le club de Salanque Méditérranée Pia XIII est heureux de vous communiquer l'équipe qui va affronter Carpentras ce dimanche 4 octobre à 15 heures au stade Daniel Ambert.
    1- Gimenez Gregory
    2- Piquemal Nicolas
    3- Chaubet Florian
    4- Franze Paul
    5- Calegari Christophe
    6- Carrere Anthony
    7- West Craig
    8- Kennedy Matthew
    9- Frutos Sylvain
    10- Martins Sebastien
    11- Knecht Guillaume
    12- Steel Mitchell
    13- Bosnich Dean (cap)
    14- Amigas Sylvain
    15- Athiel Nicolas
    16- Cala Patrick
    17- Pradal Maxime
    Entraineur: Benoit Albert

    Rencontres du week-end du SM Pia.


    Posté par l'Indépendant, le 01/11/2007

    La rencontre du championnat de France de DN 2 devant opposer le XIII Baroudeur de Pia à Béziers aura lieu le dimanche à 15 h, à Béziers et non au stade Daniel Ambert de Pia.
    Le stade Ambert de Pia abritera les rencontres juniors et Élite 1 SM Pia contre Carpentras ce même dimanche : juniors à 13 h 20, Elite 1 à 15 h.

    photo
hebergée par zimage

    Archives Octobre 2007



    Stage de perfectionnement pour nos jeunes cadets

    Posté par Guillaume, le 31/10/2007 09:28



    Une journée ludique, basée sur la technique individuelle, était proposée à nos jeunes cadets en ce mardi 30 octobre. Sous la houlette de Dean BOSNICH et de Benoit ALBERT entaineurs de l'équipe Elite, c'est pas moins de 13 cadets qui avaient fait le déplacement afin de profiter des précieux conseils de nos deux coachs. La journée a commencé dès 09h30 par une présentation de la journée, puis l'ensemble de nos jeunes ont effectué plusieurs exercices basés sur la technique de course et enchainements avec ballons sous l'oeil avisé des deux entraineurs. La matinée s'est soldée par des oppositions tout en y incluant de nouvelles techniques de placages. Le club de SMPIA a offert à tous nos jeunes et leur encadrement un repas des plus diététiques grace au concour du président PARENT, aymé, francoise, laurent et de l'inusable Antoine. L'après midi fut consacrée à la technique de passe au sein de divres ateliers. Ce stage fut une vrai réussite pour tous nos jeunes pousses, gageons que le travail fourni lors de cette journée portera ses fruits lors des prochaines échéances. Un grand bravo aux participants et un grand merci à tous ceux ayant contribué au bon déroulement de cette journée. prochain stage prévu lors des prochaines vacances scolaires. Il se déroulera sur deux jours , l'un sera consacré aux cadets et le second aux minimes.

    L'imbroglio Teixido

    Posté par Pia XIII, le 29/10/2007 22:29



    Quelle folle histoire que celle de la future-ex recrue de SMPIA13. En effet pour faire face à la terrible avalanche de blessés, les présidents AMBERT et PARENT avaient décidé d'enrôler l'ancien DRAGON Lionel TEIXIDO. Après plusieurs entrevues au stade Daniel Ambert, un accord avait été trouvé entre les deux parties. Comme il est de coutume, le club est donc rentré en négociations avec le club voisin afin de fixer le montant du prêt. Une fois l'affaire conclue, les dirigeants Salanquais et Stéphanois ont aussitôt effectué les formalités administratives afin que le joueur puisse être qualifié dans les plus brefs délais. Samedi revirement de situation , le club apprend que le club d'Albi se serait attaché les services de l'ancien dragon. Au grand dam du président Ambert, le catalan souhaite répondre favorablement aux sirènes albigeoises avec à la clef un contrat pro de deux ans. L'affaire est désormais entre les mains de nos responsables fédéraux. Une chose est sure, c’est de ce genre d’histoires que la grande famille treiziste se serait passé.

    Nouveau site

    Posté par Webmaster, le 29/10/2007 18:25

    Découvrez le nouveau site consacré à la Coupe du Monde 2008.



    Pour découvrir d'autres sites treizistes, allez faire un tour dans notre section "Liens".


    Opérations réussies

    Posté par Guillaume, le 28/10/2007 19:04

    Les interventions chirurgicales subies par nos deux joueurs ont été couronnées de succès. Le club devra se passer des services de Stéphane Muniesa pour une durée de deux mois et d'Anthony Leger, indisponible jusqu'à la fin de saison, suite à une rupture du ligament croisé antérieur contractée lors du match d'ouverture du championnat face à Lyon-Villeurbanne. Le club et ses supporters leur souhaitent de prompts rétablissement.

      



    Les echos du XIII Baroudeur

    Posté par l'Indépendant, le 27/10/2007

    Victoire à Ille-sur-Têt.
    A l'issue de la troisième rencontre de championnat, l’équipe est aujourd'hui invaincue et en tête de la poule Languedoc-Roussillon. Demain, l’équipe est de repos ce qui permettra aux joueurs
    de souffler. Cela permettra aussi aux dirigeants de faire le point sur l'effectif avant de recevoir Béziers la semaine prochaine.
    Engagé en coupe Falcou.
    A la demande de la Fédération, le XIII Baroudeur a décidé de s'engager en coupe de France de fédérale,
    la coupe Albert Falcou. L'objectif est de terminer en tête de la poule Languedoc-Roussillon avec à la clé un titre de champion régional et bien sûr d'aller le plus loin possible en championnat de France.
    Des dirigeants motivés par le succès.
     Les dirigeants sont plus motivés que jamais, encouragés par le succès de la vente des cartes et la venue de nouveaux partenaires ; de plus le succès populaire de la première rencontre au stade Ambert contre Le Barcarès a montré le dynamisme de tous les dirigeants regroupés autour du président Stéphane Tene.

    Franck Durand : "On s’est peut-être trompé"

    Posté par l'Indépendant, le 23/10/2007

    JUNIORS ELITE. Après la lourde défaite concédée face à l’UTC, l’entraîneur de Pia se veut remonté.



    Franck, prendre 50 points face à l’UTC, cela n’est vous est pas arrivé souvent ?
    "Non, c’est vrai. Moi je parlerai de non-match de la part de mes garçons. On a manqué de discipline et nous n’avons pas respecté les consignes. Défensivement on n’a pas mis en place ce que j’avais demandé et derrière, on ne s’est pas réparti le travail".

    Votre équipe semblait quelque peu démobilisée ?
    "On a certainement manqué d’envie sur ce derby. Mais personnellement je suis déçu de certains de mes joueurs. Ils ne méritent pas le statut de junior élite. Mais ils vont très vite se rendre compte qu’ils vont devoir fournir beaucoup de travail avant de remettre les pieds sur un terrain".

    D’autres vous ont donné satisfactions ?
    "Oui et heureusement. Un garçon comme Laurent Gimenez a fait un gros match, il promet du bon pour le club. Gonzalvez m’a aussi surpris, lui qui est si indiscipliné d’habitude m’a fait plaisir. Ensuite Reyes avant son KO a été comme d’habitude tout comme Giannici qui a fait sa part de travail".

    Il va falloir pourtant trouver des solutions avant le prochain match.
    "Oui, il y aura de gros changements, où une autre méthode de travail. Je me suis peut-être trompé dans la manière d’aborder ce derby. A un certain moment, il faut prendre ses responsabilités et assumer les conséquences de ce revers. Les joueurs doivent comprendre que pour avoir des résultats, il faut travailler et ne pas vivre sur ses acquis. J’espère que cette défaite va créer un choc chez les joueurs et aura un impact positif pour la suite de la saison et de leur carrière".

    Recueilli par Bruno Onteniente

    Guillaume Knecht : "On n’a pas fait un match digne de Pia"

    Posté par l'Indépendant, le 23/10/2007

    La défaite face au voisin de l’UTC concédée dimanche 43 à 8, ne laisse pas insensible le seconde ligne Salanquais Guillaume Knecht.

    Guillaume, comment expliquez- vous la défaite enregistrée à Saint-Estève ?
    Le groupe de Pia est habitué aux victoires et on a péché par excès de confiance. La dure réalité nous a rattrapés. On s’est rendu compte que dans notre sport il n’y a pas de matches faciles.

    Vous avez tout de même concédé neuf essais. Triste record.
    En effet, cela fait deux ans que l’on gagne tous les matches à l’extérieur, mais là en prime on prend neuf essais. La pilule est dure et sera longue à avaler. Notre défense était avant une de nos forces, on peut la retrouver mais il va falloir en mettre un sacré coup aux entraînements. La routine s’est peut-être aussi installée dans l’équipe. C’est difficile à comprendre mais je sais que des séances vidéo sont prévues justement cette semaine pour trouver des solutions à cette débâcle défensive.

    Le fait de perdre le derby est toujours frustrant quand on est de Pia.
    C’est un affront de perdre le derby contre l’UTC en ce qui me concerne. C’est le genre de match où on sait qu’il y a du monde et il existe une certaine suprématie locale. On est au pied du mur en ce moment. Je demande pardon à notre public pour cette piètre prestation qui n’est pas digne de notre club. Ce n’est pas le vrai visage de Pia.

    Pia se cherche après trois journées. Quel est le remède ?
    Cela fait trois matches où l’on rate nos entames. C’était pourtant notre force de bien réussir à démarrer et à plier les parties avant la pause. Il est vrai que l’on n’est jamais au top en début de saison, mais jamais comme ça.

    N’est-ce pas l’après Luc Mendez qui est difficile à gérer ?
    Non, je ne pense pas. Le groupe est sain, la saison est très longue et je peux certifier que le club est plus soudé que jamais. Il va falloir travailler pour ne plus concéder de tel revers, mais il n’y a aucun signe de désunion à Pia.

    Vos entraîneurs parlaient avant le match de la difficulté à trouver la motivation.
    Je le répète, c’est certainement un excès de confiance. La fin de série était à prévoir. Mais l’UTC a mieux débuté le derby que nous, avec une équipe valeureuse. Je suis content pour des garçons comme Gomez et Jampy qui aiment leur club et qui ont de vraies valeurs humaines et de grosses qualités sportives.

    Comment voyez-vous la fin de saison ?
    D’ici là, il peut se passer beaucoup de choses mais une chose est certaine, il va falloir venir chercher les deux trophées qui sont à Pia. On ne les galvaudera pas comme ça.

    Recueilli par B.O.

    Les anciens joueurs et amis de Pia XIII réunis samedi en assemblée générale



    Posté par l'Indépendant, le 23/10/2007

    L'assemblée générale de l'Amicale des anciens joueurs et amis de Pia XIII, aura lieu samedi à 19 h, au club house de SM Pia XIII, au stade Daniel-Ambert. Un apéritif amical sera servi aux membres de l'amicale qui pourront à cette occasion renouveler leur adhésion. Venez nombreux à ce premier grand rendez-vous de l'année.
    Contact :
    Louis Reina : 06 26 68 05 65,
    Michel Pianelli : 06 09 70 27 94.

    L’UTC met fin à l’invincibilité de Pia

    Posté par l'Indépendant, le 22/10/2007

    UTC 43 – PIA 28. Le jeu trop stéréotypé des Pianencs n’a guère impressionné l’UTC, hier, à Saint-Estève. Les Unionistes ont donné une leçon d’enthousiasme à leurs voisins salanquais, qui subissent leur premier revers de la saison.


    SAINT-ESTEVE. - L’UTC bat Pia 43 à 28 (16-12). Arbitre : M. Mombet. 1 500 spectateurs.
    Pour l’UTC : 8 essais Humbert (20), Gomez (26), Payan (34, 57), Cagnac (45), D. Mounis (61), Pacull (63), Stacul (69), 4 transformations Gomez, 1 pénalité Gomez, 1 drop Pailles (79).
    Pour Pia : 5 essais West (16), Calégari (38), Grésèque (49, 53), Carrère (71), 3 transformations Grésèque
    UTC : Gomez, Cagnac, Stacul, Baile, Payan, Denis unis, Paillès, Astruc, Berthezene, Amigas, Quintilla, Ismaël Khattabi, Humbert. Sont entrés : Pacull, Jamil, Mencarini, Pagès.
    PIA : West, Piquemal, Calégari, Chaubet, Athiel, Grésèque, Carrère, Cala, Traversa, Kennedy, Mitchell, Knecht, Bosnich. Sont entrés : Amigas, Bois, Martins, Pradal. Carton jaune à Pia : Piquemal (30 à 40).

    Le derby catalan, un des sommets de la saison devait tenir en haleine le nombreux public stéphanois. Propre, engagé, il opposait la jeunesse des Unionistes à l’expérience des champions en titre. Pia avec son
    invincibilité presque irritante, tomberait-il ? Là où Carcassonne n’avait pas réussi, l’UTC avec son jeu flamboyant, allait le faire.
    Dès la première minute, un "trois contre un" se présentait pour l’UTC mais Paillès trop gourmant oubliait de servir. Le jeu se stabilisait, les équipes se neutralisaient. Il fallait une faute de l’UTC pour voir l’ouverture du
    score. Pia jouait vite et West se retrouvait étrangement seul pour marquer. La réplique ne tardait pas. Une pénalité salanquaise devati se payer cash. Berthezène, un joueur expérimenté, attirait toute la défense
    vers lui et servait Humbert sur un plateau (20). Nouvelle faute de Pia. Les Salanquais tergiversaient et oubliaient de se remplacer. Gomez n’hésitait pas, jouait pour lui et filait seul à l’essai (26).
    Les champions de France semblaient avoir totalement perdu leur rugby, l’UTC sans complexe en profitait. Pacull amorçait pour Khattabi. Le dernier ouvrait la voie à Mounis. Payan en bout de ligne, réussissait son débordement. L’UTC pensait avoir fait le plus gros, mais il avait oublié que les Salanquais avaient de l’expérience. Un petit côté surprenait les locaux, permettant à Calégari de marquer en coin : 16-12. A la
    pause, rien n’était joué.


    L’UTC revenait avec les mêmes intentions. La première attaque s’avérait gagnante. Cagnac servi au cordeau par Baile, ne laissait pas passer l’occasion (45). Pia ne voulait pas se laisser distancer. Une percution de Mitchell amenait l’inévitable Grésèque derrière la ligne. Cinq minutes plus tard, c’était au tour de Martins d’ouvrir un boulevard à son demi d’ouverture. L’avantage était de courte durée puisque Payan raflait l’égalisation à l’UTC et Mounis sur une feinte de passe, permettait à son équipe de reprendre
    le score. Pacull d’abord puis Stacul ensuite enfonçaient un clou supplémentaire. Le trou semblait fait. Pia jetait toutes ses forces dans la bataille mais l’essai de Carrère ne suffisait pas pour inquiéterles Perpignanais. Gomez sur pénalité et Paillès avec un drop tenaient à distance les Salanquais de Pia. Ce qui un jour devait arriver s’était produit. Le champion de France venait de perder son invincibilité à l’extérieur.
    Alain Revello


    Photos : Pascal Rodriguez



    Réactions
    Jean-Christophe Vergeynst (président UTC) : "C’est un exploit authentique réalisé par des jeunes enthousiastes et volontaires. Il y a de la qualité, du talent même s’il manque encore un peu de cohésion et de volume de jeu. Notre rôle est de préparer des jeunes pour évoluer dans une meilleure structure".
    Bruno Castany (entraîneur UTC) : "Il fallait beaucoup de qualité et d’ambition. C’était les paramètres pour battre Pia en ajoutant du jeu et de la fougue. Après une première période équilibrée, on a su alterner le jeu
    et cela a payé. Remporter un derby contre Pia est une grande satisfaction".
    Michel Pianelli (dirigeant pianenc) : "On est tombé logiquement, il n’y a pas eu photo face à une excellente équipe qui produit du jeu. Nos leaders ont eu du mal à se transcender. Il va falloir se remettre en question".
    Maxime Grésèque (capitaine pianenc) : "On n’est pas rentré dans le match comme il le fallait et surtout dans le premier quart d’heure, on n’a pas su concrétiser nos occasions. Et puis, on a laissé trop jouer l’Union Treiziste Catalane. Eux ont pris confiance et ont eu de la réussite. A nous de travailler tout en restant solidaires".
    Recueilli par A. R.

    L’UTC veut faire tomber Pia

    Posté par l'Indépendant, le 21/10/2007

    Les Salanquais, champions de France en titre, invaincus à l'extérieur depuis deux saisons seront la cible des jeunes joueurs de l'UTC drivés par Berthezène, cet après-midi à 15 h 30 à Saint-Estève.



    Qui fera tomber Pia, l'équipe qui gagne tout, et amasse les titres depuis deux saisons ? C'est la question
    que tout le monde se pose et elle suffit à motiver son homme.
    Le "classico" de cet automne arrive certainement au bon moment. Ce sera l'occasion pour le public Catalan de découvrir les nouveaux Dragons, Astruc, Baile, S. Amigas, Cagnac, Quintilla et les jeunes espoirs Mencarini et Pagès. Et si à ces futurs espoirs du XIII hexagonal, vous y ajoutez l'expérience de Berthezène et du capitaine Gomez, vous obtiendrez un cru 2007 qui n'a rien à voir avec ses prédécesseurs. Bruno Castany ne peut que se réjouir d'avoir un si bon "matos" sous la main : "Ce qui nous manquait ces dernières années, c’était la concurrence. Cette saison, on dispose de 26 joueurs, toujours présents lors des séances de travail".
    Le brun Stéphanois espère que la nouvelle version de l'UTC parviendra enfin à faire tomber Pia, son voisin et sa bête noire depuis deux ans. Castany se veut par conséquent optimiste : "l'équipe est ambitieuse et compétitive sur le papier. Au niveau de la cohésion, on espère qu'il y aura une première étape de franchie".
    Marginet, qui purgera son premier match de suspension (il en aura encore un), Margalet (entorse de la cheville), Nègre, Prunac et Aggéry (non retenus) manqueront ce choc de début de saison, mais pas Berthezène toujours sous contrat et plus déterminé que jamais comme le reconnaît Castany : "Berthezène a toujours joué le jeu avec nous". Touxagas pour sa part intégrera le groupe à partir de demain après quelques vacances bien méritées.
    Si l'UTC présentera neuf nouvelles têtes par rapport à la saison passée, Pia joue la carte de la continuité. Seuls Amigas, Calégari et Mitchell découvriront les joutes des derbies, même si Calégari, après deux années à l'UTC, connaît la musique. Le co-entraîneur de Pia, Albert sait que ses garçons démarrent timidement le
    championnat, mais quand on parle de derby, tout le monde relève la tête : "On a du mal à se trouver
    sur le terrain, on essaie de recréer un collectif mais pour cela il nous faut des matches. Ce match tient à
    coeur à tout le monde, et Pia sera présent". Hier matin lors de la séance collective et du traditionnel tableau noir, Grésèque a rejoint ses coéquipiers après quatre jours de stage avec les Bleus, à Tignes.
    Le capitaine de Pia sera associé à Carrère à la charnière, au sein d'un groupe qui devra faire sans Léger (rupture des ligaments croisés antérieurs), Muniesa (rupture du tendon du biceps) et Franzee qui ne reviendra qu'en début de semaine d'Australie. De sacrées oppositions sont à prévoir : Chaubet et Calégari face à la jeune génération Stacul-Baile, Traversa face à Berthezène et Knecht face à Quintilla. Sans oublier l'ancien espoir de l'USAP, Astruc qui livrera une dure bataille avec Kennedy.
    Bruno Onteniente

    UTC : 1 Gomez - 2 Cagnac - 3 Stacul - 4 Baile - 5 Payan - 6 Pailles - 7 Mounis - 8 Amigas - 9 Bethezene - 10 Astruc - 11 Khattabi - 12 Quintilla - 13 Humert
    SM Pia : 1 West - 2 Piquemal - 3 Calégari - 4 Chaubet - 5 Athiel - 6 Greseque - 7 Carrère - 8 Kennedy - 9 Traversa - 10 Cala - 11 Knecht - 12 Mitchell - 13 Bosnich
    Remplaçants à l'UTC : Pacull, Mencarini, Jamil, Pagès. A Pia : Bois, Martins, Pradal et Sylvain Amigas.

    L'UTC juniors mobilisée accueille Pia

    Posté par l'Indépendant, le 21/10/2007

    Cet après-midi à 13h30, les juniors de l'UTC reçoivent le voisin de Pia pour le compte de la troisième journée
    de championnat.
    L'UTC, au repos forcé la semaine dernière, attend avec impatience ce match qui devrait servir de référence
    tant l'opposition sera de qualité.
    La jeunesse de l'UTC, au sein de laquelle Willy Guasch et Gregory Azéma sont blessés, enregistre la rentrée des deux piliers Covatto et Hilary. Bruno Vergès et Ludo Beck disposent de 33 joueurs (stagiaires compris) pour composer leur équipe. Mais Ludo Beck sait que la qualité est aussi présente : "On dispose de 33 joueurs mais ils ont tous un gros potentiel. On n'a pas joué la semaine dernière et on a profité de ça pour bien travailler. Les garçons veulent tous jouer, ils savent qu'il y a une grosse concurrence. En effet, on a doublé voir triplé tous les postes".
    En effet, David Guasch et Maymil se partagent le poste d'ouvreur tandis que Boudebza et De Silva celui de demi de mêlée. L'UTC, au jeu déjà bien rôdé, jettera toutes ses forces dans la bataille pour un derby qui tient à coeur à l'ensemble des joueurs.
    Les Salanquais, avec deux victoires au compteur, se déplacent à Saint-Estève sans pression aucune mais avec un effectif plus conséquent. En effet, c'est avec seulement 15 joueurs licenciés que Pia a débuté le championnat. Aujourd’hui,Durand et Esponella pourront compter sur 30 joueurs pour ce choc qui tient à
    coeur à tous les joueurs. Jean-Marc Crespo sait que ses joueurs répondront présents : "Nous n'avons pas les mêmes objectifs que l'UTC, à savoir le titre et préparer une équipe d'académie. Notre but est de préparer les joueurs à évoluer en première. On construit petit à petit notre équipe où on a beaucoup de premières années. Pia a toujours offert une belle résistance lors des derbys, et si on respecte les consignes, on peut faire quelque chose, mais on y va sans pression ".

    Les Baroudeurs à l'assaut d'Ille

    Posté par l'Indépendant, le 21/10/2007

    Le choc de cette quatrième journée met aux prises les deux plus grosses équipes de la poule. Ille reçoit donc cet après-midi à 15 heures les Baroudeurs de Pia. Ille, victorieux à Montpellier 50 à 12, s'attend à un très gros match ce dimanche. D'autant que la défaite à domicile face à AGIP il y a deux semaines a ôter un joker des manches des deux entraîneurs. Du côté des Baroudeurs de Pia, la victoire face à la réserve du Barcarès
    obtenue la semaine dernière 36 à 12 a rassuré l'encadrement sur les capacités de l'équipe. Rosique, Didou et Grebul sont blessés et rejoignent l'infirmerie tandis que Kolman, Simarro,Aliker, Ordas et Ratou Bougherrara ont leurs licences à jour et feront leur rentrée.

    Chaubet: "Pia est attendu partout"

    Posté par l'Indépendant, le 20/10/2007

    Florian Chaubet entame sa 7esaison au sein de l’effectif salanquais. Les derbys, il connaît.

    Le centre pianenc est le plus ancien équipier "vert et rouge". Il apporte toute son expérience, au sein d’une formation rajeunie par l’incorporation de jeunes pousses du club.



    Comment est vécu le changement d’entraîneur ?
    On travaille dans la continuité. Dean Bosnich n’a rien révolutionné, et de plus, son duo avec Benoît Albert est très complémentaire. Ce qui est difficile à gérer pour l’instant, c’est le départ de joueurs aussi emblématiques qu’Aaron Smith et Tom O’Reilly. Des leaders qui, pour le moment, n’ont pas été remplacés. Mais le temps travaille pour nous. On savait que ce serait dur au début.

    Comment expliquer les modestes performances réalisées à Carcassonne et face à Lyon ?
    Tout est question d’envie et de motivation. Devant Lyon, on a pris le match trop à la légère. On a joué sans envie et cela a failli nous coûter cher. A Carcassonne, on ne retiendra que la victoire, car notre prestation n’a guère été satisfaisante. Pour l’instant, on ne se trouve pas, sur le terrain, comme en 2006-2007, mais c’est souvent le cas pour nous depuis plusieurs saisons. Le rodage est laborieux mais cela viendra.

    A l’inverse des dernières saisons, Grésèque n’est-il pas esseulé, comme leader ?
    Le retrait d’O’Reilly enlève un leader à la chanière, ce qui nous fait du tort. Le jeune Anthony Carrère a tout pour faire un grand joueur, mais il ne peut pas endosser les responsabilités qui étaient celles d’O’Reilly. Je le répète, le groupe est bon, homogène, et peut-être plus encore que les saisons précédentes.

    Comment envisagez-vous ce déplacement à Saint-Estève ?
    On a l’habitude de craindre tous les déplacements. Pour nos rivaux, Pia est l’équipe n’ayant plus perdu en déplacement depuis plus de deux ans. C’est donc une motivation très forte. De plus, l’UTC possède une équipe jeune, mais qui part souvent très fort en début de saison. L’apport de Berthezène est loin d’être négligeable, et il faudra seméfier d’un adversaire qui se doit de bien négocier son premier match à domicile.
    On s’attend à un match très dur,mais on y est habitué, et on a besoin de lancer notre saison.

    Recueilli par Bernard Tuffi

    Nouvel équipementier pour SM Pia XIII

    Posté par Guillaume, le 19/10/2007 19:37



    Le célèbre équipementier sportif stéphanois et le club de Salanque Méditerranée PIA13 ont décidé de s‘unir pour une durée de deux ans. Jean Raphaël MONTES, responsable société DUARIG section SUD et le président AMBERT Marc ont scellé l’accord de partenariat en début de semaine.
    « Le club de Salanque Méditerranée PIA13 est heureux de s’être lié à cette grande firme, cela constitue pour nous une reconnaissance d’envergure nationale. La société DUARIG a montré tout son professionnalisme aux cotés de l’A.S.S.E et s’attachera à mettre en œuvre tout son dynamisme au profit du double champion de France. Dans un soucis d’uniformité, l’ensemble des composantes du club se verront attribué des tenues d’entraînements, de matchs et de sorties. Autre nouveauté, la mise en place d’une boutique devrait voir le jour sur notre site Internet, l’ensemble de nos tenues personnalisées, flanquées du « Bourrou », seront disponibles pour tous. »


    Baroudeurs : le championnat débute bien.

    Posté par l'Indépendant, le 19/10/2007

    Après le forfait des Fenouillèdes, le championnat a bien démarré, pour le XIII Baroudeur, avec la réception de l’équipe du Barcarès à Daniel-Ambert. Les joueurs ont de suite pris le match à leur compte pour s'imposer 36 à 12, après avoir mené 20 à 0 à la pause. Si tout fut loin d'être parfait, cette première victoire aura permis aux entraîneurs d'y voir plus clair et de se faire une idée de leur nouveau groupe. On retiendra aussi le nombreux public qui a assisté à cette rencontre. Prochaine rencontre. Elle aura lieu dimanche à Ille-sur-Têt. Les gars de la patrie de Jean Galia ont toujours été des adversaires redoutables. Une victoire à Ille serait incontestablement une performance de choix avant la trêve de 15 jours consacrés aux sélections.

    Blessures : A. Léger et S. Muniesa opérés.

    Posté par Guillaume, le 18/10/2007 07:26

    Triste nouvelles que celles que nous avons appris hier soir, notre valeureux 3eme ligne LEGER Anthony vade voir subir une intervention chirurgicale de même que Stephane"chabal" Muniesa. Le premier sera opéré à Montpellier par le professeur BENEZIS d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou et le second subira une intervention à la clinique MEDIPOLE pour une rupture du tendon du long biceps. Les périodes d'indisponibilté sont de 6 à 8 mois pour Anthony et de 2 mois pour Stephane. Le club dans son ensemble leur souhaite un prompt rétablissement.

    Championnat : le groupe pour dimanche

    Posté par Guillaume, le 18/10/2007 07:21

    Le club de Salanque Méditérranée Pia XIII est heureux de vous communiquer le groupe de 18 joueurs qui va affronter l'Union Treiziste Catalane dimanche 21 Octobre à 15h au stade municipal de Saint Esteve. Amigas, Athiel, carrere, Calegari, Chaubet, Piquemal, Tarversa, greseque, Gimenez, levy, Knecht, Pradal, Steel, Cala, Bosnich, Martins, West, Kennedy

    Mitchell Steel brin d’acier, de l’or pour Pia

    Posté par l'Indépendant, le 17/10/2007

    Pia a rajeuni ses cadres, cette saison. Les deux nouveaux Australiens, Paul Franze et Mitchell Steel, ont respectivement 25 ans et sept mois, 22 ans et cinq mois. "Steely" est le moins connu des deux, mais il semble promis à un bel avenir.


    Wingham, Nouvelle Galles du Sud. C’est dans cette cité de 4 600 âmes, dans le Bush, à quatre heures de route de Sydney, et à près d’une heure de la côte, qu’est né Mitchell Steel, voici 22 ans. Là, aussi, qu’il a débuté à XIII, à l’âge de 6 ans, comme avant lui son père, Graham, et son frère, Michael (Laure, sa soeur, joue au netball, cousin du basket, très populaire en Australie). Mais après une saison dans un club du championnat régional (Country) de Newcastle, c’est à Newcastle Knights qu’il a rugbystiquement grandi. En l’espace de trois ans, et d’une cinquantaine de matchs en Premier League (réserve de NRL), il s’est forgé une jolie petite réputation qui n’a pas échappé à son entraîneur à Pia, Dean Bosnich. "Cet été, j’étais venu voir jouer mon ami Paul Franze (NDLR : ex-Newcastle en NRL, Castleford en Super League, London Irish à XV), qui venait de s’engager avec Pia, et Mitchell participait également au match. Ses qualités m’ont interpellé, Paul a établi le contact entre nous, et trois jours plus tard il signait". Dean est ravi, on le comprend. "Son poste préféré est troisième ligne, mais je souhaite surtout l’utiliser en deuxième ligne, sachant qu’il peut également jouer ouvreur et centre". Bref, une trouvaille. D’autant que le play-boy de 22 ans est aussi fort sympathique. "J’habite Canet sud (NDLR : près du Naudo Beach Club), je pourrais ainsi jouer au golf (NDLR : il est handicap 4, remarquable !) à Saint-Cyprien avec Paul (Franze), j’ai déjà visité la Cité de Carcassonne, Craig West (NDLR : l’arrière "vert et rouge") m’a emmené à Collioure et à Girona, bref, je me régale", assure Mitchell.
    Jusque voici quinze jours en arrière, il n’avait pourtant encore jamais quitté son pays. "Mais Matt Kennedy, avec lequel j’ai joué, plus jeune, m’a conseillé de venir le rejoindre à Pia". Club pour lequel il a disputé son premier match, vendredi à Carcassonne. "En face, Tyron Pau était le meilleur, mais Kennedy s’est également montré très fort", résume "Mitchy Drama" (surnommé ainsi en raison de sa ressemblance avec Johnny Drama, héros de l’émission TV américaine "Entourage"), qui aime jouer aux cartes, admire Shane Warne, meilleur joueur australien de cricket de l’histoire ; le golfeur Greg Norman ; les treizistes Andrew Johns et Laurie Daley. "Steely", qui a aussi joué, dans le passé, contre les Dragons Aaron Gorrell et Clint Greenshields, découvrira dimanche à Saint-Estève le charme particulier des derbys catalans. Histoire d’étaler des qualités évidentes, même s’il a
    conscience de "devoir progresser en technique de placage, et de forcer sur la musculation pour acquérir
    plus de puissance". Franze, son complice, ne sera hélas pas là. "Il ne sera pas revenu à temps d’Australie,
    où il est allé hier chercher son épouse et ses deux enfants, de trois mois et deux ans", regrette Dean Bosnich. Qui sera en outre toujours privé de Léger (blessé au genou contre Lyon, absent un mois), que Muniesa a rejoint vendredi à l’infirmerie. Opéré d’une épaule, l’ailier salanquais est "out" deux mois. "Mais, cette saison, nous avons de la profondeur dans l’effectif", reconnaît le coach, par ailleurs persuadé d’avoir fait une bonne pioche en recrutant Mitchell. Un joueur en acier, comme son nom, Steel, l’indique ? Pas encore, mais ça viendra.
    Hervé Girette

    Club : Résultats

    Posté par Guillaume, le 14/10/2007 17:54

    Les juniors ont gagné à Carcassonne sur le score de 40 à 26 et les Baroudeurs ont gagné le Barcarés par 36 à 12.

    Ecole de rugby : Coupe de France

    Posté par Guillaume, le 14/10/2007 10:21

    Les minimes de SMPIA13 ont été éliminés par leurs homologues de APT en quart de finale de la coupe de France, malgré une belle partie jouée sur un rythme soutenu, les protégés de Richard FRANCK se sont inclinés dans les derniers instants sur le score de 23-17. Les cadets quant à eux avaient fort a faire face a de puissants carcassonnais. Les hommes de José Garcia en manque de compétition ont pourtant resisté l'espace d'une mi temps face à la rudesse du pack jaune et noir. Les canaris mieux inspirés et plus déterminés ont logiquement remporté ce quart de finale de la coupe de france sur le score de 40-12. Place maintenant aux phases de classement du championnat de France.

    Championnat : Pia par la petite porte

    Posté par l'Indépendant, le 13/10/2007

    CARCASSONNE17 – PIA 24. Encore à la traîne à dixminutes de la sirène (17-8), les Salanquais ont sorti le
    grand jeu dans les derniers instants de la rencontre pour coiffer les locaux sur le poteau.



    Stade Albert Domec, Pia bat l’ASC 24-17 (4-10)- Arbitre : M. Alibert.
    Pour l'ASC : 3 essais de Rives (6), Tiquet (18), Fauré (48), 1 transformation de Tiquet (18), 1 pénalité de Tiquet (58), 1 drop de Sabri (63).
    Pour Pia : Steel (8, 70), Muniesa (53,), Grésèque (75), Chaubet (76), 2 transformations de Grésèque (75, 77).
    Les équipes :
    ASC : 1 Almarcha 2 Aït-Ouaret 19 Chaboud 3 Expert 5 Rives 6 Sabri 7 Moly (cap) 8 Bemba 9 Tiquet M 10 Pau 11 Fauré 12 Armani 13 Azéma. Sont entrés : Molina, Chapelet, Laffont, Jovani.
    PIA : 1 West 2 Muniesa 3 Franzee 4 Chaubet 5 Piquemal 6 Grésèque (cap) 7 Carrère 8 Cala 9 Traversa 10 Kennedy 11 Steel 12 Pradal 13 Knecht. Sont entrés: Amigas, Bois, Calegari, Martins.

    L'excellent coup de pied d'engagement d'Amar Sabri permettait aux Canaris d'occuper dès les premières secondes les vingt mètres pianencs. Sur une attaque classique, le troisième ligne Azéma servait parfaitement l'ailier Rives qui inscrivait le premier essai. Pia réagissait du tac au tac et sur un cinquième tenu Grésèque frappait un habile coup de pied qui tombait dans les bras de Steel qui n'avait plus qu'à s'écrouler dans l'en but (4-4).
    A la 18e, sur une nouvelle incursion dans les dix mètres de Pia, Azéma tapait un rasant qui mettait en difficulté le dernier défenseur pianenc. Celui-ci perdait le contrôle du ballon et l'opportuniste talonneur Tiquet ne manquait pas de plonger sur le cuir pour conclure un deuxième essai (10-4). Les Canaris ne lâchaient rien et s'appliquaient à défendre avec agressivité. Pia n'était au mieux et perdait trop de ballons
    et passait plus de temps à défendre qu'à attaquer.
    Dès l'entame du deuxième acte les "jaune et noir" se montraient dangereux et passaient tout près de trouver la faille. Sur un côté fermébien amené par Azéma, Sébastien Fauré déchirait le rideau et pointait dans l'en but pianenc. L'ASC menait alors (14-4) et pouvait croire en ses chances. Les visiteurs, blessés dans leur orgueil, allaient réagir à leur tour. Grésèque bénéficiait d'une pénalité et ramenait le jeu dans les vingt mètres carcassonnais. Après plusieurs actions dangereuses, Muniesa concluait en angle. A 14 à 8 rien
    n'était encore fait. Les Carcassonnais s'installaient une nouvelle fois dans les dix mètres de Pia et obtenaient une pénalité face aux poteaux que Tiquet transformait (16-8). Les Ascéistes concrétisaient ainsi leur domination et se donnaient un peu d'air. Sur le coup de renvoi l'inévitable Grésèque ramenait les siens dans les dix mètres carcassonnais. Après un drop de Sabri (17-8), les Roussillonnais faisaient feu de tout bois et trouvaient finalement la faille grâce à Steel bien mis dans l'intervalle par Grésèque. A 17-12, les dix dernières minutes allaient être longues pour les Canaris. A 8 minutes de la fin, Grésèque trouvait un 40-20. Sur la mêlée, le même Grésèque s'infiltrait et marquait au pied des poteaux. Pour la première fois Pia prenait
    l'avantage 18 à 17. Pire encore, les Salanquais marquaient un nouvel essai par l'intermédiaire de Franze. Grésèque transformait et portait le score à 24 à 17. L'ASC avait cru en ses chances jusqu'au bout mais les nombreuses blessures venaient de peser très lourd sur le résultat final.
    Jean-François Albert

    Championnat : Carcassonne - Pia

    Posté par Guillaume, le 11/10/2007 21:42

    Le club de Salanque Méditérranée Pia XIII est heureux de vous communiquer l'équipe qui va affronter l'A.S.Carcassonne ce vendredi 12 Octobre à 19h30 au stade ALBERT DOMEC.
    1/WEST Craig
    2/PIQUEMAL Nicolas
    3/FRANZE Paul
    4/CHAUBET Florian
    5/MUNIESA Stephane
    6/GRESEQUE Maxime
    7/CARRERE Anthony
    8/CALA Patrick
    9/TRAVERSA Franck
    10/KENNEDY Matthew
    11/STEEL Mitchel
    12/PRADAL Maxime
    13/KNECHT Guillaume
    14/AMIGAS Sylvain
    15/BOIS Yannick
    16/CALEGARI Christophe
    17/MARTINS Sebastien
    Entraineurs: Benoit ALBERT et Dean BOSNICH

    Les echos du XIII Baroudeur

    Posté par l'Indépendant, le 10/10/2007

    Victoire sans jouer.
    On aurait aimé meilleure reprise dimanche, mais l'équipe de Saint-Paul-de-Fenouillet n'a pu recevoir les Pianencs et a dû déclarer forfait. C'est dommage, mais le club ne pouvait accepter un deuxième report après celui contre l'AGIP la semaine dernière : il faut savoir que les joueurs sont prêts depuis longtemps et commencent à désespérer de jouer. Les trois points de la victoire sont acquis et les joueurs souhaitent maintenant gagner les matches sur le terrain.
    Réception du Barcarès dimanche.
    Le club espère enfin le début de cette compétition de fédérale pour ses baroudeurs et ce sera certainement
    le cas dimanche avec la réception du Barcarès, réserve du club d'élite 2. Ce sera l'occasion de voir les protégés de Stéphane Réguant et Gilles Marquès en compétition officielle face à une équipe de valeur au sein de laquelle on retrouvera nombre de connaissances qui ont porté le maillot pianenc.
    Tous au stade Ambert.
    On attend beaucoup de monde pour encourager les couleurs dimanche et le club-house de SM Pia sera ouvert pendant la rencontre pour se désaltérer. Les cartes d'abonnés et bienfaiteurs y seront en vente : on rappelle que les cartes d'abonnés des Baroudeurs donnent accès gratuit à toutes leurs rencontres et que, de surcroît, elles permettent l'accès aux matches de l'élite SM Pia à demi-tarif.

    Championnat : deuxième journée

    Posté par Guillaume, le 10/10/2007 13:07

    A l'occasion de la deuxième journée du championnat de france ELITE, le club de Salanque Méditérranée arborera ses nouvelles tenues pour la saison 2007-2008. Le club est en passe de signer un contrat avec un équipementier de renommée internationale. Hormis les traditionnels partenaires , une place de choix sera accordée à l'association ENFANCE MAJUSCULE. Cette dernière, chère au regretté Alexis DANAN, n'a cessé de militer depuis 1936 afin d'offrir attention, protection et affection aux enfants en détresse. Le club de Salanque Méditérranée PIA 13 a été sensible à l'appel de cette association militant sur notre commune et plus particulièrement sur le territoire national.

    Video : Présentation du championnat




    Championnat : Pia à la dernière minute

    Posté par l'Indépendant, le 07/10/2007

    PIA 24 – LYON-VILLEURBANNE 18. Longtemps chahutés par de surprenants lyonnais, les Salanquais n’ont
    dû leur salut que grâce à un essai de West à la toute dernière minute. Les Champions peuvent souffler.

    PIA. - Pia bat Lyon 24 à 18 (mi-temps : 8-6). Arbitre : M. Segura. Petite chambrée.
    Pour Pia  5 essais Athiel (13), Piquemal (18), Muniesa (44), Knecht (61), West (79), 2 transformations Athiel.
    Pour Lyon : 3 essais Aguerra (7, 56), Colley (50), 1 transformation Barbu, 1 pénalité Barbu (39), 2 drops (59, 72) Barbu.
    PIA : Jimenez, Piquemal, Athiel, Chaubet, Muniesa, (o) Calégary, (m) Carrère, Amigas, Léger, Knecht, Kennedy, Khedimi, Pradal. Sont entrés : Bois, Gianicci, Levy, West.
    LYON : Zitter, Blanchecotte, Aguerra, Bekhari, Nyemg, (o) Barbu, (m) Bounia, Jacquoletto, Watson, Lankri, Sullivan, Colley, Nordine. Sont entrés : Nasnaou, Boudali, Mehalled, Louiseng.



    Alors qu'à Lyon, seul l'ex-pilier de Super League Catic était absent, à Pia ni Grésèque, ni Bosnich, ni Martins, ni les deux Australiens Franze et Steel, arrivés en fin de semaine (mais présents sur le bord de la pelouse hier), ne figuraient sur la feuille de match. C'est certainement la raison qui nous valut un match des plus équilibrés avec une formation lyonnaise venue en terre roussillonnaise, sans complexe et avec beaucoup plus d'envie et de détermination que les années précédentes.
    Tant et si bien que dès la 7e minute, les visiteurs inauguraient la marque par un essai plein d'à propos du centre Aguerra, récupérant au nez et à la barbe des Pianencs un ballon botté dans l'en-but par Barbu.
    La réplique ne se faisait guère attendre puisqu’Athiel égalisait de manière identique (13) sur un ballon tapé dans l'angle du terrain par Carrère. Cinq minutes plus tard, sur une attaque classique rondement menée, Piquemal plongeait en coin. C'était toutefois tout pour une première mi-temps animée mais entachée de pas mal de fautes de mains et d'imprécisions dans les passes.
    La seconde période démarrait on ne peut mieux pour Pia, avec un essai sur attaque classique de Muniesa mais Lyon revenait et dépassait même, grâce à deux essais de Colley et Aguerra, les locaux.
    On en était alors à l'heure de jeu, certes Knecht au prix d'un slalom dans la défense adverse, redonnait l'avantage à Pia, mais Lyon revenait encore grâce à deux drops de Barbu. Il fallait alors attendre les 30 dernières secondes du match pour voir enfin Pia obtenir la victoire, grâce à West qui profitait d'un superbe travail d'approche de Kennedy.
    Le coup était passé très prés pour Pia mais les locaux remportaient la victoire face à une formation de Lyon que l'on n'avait jamais vu aussi accrocheuse et déterminée.
    Bernard Tuffi

    Juniors : Sans forcer

    Posté par l'Indépendant, le 17/10/207

    PIA. Pia bat Lyon 32-12 (mi-temps : 24-0).
    Pour Pia : 6 essais : 3 de Gonzalvez, Ambert, Moya, Alvarez ; 2 transformations : Gimenez.
    Pour Lyon : 2 essais : Rayem, Travessi ; 2 transformations : Bouarbia.
    PIA. 1. Delofeu, 2. Brial, 3. Ambert, 4. Djalout Mahbet, 5. Djalout Malik, 6. Gimenez, 7. Puig, 8. Gonzalvez,
    9. Reyes (cap.), 10. Gonzalez, 11. Alvarez, 12. Moya, 13. Bosch. Sont entrés : Fossé, Martinez.

    JUNIORS ELITE. Les juniors de la formation salanquaise n'ont pas eu à forcer leur talent pour prendre le dessus sur son rival rhodanien. D'entrée de jeu, les Pianencs scorent à quatre reprises par l'intermédiaire du puissant pilier Gonzalvez et du jeune trois quart centre Thomas Ambert très en vue dans cette rencontre. La
    formation de Pia a tout de même levé le pied en seconde période, nul doute qu'il faudra très vite y remédier tout comme les deux essais concédés sans trop d'opposition.
    B.O.

    Juniors : Pia tourne une page

    Posté par l'Indépendant, le 05/10/2007

    Du côté de la Salanque et de Pia plus précisément, on n’est pas en reste avec l’intégration des plus jeunes. Chez les "vert et rouge" aussi, c’est la fin d’un cycle avec des joueurs comme Balent, Amigas, Durand, Ordas, Vlachos et Denis qui ne sont plus juniors et Fruteau de Laclos, Carrère, Fort et Mahmed Djalout qui viennent de signer un contrat en première. Franck Durand a donc depuis le 1er août tourné une page s’appuyant au passage sur Pierre Esponella pour gérer un effectif forcément rajeuni mais qui s’instrumentera autour des Giannici, Gonzalvez, Désormes, Ferry Reyes et Arasa.
    Jean-Marc Crespo sait très bien qu’il ne faudra pas être trop exigeant pour cette nouvelle saison : "Une grosse génération vient de partir. On s’est bien préparé à la remplacer et depuis le 1er août, on travaille assidûment. On va manquer d’expérience avec une grosse ossature de joueurs qui viennent des cadets.On ne sera donc pas exigeant mais l’objectif est de faire un maximum de contrats en élite à l’issue de la saison".
    Après 3 matches amicaux, Pia ne part pas dans l’inconnu, et ça, c’est déjà un gros avantage.
    B.O.

    PIA JUNIORS EXPRESS

    Présidents : Marc Ambert et Daniel Parent.
    Entraîneurs : Franck Durand et Pierre Esponella.
    Manager : Jean-Marc Crespo.
    Préparateur physique : Benoît Albert.
    Arrivées : Sala, Alric, Belmaziz, Delofeu (Entente Toulouges Catalan), Malik Djalout, Guillaumot (Canet XV), et 14 joueurs qui montent de la catégorie cadets.
    Départs : Fruteau de Laclos, Anthony Carrère, Manu Fort, Mahmed Djalout (contrat en première), Cyril Balent, Amigas, Cyril Durand, Ordas, Vlachos, Benjamin Denis (séniors), Romain Fillol (arrêt).
    Premier match : Réception de Lyon-Villeurbanne ce samedi à 17h30.
    Effectif : 26 joueurs.

    Club : Les echos de SM Pia

    Posté par l'Indépendant, le 04/10/2007

    Reprise du championnat élite.
    Samedi marquera la reprise du championnat de France élite de rugby à XIII et ce retour à la compétition se produira à domicile pour le club avec la réception au stade Daniel-Ambert de l'équipede Lyon-Villeurbanne. Le match débutera à 19 h 30 pour les seniors qui auront été précédés à 18 h par les équipes juniors des deux clubs. Ce sera l'occasion, après les deux sorties du challenge Ambert, de découvrir le SM Pia version 2007-2008, en compétition officielle.
     
    Tous au stade Ambert samedi soir.
    Samedi sera une grande soirée au stade car outre les deux rencontres juniors et seniors contre Lyon, le club-house de l'ami Antoine sera ouvert et offrira aux supporters la possibilité de regarder le quart de finale France-All Blacks à partir de 21 h. Il sera possible de se restaurer sur place. Vente des cartes du club. Le
    match de samedi sera l'occasion de renouer avec la compétition officielle et les cartes de SM Pia seront
    à disposition des supporters. Devenir abonné de SM Pia est la meilleure façon d'aider le club.

    La réserve également en lice.
    Après le départ raté de la semaine dernière avec le report du match contre l'AGIP par la ligue en raison du manque de licences des adversaires, la réserve le XIII Baroudeur entrera lui aussi en compétition officielle ce
    week-end avec un déplacement à Saint-Paul-de-Fenouillet. Un succès de toutes les équipes pianenques serait de très bon augure pour l'entame de cette nouvelle saison.

    Championnat : prochain match

    Posté par Guillaume, le 03/10/2007 21:32

    Le club de Salanque Méditérranée Pia XIII est heureux de vous communiquer l'équipe qui va affronter LYON-VILLEURBANNE samedi 6 octobre à 19h00 au stade AMBERT.
    1- GIMENEZ 2- PIQUEMAL 3- ATHIEL 4- CHAUBET 5- MUNIESA 6- CALIGARI 7- CARRERE 8- KENNEDY 9- KHEDIMI 10- PRADAL 11- KNECHT 12- LEGER 13- AMIGAS
    14- BOIS 15- GIANNICI 16- LEVY 17- WEST
    ENTRAINEURS: Benoit ALBERT, Dean BOSNICH
    Match d'ouverture à 17h15

    Championnat : Ne pas se perdre en chemin

    Posté par L'Indépendant le 02/10/2007



    Depuis deux saisons, Pia domine le giron hexagonal, avec deux doublés à la clé et une invincibilité à l’extérieur qui inspire le plus profond respect. Mais, à Pia, pas question de s’endormir sur ses lauriers, Luc Mendez n’est plus à la barre des siens, et c’est l’Australien Dean Bosnich qui aura la lourde responsabilité de
    driver un groupe de 27 joueurs, dont les stagiaires Elite Emmanuel Fort, Sylvain Fruteau de Laclos, Mohamed Djalout, Sylvain Amigas. Epaulé dans sa tâche par BenoîtAlbert (également préparateur physique), le kiné Nicolas Barthe et le soigneur Thierry Bost. Depuis le 1er août, les Salanquais ont repris le chemin des entraînements sans les étrangers (ils sont arrivés à Pia le 30 septembre) ni Grésèque (il ne reprendra qu’à l’issue de la campagne automnale des Bleus), et viennent d’enchaîner deux matches amicaux contre Limoux et Lézignan, ayant permis à Benoît Albert de se faire une idée sur l’état physique et le potentiel de ses protégés : "On a donné beaucoup de temps de jeu aux jeunes et aux nouveaux, et nous sommes satisfaits de leur comportement. Le système de jeu évolue quelque peu,même si on travaille dans la continuité. Mais on veut davantage de mouvement. Les joueurs ont adhéré, et on a vu les morphologies évoluer, après deux mois de travail".
    Matthias Garrabé, opéré des ligaments croisés et du latéral interne fin août, a très peu de chance de reprendre la compétition cette saison. Un coup dur pour le garçon et pour son club, au sein duquel cette saison l’accent sera mis sur la formation : "Sur 27 joueurs, 8 viennent des catégories de jeune, l’un des objectifs du club est de faire accéder les plus jeunes au haut niveau".
    Un "coup" en Cup ?
    Pia débutera dimanche par la réception de Lyon-Vileurbanne, sans Maxime Grésèque. Le co-entraîneur sait qu’il faudra faire face à la saison internationale, qui débute le 27 octobre : "On s’est entretenu avec Maxime, et on joue la carte de l’équipe de France à fond. On sait qu’il sera absent et on a pris nos dispositions". Si le poste de demi de mêlée semble dévolu au bouillonnant Anthony Carrère, c’est Sylvain Amigas qui risque de prendre les clés de l’autobus à l’ouverture, en concurrence avec Christophe
    Calégari, lui aussi à son aise à ce poste de commandement.
    Même avec deux étrangers en moins cette saison, Pia nourrit de grosses ambitions, Benoît Albert s’en explique : "On espère faire aussi bien que ces dernières saisons au niveau des performances sportives. C’est ce qu’on attend d’un tenant du titre, mais on souhaite aussi être plus compétitif en Cup. On jouera à fond cette carte".
    Les hommes de l’entraîneur-joueur Dean Bosnich ne sont donc pas rassasiés, et veulent encore toucher du "bois" et boire dans la Coupe Lord Derby.
    Avec très peu de changements durant l’inter saison, Pia travaille dans la continuité, il faudra juste savoir gérer l’après Luc Mendez.
    Bruno Onteniente




    Septembre 2007

    Club : L'effectif complet

    Posté par Guillaume le 30/09/2007 20:28

    Plus que quelques heures et l'effectif Elite 1 sera au complet. Le club salanquais a enregistré aujourd'hui les retours de Matthew KENNEDY et de Craig WEST. Ces derniers après un long voyage ont posé leurs valises en terre catalane. Manquent à l'appel les deux nouvelles recrues Paul FRANZE et Mitchel STEEL qui rejoindront le groupe mercredi 3 octobre. Yannick BOIS et Benoit GUITER, blessés lors de la rencontre amicale les opposant au FCL devront attendre encore une semaine avant de faire leur retour au sein du pack salanquais. Le premier souffre d'une entorse à la cheville et le second d'une légère entorse du genou. Leur reprisé est programmée pour le milieu de la semaine.

    Club : Lézignan remporte le challenge D. Ambert

    Posté par piaxiii le 23/9/2007 11:20:00

    Samedi 22 septembre, les animations ont débuté à 17h.
    Les minimes, équipe nouvellement crée, composée essentiellement des jeunes montant de l'école de rugby (www.ecole.sm13.info) ont satisfait l'encadrement en résistant aux jeunes du feuceuleu aux gabarits impressionnants !

    Peu de fautes, 3 essais de chaque coté, mais les buteurs lézignanais ont fait la différence.
    Retrouvez les photos des jeunes sur : http://picasaweb.google.fr/salanque13/MinimesLZignan et sur le site de l'école.
    En juniors, Lézignan sort victorieux aprés un match de reprise engagé.
    En élite, l'équipe des Corbières remporte le challenge Ambert.
    Tous les acteurs se sont retrouvés autour d'un immense barbecue pour la réception d'aprés match.
    L'ami Antoine, "Maitre Rotisseur", remercie les bénévoles du club et de l'école de rugby qui l'ont aidé à servir les 190 repas !

    Club : Un samedi à ne pas manquer (suite)


    Posté par piaxiii le 21/9/2007 22:10:00
    match lezignan

    Les minimes prets pour le défi. Les matches débuteront à 17h avec la rencontre minimes Pia-Lézignan, les juniors en suivant, et l'élite à 19h30 comme dit précédemment.


    Club : Un samedi à ne pas manquer


    Posté par Webmaster le 21/9/2007 17:30:00

    Il n'y aura pas que le match contre Lézignan à se mettre sous la dent
    demain.
    En ouverture du challenge Ambert, les juniors rencontreront eux aussi Lézignan pour mieux préparer la saison. Tout l'après-midi le club, ainsi que l'école de rugby et les Baroudeurs, participeront aux forums des associations : les cartes 2007-2008 y seront en vente. Le club house désormais sous la responsabilité de l’ami Antoine avec de charmantes serveuses accueillera le public pour cette ouverture à Daniel-Ambert.

    Club : Suite du challenge Ambert demain


    Posté par L'Indépendant le 21/9/2007 17:20:00

    La préparation continue demain avec la deuxième journée du challenge Daniel-Ambert et la réception de Lézignan, finaliste du dernier championnat.

    Les Lézignanais seront sur la pelouse du stade Daniel-Ambert à 19 h 30 pour ce nouveau match de préparation qui devrait permettre à l'entraîneur d'y voir encore plus clair sur son effectif avant l'arrivée des étrangers.

    Club : Du monde chez les jeunes


    Posté par L'Indépendant le 21/9/2007 17:10:00

    Un club est un tout et SM Pia est en train de le prouver.
    Les juniors ont disputé un match amical prometteur contre leurs homologues de Limoux, alors que les cadets et minimes s'entraînent d'arrache pied en attendant le début des compétitions et que leurs effectifs ne cessent de croître au fil des entraînements. Quant à l'école, le nombre de jeunesinscrits est en ce début d'exercice tout simplement impressionnant.
    De quoi donner un moral d'acier à Thierry Couderc et à ses amis. Quand on sait que la réserve des Baroudeurs attire elle aussi nombre de jeunes, on se dit qu'il y a véritablement un effet SM Pia suite aux deux doublés des dernières années.

    Club : Le challenge Ambert débute bien


    Posté par L'Indépendant le 21/9/2007 17:00:00

    C'est samedi dernier sur la verte pelouse du stade de l'Aiguille à Limoux que SM Pia a officiellement débuté la saison 2007-2008 avec la première sortie sur les deux matches que compte le challenge Daniel-Ambert.

    Cette rencontre agréable à suivre a été l'occasion pour l'entraîneur Dean Bosnich de voir les jeunes pousses montantes et les nouveaux venus, dont il retire aujourd'hui beaucoup de satisfactions.
    En effet, sans étrangers ni cadres de la future équipe, SM Pia a décroché la victoire, 24 à 12, ce qui place l’équipe dans les meilleures conditions avant de recevoir Lézignan demain à Daniel-Ambert.

    Club : tout le monde sur le pont!


    Posté par piaxiii le 21/9/2007 12:35:37 (29 lectures)



    Minimes, Cadets, Juniors et Elite s'entrainent tous les mercredi et vendredi soir depuis début septembre.
    rendez vous samedi à partir de 16h00 pour la rencontre SM Pia Lézignan (entrée gratuite).
    Les minimes débutent les recontres suivis des juniors qui ouvrent le match au sommet entre Pia et les vice champions de France et détenteurs du trophée "challenge Ambert". Toute ces équipes sont invitées à la collation d'aprés match.
    Le club house, lieu d'échange et de convivialité, sera ouvert. La restauration sera possible (sandwich et grillades). Tous les ingrédients sont réunis pour que cette soirée soit appréciée de tous.

    Juniors : Cuvée 2008


    Posté par piaxiii le 6/9/2007 9:00:00




    Jean Marc, manager des juniors:
    « La saison 2007 2008 en juniors s'annonce comme celle du renouvellement de génération. »

    Exit, la cuvée des joueurs nés en 1986 (12 licenciés) partis faire les beaux jours des baroudeurs ou de l'élite.
    Et voilà la génération 1990 championne de France cadets 2007 qui vient grossir avec quinze éléments cette nouvelle équipe.
    Avec une dizaine de juniors restants auxquels s'ajoutent des éléments issus des écoles de rugby du département, et aucun départ annoncé, l'équipe junior aura encore fort belle allure avec bien sûr un un esprit de convivialité, d'amitié et de solidarité alliés à une discipline et une tenue irréprochable qui font la marque de fabrique du club salanquais.
    Dans l'encadrement également du nouveau et du lourd avec l'arrivée deBenoit Albert à la préparation physique (quatre fois titré avec l'élite) et de Pierre Esponnella (ancien joueur de Pia 13) qui viendront seconder Franck Durand qui reste l'entraîneur de cette équipe.
    Les objectifs quant à eux restent les mêmes :
    -intégrer un maximum de jeunes dans l'équipe élite à l'image d’Anthony Léger, Grégory Gimenez, Yannick Bois, Anthony Carrere en 2006, à l'image de Sylvain Amigas, Romain Fillols, Sylvain Fruteau et Emanuel Fort cette saison.

    Se faire plaisir sur le terrain avec un jeu aéré et une prise d'initiative maximale en sortant des schémas stéréotypés.
    -intégrer une structure professionnelle en bénéficiant du même programme d'entraînement que l'élite qui a obtenu les résultats que l'on sait !
    -Se faire plaisir aussi en dehors du terrain.
    s'entraîner régulièrement en commun avec les joueurs d’élite, profiter des conseils des joueurs français et étrangers.
    Contact :
    Manager général : Jean-Marc Crespo 0674338985 E-mail
    Préparateur physique: Albert Benoit 0615915194
    Entraîneurs : Frank Durand 0624601867
    Co-entraîneur : Pierre Esponella 06 65 78 20 38
    Soigneur : Ordas René : 06 31 08 62 58
    Encadrement : Chuecos Samuel 06 19 71 37 93 Alvarez Antoine

    Club : Stages éducateurs


    Posté par piaxiii le 3/9/2007 23:50:00

    Félicitations aux éducateurs de SM XIII qui ont passé avec succés leur diplôme.



    En effet la ligue Languedoc Roussillon a accepté, sur demande du club de SM Pia, de réaliser une session de formation ce week end du 1 et 2 septembre au stade D. Ambert.
    A noter que ce stage était ouvert à tous les clubs mais ce ne sont finalement que 13 salanquais qui ont suivi avec assiduité ces 2 jours de cours.
    La formation entraineur (1) suivra dès le mois de janvier et les personnes interessées doivent se manifester rapidement auprés de Philippe Maury(salanque13@gmail.com) qui transmettra.
    Formation ouverte aussi à tous les clubs, mais qui se déroulera en principe à Pia, car les installations sont adaptées.
    Les stagiaires remercient le club qui a mis a disposition les salles de réunion du stade et qui a offert le repas du dimanche midi.
    L'école de rugby a donc dans ces rangs des éducateurs diplomés !
    Le club mettra les moyens à disposition des entraineurs des jeunes (minimes, cadets, juniors) afin qu'ils se forment pendant toute la saison, lors des cessions et stages de niveau supérieur, proposés par la ligue ou la FFR13.

    Club : Le nouvel entraîneur


    Posté par guillaume le 3/9/2007 14:00:00


    Dean BOSNICH a posé ses valises en Salanque aujourd'hui.

    Après un long voyage de 22 heures, le nouvel homme fort de la maison rouge et verte va prendre ses quartiers du coté du stade Ambert. Au menu pour ces premiers jours, un état des lieux ainsi qu'une prise de contact avec tout le staff technique et médical. Les joueurs quànt à eux, le retrouveront mercredi 5 Septembre à 19h pour un premier entraînement sous ses ordres. Il est a loué, le formidable travail accompli par l'entraineur adjoint Benoit ALBERT pendant cette période de pré saison. C'est un groupe de qualité, étoffé et assidu comme jamais qu'auront le bonheur d'entraîner cette saison nos deux entraineurs .