Salanque Mediterranée Pia Rugby XIII http://sm13.info Salanque Méditerranée Pia Rugby XIII Sun, 12 Jun 2011 19:27:03 +0000 en hourly 1 http://wordpress.org/?v=3.1.3 Les Cadets de SM Pia XIII champions de France /?p=2963 /?p=2963#comments Sun, 12 Jun 2011 19:27:03 +0000 Webmaster /?p=2963 Les Cadets de SM Pia XIII remportent la finale du championnat de France face à Avignon, 23 à 20.

]]>
/?feed=rss2&p=2963 0
Les cadets de SM Pia XIII vous donnent rendez-vous en finale /?p=2958 /?p=2958#comments Sat, 11 Jun 2011 07:56:11 +0000 Webmaster /?p=2958 Romain Navarette, homme du match

Romain Navarette, homme du match

Les cadets de SM Pia XIII vous donnent rendez-vous à Limoux, dimanche à 16h, pour la finale du championnat de France première division face à Avignon XIII. Un deuxième bus a été mis en place, il partira du stade Ambert à 12h. Les places sont à prendre sur place ou à reserver au 0625162884.
La comission de discipline a supendu le joueur Romain Navarette, seconde ligne de devoir élu par ses partenaires homme du match, pour un soit-disant plaquage dangereux. Sa suspension est à titre  »conservatoire » (peut-être pour conserver les chances de l’autre finaliste d’être champion) et vaut pour la finale.
Le premier souci des dirigeants de Pia a été de prendre des nouvelles des jeunes blessés et ils sont soulagés qu’il y ait eu plus de peur que de mal. Ce n’est que jeudi après-midi qu’ils ont été informés de la suspension du seconde ligne pianenc. Les plaintes des dirigeants de Toulouse, mauvais perdants, on suffit à influencer la commission qui n’a même pas visionné la vidéo, pourtant en possession du club de Toulouse (qui la fournira plus tard… sic…).
Le club d’Avignon risque, lui aussi, des sanctions aprés le match contre Carcassonne mais il pourra, lui, fournir la vidéo après la finale pour la commission du 15 juin qui statuera la saison finie. Il y a donc deux poids deux mesures, le joueur de Pia n’ayant écopé que d’un jaune qui n’avait déclenché aucune bagarre… comprenne qui peut.
Romain Navarette, auteur de l’essai de la victoire, sera donc privé de la première finale de sa vie mais ses camarades ont promis que cette injustice serait source de motivation supplémentaire et feront tout pour ramener le planchot.
Venez nombreux encourager les cadets de SM Pia XIII qui partent aujourd’hui samedi 14h pour Limoux où ils passeront la nuit de samedi « au vert » dans un centre d’hébergement sportif apprécié des équipes qui y organisent différents stages.  Les trois bus seront donc de retour dimanche vers 20h au village où ils fêteront l’évènement, quelle qu’en soit l’issue, avec les joueurs de Pia XV, de retour de leur quart de finale de championnat.

 

PV de la commission à télécharger ici.

]]>
/?feed=rss2&p=2958 0
Les cadets de SM Pia XIII en finale : quand la rage de vaincre fait la différence /?p=2947 /?p=2947#comments Mon, 06 Jun 2011 10:15:33 +0000 Webmaster /?p=2947

Try !

Extraordinaire partie que celle livrée par les deux équipes sur la pelouse du stade Daniel Ambert ce samedi 4 juin. Le public, venu en nombre, a été tenu en haleine jusque dans les dernières secondes où, à la soixante dixième minute, au tableau d’affichage, les Toulousains avaient un pied en finale. Mais, durant les six minutes de prolongation, la détermination du collectif rouge et vert et la lucidité des meneurs ont fait basculer le match.
71ème (au tableau), dans les 22 adverses (30 à 32), Pia attaque mais la défense du T.O tient bon. Coup franc pour tenu mal joué accordé aux visiteurs qui ne trouvent pas la touche à vingt mètres et, après une attaque petit coté, feinte de l’ouvreur local après un faux appel du 10 et passe au cordeau pour l’homme du match, le seconde ligne Navarette, qui marque en force l’essai de l’espoir. Pia passe devant au score, 34 à 32. Les joueurs avertis se placent en cas de court coup de pied à l’engagement et récupèrent sur coup franc le ballon qui n’a pas fait dix mètres. Sans prendre de risque, les Pianencs avancent, intelligents le 6 et le 7 jouent petit, simple, entre eux, la charnière endort les chasseurs, deux passes à l’intérieur et le 13, à nouveau, en force, déroule son bras et aplatit en bonne position. Un essai bleu blanc rouge (38 à 32).
Dix secondes à jouer, le tableau, par erreur, affiche 38 à 30 et non pas 38 à 32. Les catalans se relâchent, Toulouse fait un en avant repris par un Pianenc qui ne contrôle pas le ballon. Fallait-il revenir à la première
faute ? L’arbitre ne le voit pas et accorde un mêlée à Toulouse qui marque en coin et qui a l’égalité au bout du soulier du buteur. Mais la seule transformation manquée du T.O fut celle-ci.
Score final 38 à 36. Acclamés par le public de Pia en délire, les joueurs, pour leur dernier match au stade de la Basse, font le tour du terrain sous les ovations.
Revenons sur la partie. Les locaux attaquent dés les premières minutes et les centres traversent par deux fois (10 à 0). Même attaque, même percée, mais le 4 local, seul face à l’arrière, oublie ses soutiens, le 7 intérieur et l’ailier et tape à suivre au troisième tenu dans les bras de l’arrière qui n’en demandait pas tant. Trois tenus plus loin, c’est le premier essai de Toulouse qui transforme. Les joueurs de la ville rose reprennent confiance et l’essai refusé au 9 Pianenc par l’arbitre, derrière le tenu après une charge ravageuse du 8, essai que Toulouse ne conteste pas, redonne espoir aux visiteurs. Pia veut mettre du rythme et prends des risques dans ses 30 mètres dans les premiers tenus, et de combinaisons avortées en fautes de mains, Toulouse revient dans la partie avec des essais tous transformés. Les Pianencs, vexés, durcissent le ton et distribuent des caramels, les Toulousains jouent rapidement et leurs combinaisons, s’avèrent gagnantes. Ils prennent le score à la mi-temps avec deux essais de moins.
Après les citrons, les rouges et verts enragés jettent toute leur force dans la partie, le champ de bataille fait des victimes coté Toulousain et l’excellent troisième ligne international adverse, après un tampon de Super League du 12 local, sort définitivement, rejoignant le centre secoué par ce même seconde ligne quelques minutes avant. A ce moment de la partie, qui est toujours restée correcte quoi qu’en disent les visiteurs amers, évidemment choqués par l’intensité des débats et par les blessures accidentelles de leurs joueurs, la réussite change de camps et les catalans lucides,  réduits à douze, prennent moins de risques, jouent simple, et, après deux 40/20 gagnantes du 6 et du 7, scorent encore. Mais la faillite du buteur, qui laisse quatorze points sous les perches, ne leur permet jamais de tuer le match. Quel bel essai que celui de l’ailier qui attrape un ballon distillé au pied par le 7 dans l’en but de Toulouse. Quel exploit du 6 qui, après avoir encaissé un essai, ajuste son coup de pied d’engagement sur l’ailier du TO, le désintègre à la prise de balle et laisse ses coéquipiers le jeter en touche en touche, groggy. Ce même joueur, qui tape pour lui-même un coup de pied à suivre, prend le ballon des mains de son adversaire et, quatre tenus plus loin, marque le sixième essai de la rencontre. Qu’en serait-il si les locaux n’avaient pas désobéi aux entraîneurs et avaient tenté une pénalité au lieu de la jouer à la main ? (6 point au bout). Pourquoi l’arbitre refuse-t-il l’essai au numéro 7 local qui s’arrache au milieu de trois défenseurs et aplatit au milieu des perches ? Et fait rejouer le tenu ? Une partie exceptionnelle et folle donc, livrée d’un coté par une équipe de Toulouse qui ne laisse rien au hasard, ses dix joueurs du pôle et ses internationaux, sa technique et son collectif, et de l’autre par un groupe de Pianencs habitués aux phases finales et donc aux matches difficiles (cinquième titre pour certains), têtus comme leur animal emblématique et animés par une rage de vaincre qui les transcende dans les moments difficiles.

Objectif atteint par les protégés de Gérard Arasa qui, quelle que soit l’issue de la finale de dimanche à Limoux, auront réussi le plus important et le plus beau challenge : rester ensemble, pour la plupart depuis déjà huit saisons, avoir connu des titres, des victoires dans la douleur, n’avoir jamais baissé les bras face à la difficulté et surtout se retrouver toujours en dehors des stades comme une « famille ».

Pia 38 – 36 Toulouse

Pia : 8 essais, 3 transformations, 2 essais refusés

Toulouse : 6 essais, 5 transformations, 1 pénalité.

 

 

]]>
/?feed=rss2&p=2947 0
Demi-finale : Cadets Pia et Dragons /?p=2943 /?p=2943#comments Wed, 01 Jun 2011 19:44:10 +0000 Webmaster /?p=2943 Ian Anderson, Fred Vaccarri et les cadets de Pia XIII

Ian Anderson, Fred Vaccarri et les cadets de Pia XIII

Les cadets de SM Pia XIII recevront, pour la demi-finale du championnat, l’équipe de Toulouse Olympique samedi 4 juin à 13h30 au stade Daniel Ambert. Deux joueurs des Dragons Catalans, Ian Anderson et Fred Vaccarri, étaient présents mercredi au stade de la Basse et ont pris en main les jeunes espoirs. Une fin de journée studieuse pour cette équipe qui a fini première de sa poule et qui, à quatre jours de ce match élimionatoire, a effectué les derniers réglages avec les joueurs de Super League. Afin de pouvoir se rendre à Montpellier assister au choc Dragons-Wigan, la rencontre à été avancée et un nombreux public est attendu. Entrée gratuite et club house ouvert.

 

]]>
/?feed=rss2&p=2943 0
Thomas Ambert : le treizième homme /?p=2938 /?p=2938#comments Wed, 01 Jun 2011 07:28:58 +0000 L'Indépendant /?p=2938  

Thomas Ambert a affolé la défense de Nissan dimanche.  © Ph.R.

Thomas Ambert a affolé la défense de Nissan dimanche. © Ph.R.

S’il y a bien un village qui peut s’approprier le slogan du Conseil général « La terre des deux rugby », c’est bien Pia. Cet irréductible village salanquais possède depuis des années l’une des meilleures équipes françaises à XIII.

Le XV, lui, vit dans l’ombre de son cousin treiziste. Quand on parle de l’US Pia XV, on pense à son école de rugby avec son président Robert Daniel. Désormais, il faudra évoquer l’équipe seniors, la seule formation masculine du comité Pays Catalan encore en course pour un titre de champion de France des séries.

Dimanche à Leucate, les Pianencs ont fait forte impression face à Nissan-Colombiers, une équipe héraultaise invaincue jusqu’alors. Les Héraultais ont été battus 34-15 par une formation salanquaise qui a envoyé du jeu, surtout derrière avec une ligne de 3/4 treiziste. Avec un Thomas Ambert qui a donné le tournis à la défense de Nissan. Le finaliste de la dernière Coupe de France à XIII a rejoint l’USP pour le village et les copains. Témoignage.

Lire la suite sur le site de l’Indépendant.

]]>
/?feed=rss2&p=2938 0
Demi-finale du championnat de France /?p=2935 /?p=2935#comments Tue, 31 May 2011 17:29:59 +0000 Webmaster /?p=2935 La demi finale du championnat de France cadets, initialement prévue samedi prochain à 15h, est avancée à 13h30. Ceci afin de permettre aux joueurs et spectateurs de se rendre à Montpellier assiter à la recontre de superleague Dragons-Wigan (coup d’envoi 18h). Venez nombreux encourager les jeunes Pianencs qui doivent l’emporter sur les Toulousains pour attendre la finale le week end suivant à Limoux (dimanche) face au vainqueur de Carcassonne-Avignon. Les protégés de Gérard Arasa se présenteront au complet pour défier les joueurs de la ville rose qui, avec 10 élèves du pôle exellence de rugby à 13 dans leurs rangs et leurs internationaux, viendront en Salanque sans complexe. Mais les Catalans, habitués aux phases finales, ne s’en laisseront pas compter sur leur terres.

]]>
/?feed=rss2&p=2935 0
Les cadets se préparent pour la demi-finale /?p=2931 /?p=2931#comments Sun, 29 May 2011 09:09:00 +0000 Webmaster /?p=2931 L’encadrement a profité de ce week-end sans match, avant le demi-finale face à Toulouse prévue samedi à 15h au stade Ambert (jour et heure à confirmer), pour répondre à l’invitation de Pascal Fages qui a offert une grillade aux treizistes aprés un entrainement samedi à 16h.
C’est donc au café des sports que se sont donné rendez vous les joueurs avant une virée en discothèque. Merci à Karim, pilier de Pia XV, qui a remplacé le grilladin qui a du s’absenter. Les treizistes ont promis aux joueurs de l’autre code d’alller les encourager dimanche à 15h à Leucate en quart de finale de championnat. C’est une semaine laborieuse qui attend les pianencs aprés cette parenthèse festive.

280520111595 280520111594
]]>
/?feed=rss2&p=2931 0
Salford tend les bras à Théo Fages /?p=2927 /?p=2927#comments Sat, 28 May 2011 23:15:06 +0000 Webmaster /?p=2927 Le 16 juin, à deux mois de fêter son 17è anniversaire, Théo Fages sera dans le bureau de Steve Simms, le directeur exécutif des Salford Reds, au côté de son père, Pascal, l’ancien brillant centre de Pia et du XIII de France. Fort d’un stage concluant de dix jours, fin avril début mai, dans ce club de Super League, il devrait signer un contrat qui fera de lui en octobre prochain un joueur de l’Academy moins de 20 ans des Reds.

Le rêve deviendra alors réalité, pour le demi d’ouverture des cadets tricolores, « joueur du match » et auteur du drop de la victoire, lors du premier des deux tests qui opposaient les moins de 16 ans français à leurs homologues anglais, dernièrement à Bradford. Lire la suite sur le site de la FFRXIII.

 

]]>
/?feed=rss2&p=2927 0
Les cadets de la MJC en démonstration au stade de la Basse /?p=2921 /?p=2921#comments Sun, 22 May 2011 16:03:35 +0000 Webmaster /?p=2921 Les canaris, sous un soleil de plomb, ont enfin terrassé leur bête noire Pia lors de cette rencontre à sens unique.
L’entraineur a profité de ce match sans enjeu pour faire tourner l’effectif mais les acteurs sur le terrain ont déjoué. La charnière locale, étouffée par la défense visiteuse, n’a pu produire son jeu, les internationaux complètement éteints n’ont jamais pu remettre l’équipe dans le sens de marche. Le sursaut d’orgueil du pilier Doutre, sa percée ravageuse à la vingtième et l’essai qui a suivi est la seule action aboutie de la partie et n’a pas été suivie d’une réaction de fierté de la part de ses partenaires. Des fautes incroyables, un manque de réussite au pied et voilà les canaris qui prennent le score pour ne jamais le lâcher. 23 à 4 pour les visiteurs.
Ce match sans pression face à une équipe qui jouait sa saison au stade Ambert a déçu le staff qui aura à composer une équipe pour les demi-finales de championnat face à Toulouse dans quinze jours. Match à vite oublier donc !
Bravo à Carcassonne qui ira en Avignon jouer sa demi.
L’objectif de début de saison, à savoir finir premier de la poule A, est malgré tout atteint ! Les jeunes rouges et verts donnent rendez-vous à leur public le week-end du 5 juin pour le dernier match à domicile.

20110521 pia carca cadets (19) 20110521 pia carca cadets (17) 20110521 pia carca cadets (18)
]]>
/?feed=rss2&p=2921 0
Les cadets de SM PIA 13 qualifiés pour les demi finales /?p=2910 /?p=2910#comments Wed, 18 May 2011 11:59:38 +0000 Webmaster /?p=2910 Mission accomplie pour les protégés de Gérard Arasa qui se sont imposés dimanche dernier à Albi.
Défaits à domicile 22 à 24 pour la premier fois en trois ans par les Tarnais en phase aller, les Pianencs devaient l’emporter de plus de 2 points pour s’assurer la qualification et une éventuelle première place. Une semaine studieuse, avec des ateliers défense et ras de tenu animés par Patrick Toreilles, l’ex tricolore, des scéances vidéo décortiquées par les entraineurs ont précédé ce déplacement à haut risques.
Le pack d’Albi, certainement le plus lourd du championnat, et ses trois-quarts aux gabarits impressionnants mènent la vie dure aux catalans qui n’arrivent pas suffisamment à contenir les oranges et noirs qui marquent en force dès qu’ils approchent des 20 mètres. Une première mi temps difficile qui a vu les locaux mener 14 à 10 mais rattrapés à la corne par un essai de filou (14-14).
Aux citrons, l’entraineur parle à ses troupes et leur demande de monter plus vite en défense et de jouer au pied pour les maintenir dans leur camp. Les 3/4 locaux, aux physique de quinzistes, jouent, comme des quinzistes, trop en profondeur et de façon prévisibles avec des passes molles… Les rouges et verts, déterminés, appliquent les consignes et prennent le dessus sur leur adversaires. Le roseau a plié mais n’a pas rompu. Les grands centres d’Albi essayent toujours de passer en force mais les plaqueurs veillent, le second rideau visiteur distribue des caramels et, en attaquant de façon classique, les Tarnais, face à une simple défense glissée, ne peuvent concrétiser et commettent des fautes exploitées par des catalans bien plus vifs sur les contres. Les 40/10, trouvées par le 6 et le 7, privent de ballon les locaux qui ne trouvent pas la faille et commencent à manquer de fraîcheur physique. La charnière visiteuse sait distribuer les ballons là ou il faut quand il faut et les centres n’ont qu’a prendre les intervalles, toujours quelqu’un au soutien, la défense locale s’affole. Plus rapides dans le jeu, les Salanquais prennent le score et terminent en trombe devant un public médusé.  Albi, en deuxième mi-temps, n’a pas pu marquer, pourtant ses joueurs étaient appliqués mais ils paraissaient réciter une leçon et, face à une équipe de Pia au collectif bien rodé et à ses joueurs capables de coup de génie, ils n’ ont pu que s’incliner 38 à 14.
Il faudra aux rouges et verts l’emporter sur Carcassonne samedi 14h à Pia pour s’assurer une demi -finale à domicile le week-end du 5 juin face à Toulouse.
La seule équipe du Roussillon présente dans le dernier carré, n’a plus que deux matches à remporter pour se retrouver en finale, probablement à Limoux le dimanche 12 juin. Venez nombreux encourager ces jeunes samedi prochain.

]]>
/?feed=rss2&p=2910 0