Bienvenue sur le site officiel de Salanque Méditerranée Pia Rugby XIII...Bienvenue sur le site officiel de Salanque Méditerranée Pia Rugby XIII...

COUPE PAUL-DEJEAN, quart de finale. Les Baroudeurs de Pia bien inspirés se sont défaits (29-22) d’une solide équipe de Sauveterre.

Franck Lagrange bien dans lematch à l’image de son équipe. Photo OA

Franck Lagrange bien dans lematch à l’image de son équipe. Photo OA

PIA. Hier après-midi, Pia Baroudeurs bat Sauveterre 29 à 22. (mi-temps : 14-8).
Arbitre : M. Grandjean assisté de MM. Rocamora et Moya. 250 spectateurs.
Pour Pia : 4 essais Bosch (8), Lagrange (23), Vicens (61), Denis (71), 4 pénalités (30, 40, 65, 69), 2 transformations Baudry, 1 drop (56) Alonso.
Pour Sauveterre : 3 essais Aïlaaiz (39), Arias (77), Kriouache (79), 2 pénalités (20, 41) et 3 transformations Ferjoux.
Cartons jaune à Sauveterre : Chanfrau (45).
BAROUDEURS : Bougherara, Didou, Lagrange, Grebul, Ferrari, Alonso, Lévy, Reyes, Levantis, G. Vicens, Balent, Bosch , Coromina, M. Vicens. Denis, Rancière.Les Baroudeurs avaient jeté leur gourme sur ce quart de finale, comme un ours sur un pot de miel. Face à des Commingeois charpentés en bois des Pyrénées, il ne fallait pas se louper.
L’entame était parfaite, après deux renversements, Bosch (8e) arrivait plein phare côté droit pour couper la ligne d’en-but. Sauveterre réduisait l’écart sur une pénalité de Ferjoux (20e).
Lagrange (23e) inscrivait un essai de maraude, sous une chandelle d’Alonso, que Danflous se laissait voler par le Salanquais : 12-2.
Malgré des fautes incontournables, dans un match à la baïonnette, les Pianencs thésaurisaient sur une pénalité de Baudry (30e). Mais ils se montraient trop laxistes au ras du tenu, sur un coup d’estoc d’Aïlaaiz (34e). Mi-temps : 14-8.
La reprise laissait place au doute, lorsque Ferjoux (41e) cadrait une pénalité. Mais la pugnacité défensive des Pianencs avait raison des velléités pyrénéennes. Les fautes commingeoises se multipliaient comme des campagnols dans une meule de foin. Baudry ajustait une pénalité (49e), Alonso claquait un drop malin (56e). Le scénario était parfait, surtout que Vicens (61e) venait en bout de ligne, côté droit, conclure une attaque initiée par Alonso, après une charge dans l’axe de Balent : 21-10. Sous les poteaux commingeois Jean Frison était venu relancer les siens : “Il reste 20 minutes on envoie de partout”. Une consigne que les Pyrénéens allaient avoir du mal à appliquer.  Souvent à la faute (9 pénalités en moins de 30 minutes, contre 3 aux Pianencs), ils en subissaient les conséquences, avec deux pénalités de Baudry (65e, 69e) : 25-10.
Le match basculait définitivement dans l’escarcelle des Baroudeurs, sur un ballon écarté par Baudry (71e), qui permettait à Denis de laisser respirer le match. Juste assez pour un relâchement et Pia cédait la fin du match aux Commingeois, avec deux essais d’Arias (77e) et de Kriouache (79e). Cette victoire très pianencque, avec des joueurs élevés sous le clocher, avait de quoi légitimer le bon travail des Baroudeurs.
Olivier Alvarado

Répondre

Vous devez être connecté pour publier un commentaire Connexion »

Powered and Generated by http://www.espacejavascript.com

Administration