Bienvenue sur le site officiel de Salanque Méditerranée Pia Rugby XIII...Les résultats du week-end...Elite 1 Pia - Saint-Gaudens 30 - 18 Nationale 1 Apt - Baroudeurs Pia 60 - 6 Fédérale Poule B Opoul - Claira 4- 2 Juniors Elite Pia - St-Gaudens 26 - 28 Championnat de France Cadets Pia-Salses XIII Catalan 20-33

NATIONALE 1. Les Baroudeurs de Pia s’imposent face à Salses (20-8), au cours d’un derby plein de respect qui a tenu ses promesses. Le métier des Pianencs et la classe de Sébastien Reynier ont fait la différence, face à des Salséens qui n’ont pas refusé le jeu.

Les Baroudeurs de Pia ont réussi à mettre les Salséens en danger, en usant d’un bon jeu au pied et d’une grande détermination. Photo O. A.

Les Baroudeurs de Pia ont réussi à mettre les Salséens en danger, en usant d’un bon jeu au pied et d’une grande détermination. Photo O. A.

PIA (stade Daniel-Ambert). Hier après midi, les Baroudeurs de Pia battent Salses 20-8 (mi-temps : 10-0).
Arbitre : Georges Grandjean. 350 spectateurs. Terrain lourd.
Pour les Baroudeurs : 3 essais Gély (5), Martinez (30), Reynier (65), 1 transformation, 3 pénalités (10, 43, 60) Reynier.
Pour Salses : 2 essais Véla (70), Fronty (75).
Cartons jaunes à Pia : Grebul (53); à Salses : Taouil (39).
PIA : 1 Gély, 2 Merkan, 3 Grebul, 4 Lagrange, 5 Martinez, 6 Reynier, 7 Reyes, 8 Lévy, 9 Alonso, 10 Levantis, 11 Vicens, 12 Rancierre, 13 Bosch, 14 Crespo, 15 Didou, 16 Nierga, 17 Denis.
SALSES : 1 Gineste, 2 Lautrey, 3 Moréno, 4 Arasa, 5 Sanz, 6 Fronty, 7 Véla, 8 Noël, 9 Torreilles, 10 Benkita, 11 Amberny, 12 Roux, 13 Taouil, 14 Békhéddouma, 15 Thomas, 16 Martinez, 17 Laktaf.

Pas question de jouer du Mozart hier à l’heure du prélude, même le temps dans son camaïeu de gris annonçait la couleur d’un derby entre hommes. Un derby “à-toi-à-moi”, tampons autorisés dans la limite de cette ligne Maginot qui servait d’horizon.
Les Pianencs tiraient les premiers. Une diagonale au pied de Reynier (5e), déposait le “cuir” au coin de l’en-but salséen, où Gély bondissait. Une entame où Reynier trouvait encore sa cible (10e)
en réussissant une pénalité : 6-0. Et les Salséens dans tout ça ? Ils étaient présents en défense, hardis sur le front, où Torreilles, véritable balise Argos instillait le jeu. Mais la force tranquille des Baroudeurs calmait les ardeurs salséennes. C’est encore au pied que les Baroudeurs venaient jouer dans le dos des Salséens sur l’aile gauche, où Reyes (30e) déplaçait le jeu pour Martinez qui pointait l’essai : 10-0.
Véla (33e) astucieux au pied, était à deux doigts de conclure. Les Baroudeurs avaient la main sur le ballon et Salses, sur la défensive, plaquait à ne plus rien entendre. “Il y en a marre de défendre”, lâchait l’ouvreur salséen Fronty. Salses en position d’ouvrir le score (38e), lorsque Roux servi par Torreilles explosait la défense, mais perdait le ballon au moment d’aplatir. Mi-temps : 10-0.
Reynier, dès la reprise (43e) gonflait le compte épargne pianenque sur une pénalité. Et Salses s’offrait des raisons d’y croire (45e) Moréno étant en position de conclure sur l’aile gauche. Taouïl, pressé d’en découdre (47e), allait à l’essai sur ce même côté, mais l’arbitre refusait une conclusion qui semblait valable. Salses dominateur ne tentait pas, à tort, une pénalité (52e) face au poteau. Et lematch s’emberlificotait dans une dépense d’énergie sans retour sur investissement. Bosch (55e) était stoppé à un mètre de l’en-but salséen. Salses répondaient ipso facto sur le côté gauche, où Moréno se voyait refuser l’essai. Le temps pour Reynier d’arrondir le score (60e). Les Baroudeurs repartaient de l’avant. Martinez (63e) inscrivait un essai, refusé par l’arbitre.
Mais Reynier, en maître, inscrivait le sien (65e) aumilieu des barres, sur un service de Gély : 20-0. Il fallait toute la ruse de Véla (70e) et le contre-pied magique de Fronty (75e), pour que Salses accède
enfin à son désir : 20-8.
O. A.

Répondre

Vous devez être connecté pour publier un commentaire Connexion »

Powered and Generated by http://www.espacejavascript.com