Bienvenue sur le site officiel de Salanque Méditerranée Pia Rugby XIII...Les résultats du week-end...Elite 1 Pia - Saint-Gaudens 30 - 18 Nationale 1 Apt - Baroudeurs Pia 60 - 6 Fédérale Poule B Opoul - Claira 4- 2 Juniors Elite Pia - St-Gaudens 26 - 28 Championnat de France Cadets Pia-Salses XIII Catalan 20-33

NATIONALE 1. Le derby entre les Baroudeurs de Pia et Salses, demain après-midi (coup d’envoi à 15 h), va raviver bien des souvenirs. Les entraîneurs des deux équipes nous livrent leurs sentiments sur ce match pas comme les autres.

Les Salséens Régis Raymond et Patrick Torreilles se retrouvent dimanche face aux Pianencs Stéphane Réguant et Gilles Marquez. Photo O.A.

Les Salséens Régis Raymond et Patrick Torreilles se retrouvent dimanche face aux Pianencs Stéphane Réguant et Gilles Marquez. Photo O.A.

C’est sur l’écran vert du stade Daniel-Ambert, que sera projeté dimanche (15 h) un remake de “Nous nous sommes tant aimés”. Les Baroudeurs de Pia, où Ettore Scola n’a jamais joué, ont tissé avec Salses la toile d’un film qui ne leur a pas toujours été favorable. Un flash-back sur la saison 2004-2005, se rappelle comme un vendredi Saint, au mauvais souvenir des Pianencs. Quatre finales perdues contre Salses : Roussillon (18-14), Ligue (31-8), Falcou (38-10), championnat de France de DN II (44-16). Deux protagonistes de cet affront étaient pianencs : Stéphane Réguant et Patrick Torreilles. Cet après-midi ils seront face à face. “Une journée particulière”, pour les deux hommes, plein de respect l’un pour l’autre.

Les Salséens Régis Raymond et Patrick Torreilles se retrouvent dimanche face aux Pianencs Stéphane Réguant et Gilles Marquez. Photo O.A.

Les Salséens Régis Raymond et Patrick Torreilles se retrouvent dimanche face aux Pianencs Stéphane Réguant et Gilles Marquez. Photo O.A.

“Il y a un énorme respect entre nous. Je l’avais fait venir à Salses où il nous a amené un maximum de rigueur. Salses n’était pas habitué à ça. Dans cette rigueur à l’entraînement on a lié une grosse amitié, que nous avions déjà à Pia. Nous avons lié ensemble une grosse passion pour Salses, avec un groupe de joueurs qui était à l’écoute. Et on a réussi des choses qui resteront gravées dans l’histoire du rugby salséen”, explique Patrick Torreilles.
“Patrick c’est un gagneur, un meneur d’hommes, il a été considéré comme un des meilleurs talonneurs au monde. C’est un gars qui n’accepte pas la défaite et les mecs qui se cachent et ce sera un grand entraîneur. Nous avons la même vision du jeu”, confie Stéphane Réguant. Voilà qui explique pourquoi ça n’a pas trop chambré cette semaine entre les deux clochers, distants de quelques kilomètres. “Il n’y aura aucune amertume si nous venons à perdre et si nous gagnons ce sera le respect”, avance Patrick Torreilles. “Ça va me faire drôle, reconnaît Stéphane Réguant. J’ai beaucoup d’amis à Salses, j’ai un passé, j’y ai vécu des années magnifiques. Salses c’est la vaillance, l’expérience, toute la solidarité d’un village. C’est un fief et il faut que ça le reste”.
Les Baroudeurs seront privés de Corominas, Balent, Moya, Pédro, Baudry, Ferry, Ferrari. Mais ce ne sera pas pour autant le Radeau de la Méduse. L’effectif sera renforcé par le jeune pilier Julien Crespo et puis quand on a plus de talent au mètre carré (Reynier, Lagrange, Alonso, Reyes) que d’herbe au sommet du clocher, il ne faut pas être inquiet pour les Baroudeurs.
A Salses, seul Mathias Cologni fera défaut. Mais le retour de Momo Békhédouma, respectable pilier qui a porté le maillot de Pia, viendra épicer le scénario d’un derby pas comme les autres.
Olivier Alvarado

Répondre

Vous devez être connecté pour publier un commentaire Connexion »

Powered and Generated by http://www.espacejavascript.com