Bienvenue sur le site officiel de Salanque Méditerranée Pia Rugby XIII...Les résultats du week-end... Elite 1 Pia - Carpentras 44 - 22... Nationale 1 Baroudeurs Pia - Nanterre 30 - 20... Juniors Elite Exempt : Pia... Coupe de la Ligue - 4e tour Claira-Homps Homps forfait... Coupe de France Minimes - 8e de finale Pia-Ecole stéphanoise 78-0... Coupe de France Cadets - 8e de finale Pia-Ecole stéphanoise 30-44...

LEZIGNAN 20 - PIA 48. Réduits à douze dès la 2eminute, les Lézignanais ne pouvaient espérer faire mieux que de la résistance face aux Salanquais.

Sébastien Martins et Pia ont mis à mal la défense audoise. Photo NDB.

Sébastien Martins et Pia ont mis à mal la défense audoise. Photo NDB.

LEZIGNAN. - Pia bat Lézignan 48 à 20 (mi-temps : 18-16 pour Pia). Arbitre : M. Drizza. 1700 spectateurs.
Pour Lézignan : 3 essais Tisseyre (21), Bringuier (28), Mazard (36), 2 transformations Munoz, 2 pénalités Munoz (44, 53).
Pour Pia : 8 essais Paillès (14), Piquemal (16), Calégari (18), Martins (46), Franze (58), Garrabé (61), Blazy (65), Muniesa (69), 8 transformations Youngquest.
Carton rouge à Lézignan : Laurent (2).
LEZIGNAN : Bourrel, Mazard, Michau, Bringuier, Poggi, Cologni, Munoz, Laurent, Espugna, Rovira, Roméro, Clottes, Tisseyre. Sont entrés : Ancely, Manessi, Bienvenu, Aussaguel.
PIA : Youngquest, Piquemal, Franze, Calégari, Muniesa, Paillès, Carrère, Martins, Garrabé, Kahler, Wyatt, Léger, Bosnich. Sont entrés : Blazy, Génis, Bois, Gimenez.

A une semaine du début de la Coupe du Monde en Australie, Pia a pris sa revanche sur Lézignan (48-20), le champion de France en titre. Photo NDB

A une semaine du début de la Coupe du Monde en Australie, Pia a pris sa revanche sur Lézignan (48-20), le champion de France en titre. Photo NDB

Des coups de théâtre, il y en eut dans ce match entre les deux finalistes. D’abord celui de Lacans, contraint de déclarer forfait juste avant le coup d’envoi, victime d’un claquage, il cédait sa place à Manessi. Puis, dès la 2e minute, le carton rouge encaissé par Laurent, suite à un plaquage haut sur le meneur de jeu salanquais. Réduits à douze, Lézignan faisait ainsi la part belle à son dauphin. Le début de la rencontre était ainsi crispé, tendu, sans pour autant déborder. La pelouse du Moulin avait son coup de chaleur. Les occasions étaient plutôt rares durant la premier quart d’heure. Munoz amorçait bien une sautée pour Bringuier qui servait Poggi mais ce dernier était mis en touche à quelques centimètres de la ligne (5).
Cinq minutes de folie
Puis arrivaient les cinq minutes catalanes. 14e : Paillès profitait d’une faute défensive des locaux et ouvrait le score. 16e : Gimenez perçait, trouvait le bon relais et reprenait le ballon pour offrir un caviar à Piquemal. 18e : Franze se jouait de la défense lézignanaise. Après une longue chevauchée, il servait Calégari pour l’essai. 18-0 pour Pia, le doute s’installait autour à Lézignan qui se reprenait pourtant. Une mêlée à son avantage allait s’avérer gagnante. Une attaque suivait, Bourrel se faisait reprendre mais libérait pour Tisseyre (21). Cologni lobait Calégari qui avait tenté l’interception. Bringuier ne laissait pas passer l’occasion (28). Michau d’un cadrage-débordement grillait la défense catalane et permettait à Mazard de marquer (36). Dès la reprise, une pénalité deMunoz offrait
même l’égalisation aux Audois. Pia avait laissé passer l’orage. Martins devait sonner le réveil salanquais en prenant un intervalle (46). Lézignan revenait bien sur pénalité mais Franze sonnait l’hallali en exploitant une percée de Wyatt (58). Garrabé d’un exploit personnel, Blazy en force et Muniesa qui exploitait une passe au pied de Paillès, corsaient l’addition. Lézignan encaisse sa 2e défaite alors que Pia a démontré à son adversaire qu’il fallait compter avec lui.
Alain Revello

Dominique Espugna (co-entraîneur de Lézignan) : “Je suis déçu par cette défaite mais je suis satisfait des efforts de mes joueurs sur ce match. On se devait de réagir après le match de Carpentras et c’est chose faite. Il y a de bonnes bases de travail pour le futur, on a noté des passages intéressants et de toute façon, on défendra notre titre chèrement”.
Christophe Calégari (centre de Pia) : “On débute très bien le match et après avoir mené 18 à 0 on se relâche. C’est dommage. Heureusement qu’après la pause on s’est recentré sur les bases et le travail en défense. A partir de là ça a payé et au large nous sommes passés”.
William Paillès (demi d’ouverture de Pia) : “Lézignan même réduit à 12, ça reste Lézignan. Nous faisons 20 minutes catastrophiques en première période, heureusement qu’on s’est bien repris ensuite. Cette victoire conforte le moral de l’équipe, c’est parfait en début de saison”.
Recueilli par B.O.

Répondre

Vous devez être connecté pour publier un commentaire Connexion »