Bienvenue sur le site officiel de Salanque Méditerranée Pia Rugby XIII...Les résultats du week-end...Elite 1 Pia - Saint-Gaudens 30 - 18 Nationale 1 Apt - Baroudeurs Pia 60 - 6 Fédérale Poule B Opoul - Claira 4- 2 Juniors Elite Pia - St-Gaudens 26 - 28 Championnat de France Cadets Pia-Salses XIII Catalan 20-33 Tarif guide francophone saint petersbourg: http://voyagepeter.com/

L’effet Dragons est là et se manifeste au niveau des écoles de rugby, mais tout autant sur le rugby des villages qui s’apprête à vivre une saison exceptionnelle.

L’embellie que connaît la ligue Languedoc-Roussillon s’est mesurée à l’occasion des deux premières journées de coupe de la Ligue. Il faut se projeter plus de 30 ans en arrière pour connaître pareil essor.
Le rideau va se lever sur le championnat fédéral et si les décors ne sont plus de Roger Hart, ceux mis en place par Louis Bonnery et la ligue Languedoc Roussillon, en parfaite symbiose avec Michel
Pianelli et le comité du Roussillon, sont engageants. Ils remettent sous les sunlights de la gloire de vieux fiefs comme Le Soler, Claira, Opoul, Saint-Paul en Roussillon, Homps, Le Val de Dagne
en Pays d’Aude, et les revenants Béziers et Montpellier. Les valeurs sûres, Ille-sur-Têt (63 ans de fidélité) et Le Barcarès, apportent une caution morale à cette embellie.
Le retour de Claira ravive des souvenirs. Le club champion de France promotion 1979-80 n’a rien perdu de son aura, ni même Jean-Michel Pagès qui avait conduit Claira au sacre et se retrouve
sur le pré dans un rôle de manager. “Nous avons un groupe de jeunes excellents. Il y a un bon état d’esprit.” La victoire sur Béziers et la défaite convaincante face à Ille-sur-Têt confortent cet
état d’esprit. Les “vert et blanc” vont assurer le spectacle avec Claude Montesinos et William Pailles dans les principaux rôles.


Le Soler ne vit plus sur sa légende, celle d’un conte de Perrault écrit sous le chêne de César Rodriguez, ou encore par la bande à Noël Amoros sous la présidence du docteur Pierre Arpaillange.
L’équipe solérienne présidée par Olivier Beck affiche un profil juvénile, loin des standards des années sixties. “Tout s’est décidé autour d’un apéro, explique Olivier Beck. Notre équipe est jeune.
On n’a pas un groupe impressionnant, mais ils n’ont pas peur d’avancer et de s’investir. Notre objectif est de créer un petit pôle avec Baixas-Peyrestortes pour les juniors et Baho. Nous avons ouvert une école de rugby qui compte 30 gamins.”
Saint-Laurent, après une expérience difficile en Nationale 1, descend en Fédérale pour relancer le club. “On retrouve une mentalité, explique le coach Stéphane Marc. Nous recherchons un esprit de famille. Dimanche on a rempli le bus.” Ce club créé en 1946 s’appuie sur des valeurs, des joies, comme cette coupe de France Fédérale 1982, gagnée face à Réalmont (26-10), sous la présidence
de Fernand Sire. Les Laurentins seront difficiles à bouger.
Tout comme les Illois, échaudés la saison dernière par les Parisiens et qui à l’aune de cet échec se sont remis au travail. “Nous avons une équipe plus forte mentalement, confie le président  Jean-Louis Ligat. Tous les postes sont complets.” L’arrivée de Daniel Latambaz en “6″ va bonifier le groupe. “C’est lui qui va prendre l’équipe en main. Mais il va falloir qu’on soit rigoureux, discipliné.”
Opoul devrait profiter de l’arrivée d’Eric Ferrer au pied du château comtal. Champion de France 1993-94, avec la “dream team” de Dominique Verdières et Christophe Thibeaudeau, le Rivesaltais
sait où il va. “On a des lacunes. On n’a pas de fond de jeu. Mais le groupe est volontaire, à l’écoute. Il va falloir travailler. C’est vrai que j’ai des idées. Je leur donne toutes les cartes. C’est à eux de choisir selon les circonstances.” Le stade de la lime, où des générations d’Opoulencs se sont pelées les genoux, pourrait devenir une forteresse.
Le Barcarès a revu ses ambitions et son budget à la baisse. Mais il n’est pas question pour autant de lanterner en Fédérale. La présence de Sébastien Terrado à l’ouverture est déjà un signe. Les deux
victoires en coupe de la Ligue l’attestent. “On est bien parti, mais il ne faut pas se fier à ces résultats, souligne avec sa modestie habituelle Guy Campoucy. A Homps nous avons eu une entame difficile. Le seul avantage que nous avons c’est un groupe qui possède un vécu.” Le secret de la “bullinada” d’anguilles n’est pas prêt d’être dévoilé par Marie et Serge Roses.
Saint-Paul est accroché à son rugby à XIII, comme l’ermitage de Saint-Antoine aux falaises abruptes de Galamus. Imprenable. Indestructible. Les “Cortals” vont encore vibrer aux exploits du SPAC. Du côté du “Plagnol” on sent un regain d’intérêt pour le groupe de Christophe Carrelas et Guy Zafra. “Cette année on compte bien se qualifier sur les deux tableaux, annonce le président Thierry Pous. Mais on risque de manquer de poids devant.”

Olivier Alvarado

Claira
Président : Claude Montésinos.
Entraîneurs : William Pailles et Claude
Montésinos.
Arrivées : club créé cette saison en majorité avec des joueurs du village.

William Pailles, Jean-Michel Pagès et Claude Montesinos, le staff de Claira. Tonton Jo

Le Soler
Président : Olivier Beck.
Entraîneur : Vincent Guitard.
Arrivées : club créé cette saison avec des joueurs venant du XV et des nouveaux licenciés.

Saint-Laurent de la Salanque
Président : Nicolas Ricard.
Entraîneur : Stéphane Marc.
Arrivées : Jérôme Mérou (Saint-Paul), Julien Lebray (XV), Baptiste Merlan, Nicolas Momiant, Sylvain Sanchez, Kader Berressa, Stéphane Marc, Xavier Pinet, Michel Bonnot, Nicolas Loyez, Jean-Michel Péna, Elie Sanchez, Youssel Idrissi Nicolas Bernard, Jérémy Escaré (reprise), Omar Lhamar (Palau), Julien Chapelais, Christophe Juan, José Garcia, Michel Viégas, Christian Soler (Saint-Estève), Gérald Pla, Michaël Clauzel, Abdéramane Lhamar (Salses), Eric Spinelli (Rivesaltes).

Ille-sur-Têt
Président : Jean-Louis Ligat.
Entraîneurs : José Colchéro, Patrice
Mas, Patrice Sibieude.
Arrivées : Daniel Latambaz (Palau), Floria Sibieude, José Bréa, Nicolas Vicente François Chicano (reprise), Ludovic Amiel (Millas), Nicolas Caparos (Saint-Estève), Tristan Margalet (UTC), Jérôme Sibieude (NL), Jean-François Fabre (XV).

Opoul
Président : Jean -François Carrère.
Entraîneur : Eric Ferrer.
Arrivées : Jean-Patrick Articlaut, Ludovic Porteil (Reprise), Guillaume Costesèque, Jérôme Ulrich (Salses), François Paul Dalmau (St-Laurent), Yann Maloum, Cédric Laroze, Thomas Carrère (Saint-Estève), Patrick Montassié (Touloges).

Le Barcarès
Président : Serge Roses.
Entraîneurs : Guy Campourcy et Patrick
Saint-Sevin.
Arrivées : Cantin Garcia, Emilien Michel Serra (St-Estève), Greg Blacos (Pia), Pierre-Yves Formanti (reprise).

Saint-Paul de Fenouillet
Président : Thierry Pous.
Entraîneurs : Christophe Carrélas, Guy
Zafra.
Arrivées : Belmaaziz (Pia), Maurissar, Gélis (Estagel) Alex Valo (XIII Catalan), Damien Dagues, Michaël Péralta (NL).

Répondre

Vous devez être connecté pour publier un commentaire Connexion »

Powered and Generated by http://www.espacejavascript.com